Economie

Annonces sur la défiscalisation: Les acteurs économiques satisfaits mais prudents


Annonces sur la défiscalisation: Les acteurs économiques satisfaits mais prudents
Ce jeudi en Martinique, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a annoncé le maintien du dispositif de défiscalisation pour les départements d'outre-mer. Dans un discours très attendu par les acteurs économiques, il a évoqué la mise en place à titre "expérimental" d'un crédit d'impôt pour les grandes entreprises et les bailleurs sociaux. Pour les PME et TPE, le dispositif actuel de défiscalisation sera conservé.

Localement, ces annonces ont été plutôt bien accueillies par les acteurs économiques réunionnais. "C'est une très bonne chose, quand nous sommes unis avec le patronat on arrive à obtenir des résultats", se félicite le président de la CCIR, Ibrahim Patel. Sur "l'unité", Ibrahim Patel prend en exemple les rencontres (encore récemment au Conseil régional ndlr) qui ont eu lieu entre les différents acteurs économiques, Chambres consulaires et collectivités réunionnaises avec un objectif commun, le maintien de la défiscalisation dans son dispositif actuel.

Mais une interrogation demeure. Le fameux seuil en dessous duquel le dispositif de défiscalisation sera appliqué pour les TPE et PME. Comment sera-t-il défini ? Pour le moment, le Premier ministre invite l'Etat et les acteurs économiques locaux à se concerter. Mai déjà, tous pointent du doigt la nécessité d'une spécificité outre-mer. "La seule interrogation que j'ai est sur le seuil. Mais je prends aux mots le Premier ministre qui nous assure que nous serons les responsables pour fixer ce seuil", explique Dominique Vienne, président de la CGPME. "On veut définir un seuil pour ce dispositif spécifique aux DOM, seuil qui ne peut pas être le même qu'ailleurs", ajoute Ibrahim Patel.

Plusieurs annonces attendues n'ont pas été faites

En revanche, sur les autres annonces, notamment sur le crédit d'impôt à destination des bailleurs sociaux, Dominique Vienne se veut plus critique. "J'ai des interrogations sur ce mix entre défiscalisation et crédit d'impôt pour le social. Il faut vraiment faire attention aux dispositifs qui s'imbriquent les uns dans les autres. Je rappelle qu'un logement permet de créer 2,6 emplois. Avec l'objectif de 9.000 logements sociaux à la Réunion, ce sont 20.000 emplois qui sont conditionnés sur l'ajustement de ce dispositif", poursuit-il.

Enfin plusieurs annonces attendues n'ont pas été faites. "J'ai une insatisfaction au niveau des dettes fiscales et sociales (…). Il n'y a pas eu d'évolution sur ce problème", regrette Ibrahim Patel. De son côté, Dominique Vienne demande au Premier ministre à quel moment sera installé la BPI (Banque publique d'investissement) en outre-mer. "Quand sera installé la BPI ? Le terme 'prochainement' est trop vague. Il y a une différence entre le temps politique et le temps économique. Je demande un échéancier", conclut-il.
Vendredi 28 Juin 2013 - 17:59
Lu 852 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales