Blog de Pierrot

Annick Girardin désavouée à l'Assemblée nationale

Jeudi 9 Novembre 2017 - 23:38

Annick Girardin désavouée à l'Assemblée nationale
Ericka Bareigts avait mis en place un dispositif, alors qu'elle était ministre de l'Outre-Mer, qui s’appelait l’équivalent fond vert.

Il s'agissait d'un fonds mis en place par la COP21 dans le but de financer l’adaptation des îles soumises au réchauffement climatique.

Le problème, c’est que les îles françaises du Pacifique si elles remplissent bien les conditions pour en bénéficier, sont françaises et donc considérées comme trop riches. En effet, on regarde la richesse du pays et non pas celle de la région concernée.

Mais dans le même temps comme elles sont des PTOM (Pays et territoire d'outre-mer) et non pas des RUP (Régions ultra-périphériques), elles n’ont pas droit non plus aux aides européennes.

D'où la mise en place par le ministère des Outre-Mer d'un fond ad hoc pour compenser cette non-éligibilité, doté de 21 millions d’euros.

Or, le budget du ministère des Outre-Mer de cette année présenté ce matin par Annick Girardin à l'Assemblée nationale prévoyait de le supprimer parce que la ministre considérait qu’il était anormal qu’il soit réservé au seul Pacifique. Ce qui montre au passage qu’elle n’y comprend rien...

Les députés Les Constructifs ont alors demandé à ce que les fonds soient maintenus par amendement. Girardin a refusé. Le groupe En marche a pris la parole pour soutenir la ministre. Le rapporteur s’est dégagé en disant qu’il ne prendrait pas position.

L’amendement des Constructifs est passé par 46 voix contre 40.

Une vraie claque pour la ministre qui se fait piquer 21 millions d’euros sur son budget et qui va devoir trouver un moyen pour les remplacer...

A noter que même le suppléant d'Annick Girardin qui l'a remplacée à l'Assemblée nationale a voté contre elle !
Pierrot Dupuy
Lu 4664 fois



1.Posté par GIRONDIN le 10/11/2017 08:43

....... L’amendement des Constructifs est passé par 46 voix contre 40....

Donc 86 votants....?

Vous avez raison, la claque de la ministre mérite un papier.....

2.Posté par Marc le 10/11/2017 13:53

Quand vous avez le troisième plus important groupe politique de l'Histoire de la cinquième république aux ordres (sans compter les supplétifs du MODEM et des constructifs) , oui, c'est une claque. Quand jusqu'à votre suppléant, qui était son collaborateur parlementaire et pour lequel elle a poussé sa précédente suppléante à la démission pour lui permettre d'avoir son siège, vote contre elle, oui c'est une claque. Et surtout, ça montre qu'elle ne l'a pas vu venir et ça ça montre qu'elle est isolée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >