Blog de Pierrot

Annick Girardin accueille des parlementaires d'outremer en salopette et espadrilles...

Mercredi 18 Octobre 2017 - 22:53

Une ministre en activité représente l'Etat. On ne lui demande pas de s'habiller en Dior ou Chanel, comme la femme du président de la République, mais de faire un minimum d'efforts pour représenter dignement la France et les Français.

Faut croire que les consignes ne sont pas arrivées jusqu'à la rue Oudinot, au ministère des Outremer.

Annick Girardin, la ministre, a accueilli des parlementaires antillais, deux députés et deux sénateurs quand même, en... salopette, avec des espadrilles aux pieds !

Encore un coup comme ça et j'ouvre une cagnotte sur internet pour offrir des vêtements corrects à la ministre...

Et le pire, c'est que c'est elle même qui a publié la photo sur son compte Twitter !
 
Pierrot Dupuy
Lu 4445 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

74.Posté par po3 le 29/10/2017 12:29

Un journaliste peut pondre une exellente pige, même en slip derrière son PC.
L'inverse est vrai aussi.

73.Posté par PATRICK CEVENNES le 25/10/2017 22:05

fukcd473
52.Posté par GIRONDIN le 21/10/2017 20:48
Salut. Bonne remarque à propos des zinvités qui sont sur la photo. Donc pas de représentant(e)s du nef set kat, alors.
Mais alors qu'est-ce-qu'ils viennent nous "chier un pendule" les journaleux péi avec la salopette et les espadrilles de Madame la Ministre des Outre-mer ?
Et pour ce qui est du vestimentaire, de l'uniforme et surtout du "code", je dirais simplement "l'habit ne fait jamais le moine". Ce genre d'argument ne passe plus, sauf pour la Défense, l'Intérieur, le CAC40. Pdr !

72.Posté par ti Yabe Créopolitain le 25/10/2017 01:01

Oté si Girardin était Bimbo avec la tenue Ad Hoc, sans doute qu'il y aurait eu moins de commentaires fielleux et les machistes seraient ravis....Tant pis ce n'est pas le cas...Redevenons sérieux. Mon cursus m'a emmener à faire un passage par l''école sup des forces de ventes et enquête sur le terrain au cours de la formation, m'a appris comme pour les autres d'ailleurs, que l'habit fait bien le moine ! La première impression qu'aura de vous un interlocuteur sera déterminant quant à l'image qu'il aura de vous et de celle que vous véhiculerez pour l'entreprise que êtes sensé représenter...L'image que voudrez faire passer le gouvernement actuel va à l'encontre d'un peu de solennité qu'il se doit dans la tenue vestimentaire et en toute circonstance pour un représentant de l'État. Le costume /cravate ringardisés ? Allez tous vous rhabiller et vous aussi Madame la ministte des OM...

71.Posté par Dazibao le 24/10/2017 23:27

70.Posté par Nivet Alain le 24/10/2017 16:07

"Vieux monsieur, navet, petit fonctionnaire..." .et j'en passe.. Vous avez là le petit carnet pour les nuls qui n'ont rien à argumenter. .On trouve meilleur dans les bonnes librairies. Mais ces recueils de lettres pré écrites sont d'un trop haut niveau nous nos scribes fielleux en recherche de reconnaissance. Non pas intellectuelle, car leur intellect est condamné et rouille depuis si longtemps, mais la reconnaissance se voudra scientifique. Les frères Bogdanoff vous sont reconnaissants de leur permettre d'avoir une idée plus précise de l'infiniment petit..
Dans un autre domaine, l'Académie vous est reconnaissante de l'exemple que vous donnez de ce qu' il ne faut pas écrire. Merci pour nos enfants...
Finalement, chers détracteurs, seriez-vous d'utilité publique ?

Maintenant, messieurs les anglais, tirez....
A.N.
........................

?????????????????????

C'était votre moment de récréation ?

70.Posté par Nivet Alain le 24/10/2017 16:07

"Vieux monsieur, navet, petit fonctionnaire..." .et j'en passe.. Vous avez là le petit carnet pour les nuls qui n'ont rien à argumenter. .On trouve meilleur dans les bonnes librairies. Mais ces recueils de lettres pré écrites sont d'un trop haut niveau nous nos scribes fielleux en recherche de reconnaissance. Non pas intellectuelle, car leur intellect est condamné et rouille depuis si longtemps, mais la reconnaissance se voudra scientifique. Les frères Bogdanoff vous sont reconnaissants de leur permettre d'avoir une idée plus précise de l'infiniment petit..
Dans un autre domaine, l'Académie vous est reconnaissante de l'exemple que vous donnez de ce qu' il ne faut pas écrire. Merci pour nos enfants...
Finalement, chers détracteurs, seriez-vous d'utilité publique ?

Maintenant, messieurs les anglais, tirez....
A.N.

69.Posté par Dazibao le 24/10/2017 13:39

68.Posté par Nivet Alain le 24/10/2017 09:29

Dazibao, vous dérapez dangereusement. Un peu de sérieux dans vos répliques nous changerait.

A.N.
..............................

N'est-ce pas plutôt le prédicant qui a dérapé ?

J'étais loin de me douter que vous possédiez une "pudeur" qui s'effarouche d'un rien. Cela tient de l'aporie vu que dans certains de vos commentaires vous n'aviez aucune gêne à user déraisonnablement du substantif masculin "con" à l'endroit de vos contradicteurs.

L'air offensé ne convient aucunement à votre personnage.

68.Posté par Nivet Alain le 24/10/2017 09:29

Dazibao, vous dérapez dangereusement. Un peu de sérieux dans vos répliques nous changerait.

A.N.

67.Posté par Dazibao le 24/10/2017 00:05

66.Posté par Nivet Alain

"... parole d'un ancien ministre d'Outre-mer, sur le perron de la Préfecture de Saint-Denis : "Si vous voulez faire passer un message, soignez l'emballage"........B.P.
Et c'est vrai pour tout !

A.N.
......................

Et c'est ce genre de personnage qui racolé par l'emballage et subjugué par le message subliminal véhiculé, se tape une bonne chaude-pisse lors d'une visite coloniale. Et c'est ben vrai!

66.Posté par Nivet Alain le 23/10/2017 22:30

Dazibao, en fait, nous ne sommes pas très éloignés. Mais dans la majeure partie des cas,et j'ai encore en mémoire la parole d'un ancien ministre d'Outre-mer, sur le perron de la Préfecture de Saint-Denis : "Si vous voulez faire passer un message, soignez l'emballage"........B.P.
Et c'est vrai pour tout !

A.N.

65.Posté par Et alors le 23/10/2017 21:59

À post 63. Dazibao
C'est incontestable pour ce qui parle en connaissance de cause.

64.Posté par Et alors le 23/10/2017 21:54

Un petit fonctionnaire est un petit fonctionnaire.
Il est hors sol, vous en êtes un triste présomptueux exemple.

Pas grave.... Comme toujours vous, petit fonctionnaire, n'avez aucune responsabilité dans la situation actuelle.

Mais rassurez-vous dans la vraie vie les femmes et hommes responsables savent faire le tri entre l'être et le paraître.

Encore un ou 2 posts et se sera les injures et le refrain sur ce fameux anonymat.

63.Posté par Dazibao le 23/10/2017 20:42

60.Posté par Et alors ! le 23/10/2017 16:30

Le 59 ou la vision du marché du travail d'un petit fonctionnaire qui n'a jamais quitté l'école de sa vie !

L'apparence avant tout et on voit où on en est grâce à cette vision étriquée...
.........................

C'est ce que je dis, et que confirment maints posteurs: on est dans le cliché, le préjugé. La France en a connu des costumés qui n'ont fait que grimer les comptes et nous précipiter dans la surenchère fiscale.


On ne cesse de critiquer les tenues d'Angéla MERKEL (on ose même dire qu'elle s'habille avec des sacs à patates) , mais elle fait mieux que nos dirigeants super costumés.

62.Posté par Dazibao le 23/10/2017 20:17

59.Posté par Nivet Alain
..........................

Comme d'habitude vous usez d'une idée réductrice. Personne n'a émis l'idée qu'un candidat à un emploi pouvait se présenter en soulip à moins d'être fou.

Chacun sait que pour postuler à quelque chose, il faut être "propre sur soi" et correctement vêtu sans exhiber costume sauf pour certains emplois où il faut enfiler le déguisement ambiant. Combien de candidats, qui dès le sortir des grands oraux, enlève la cravate, tombe la veste ?

On sait bien qu'il ne faut pas présenter à l'oral de l'ENA avec des bigoudis ou des savates un doigt d'honneur. Si on veut bosser à la city on sait bien que le pebroque est de rigueur. Si on veut entrer dans la haute administration, le "pebroque administratif" que l'on enfile par le bas est également de rigueur, pour parfaire l'attitude des dominants "pousseux de crayon".

On sait bien qu'un représentant en assurances ne va pas sonner aux portes en se déguisant en clown. Chacun porte l'habit de son emploi. Il y a des professeurs qui portent costard (exemple mon cousin), il y en a d'autres non.

Expliquez en quoi la tenue de Girardin n'est pas sérieuse? Il faut arrêter d'user de stéréotypes, de clichés. Sa tenue est-elle indécente ? La seule question qui vaille est: sa politique outremer sera t-elle décente ?

Vous rajoutez qu'avec une autre tenue, "SA POLITIQUE NE S'EN PORTERA QUE MIEUX."

Ben dites moi pourquoi,notre système s'en porte si mal alors même que depuis des décennies nos politiciens portaient beaux costumes ? Nous avons eu les MICHAUX-CHEVRY (mère et fille) en tailleur chic. Les résultats sont où ?

Je répépéte que depuis des décennies des politiciens bien que portant super costard nous ont servi une politique qui a précipité la France dans la mouise. Si leurs ramages et leurs plumages étaient signes d'efficacité, de compétence, ils seraient les phénix de l'épopée politique. Malheureusement ce n'est pas demain la veille, qu'il est prévu, pour accueillir ces faux-bienfaiteurs en costard, l'extension du Panthéon.

Dans toute controverse il faut concertation sur une base, sur un principe à partir duquel on va juger de la question posée. Ce n'est pas en usant d'un trope (par exemple en recourant à l'image métonymique de Dora l'exploratrice), ou de fausse prémisses, que l'on emporte le débat.

61.Posté par Nivet Alain le 23/10/2017 19:47

Et alors ! Avec un tel comportement, vous avez du passer à côté de bien des occasions de carrière. Par curiosité j'aimerais accéder à votre itinéraire de carrière..... Pour ce qui concerne le "petit fonctionnaire", j'ai exercé 10 fonctions dans l'Education Nationale dont certaines sur dossier et après entretien. Mes dernières responsabilités étaient d'ordre académique........ Je sais donc de quoi je parle dans ma prose.
Et alors ?

A.N.

60.Posté par Et alors ! le 23/10/2017 16:30

Le 59 ou la vision du marché du travail d'un petit fonctionnaire qui n'a jamais quitté l'école de sa vie !

L'apparence avant tout et on voit où on en est grâce à cette vision étriquée...

59.Posté par Nivet Alain le 23/10/2017 16:13

Tous ces détracteurs qui sont ravis d'enfiler leurs savates "deux doigts", et enfiler leur sac banane, n'ont pas dû passer beaucoup d'entretiens d'embauche. (Je n'ai rien contre la savate deux doigts). Lorsque le candidat à l'embauche ou le postulant à un nouveau poste se présente face à un parterre de cadres de l'Administration ou d'une entreprise qui a ses exigences, le candidat doit mettre toutes les chances de son côté, et non pas se bousiller d'avance en adoptant l'attitude du: "moi j'en n'ai rien à faire, je suis comme je suis".....Le jury attend quelqu'un compétant dans son domaine qui, à un moment va représenter l'entreprise ou l'Administration .Le jury refusera , dès son entrée en salle, le candidat je-m'en-foutiste. Vous mettez en salle d'attente avant audition, un panel de "je- m' en-foutistes" et un seul ayant porté une attention particulière à sa tenue......C'est lui qui sera retenu. Idem pour le message de sérieux demandé à Girardin via sa tenue. Sa politique ne s'en portera que mieux.

A.N.

58.Posté par Kayam le 23/10/2017 12:08

L’habit ne fait pas le moine négatif :
Le regard que peut porter un costumé-cravaté sur une personne est d’un snob quelquefois !! C’est à se demander s’il ne veut pas embellir une apparence trompeuse de son « moi intérieur ». L’extérieur se cache sous des vêtements bien repassés alors qu’en fait en dedans il y a une grande partie crasseuse (manque de sentiments, dédain, attitude méprisante…). Même le (bon ?) travail qu’il fournit ne comble pas le malaise installé dès le départ. Ne pas être et paraître.

L’habit ne fait pas le moine positif :
Je vais aller travailler, qu’importe la manière dont je suis habillé, (de manière décente quand même) ce qui compte pour moi c’est le rendement, ce que je peux apporter à l’essor de l’entreprise, son évolution. Je me donne à fond car je veux mettre en avant mon savoir-faire, être responsable de mes actes professionnels et être fier d’éventuels encouragements et félicitations du supérieur hiérarchique. Être.
---------
Je préfère plus (+) que quelqu’un fasse preuve d’humanisme simplement en travaillant bien--- mais--- il arrive à tous d’étudier la personne en face de soi : sa tenue vestimentaire, son comportement, son physique, ce que la personne dégage… Impossible d'y échapper.

Qu’elle soit efficace, compétente, sérieuse et ayant d’autres qualités, en ce qui me concerne, voir une secrétaire en baskets, c’est ce que je ne comprends pas. C’est peut-être banal pour certains mais voilà.... je ne comprends pas.

57.Posté par polo974 le 23/10/2017 10:06

En attendant, les antillais ont obtenus leurs emplois aidés...

56.Posté par Maskagaz le 22/10/2017 19:03

Post 49: "En ce moment, il y a recrudescence de posteurs de qualité sur Zinfos974, c'est agréable." C'est de l'humour au second degré?

55.Posté par Dazibao le 22/10/2017 18:34

49.Posté par Moi président le 21/10/2017 15:46

En tout cas, moi ça m'a fait plaisir de lire les posts de Marc
………………..

Qui a prétendu le contraire ? J’ai particulièrement apprécié certains propos relatifs à l’état comptable du pays.
Toutefois, ces posts n’ont pas la valeur évangélique des écritures de St Marc. On est libre d’y souscrire ou pas. Il a toute liberté de convoquer Dora l’exploratrice pour appuyer ses dires, mais parfois, notamment sur le présent sujet, il devrait avoir la tolérance d’accepter que d’autres posteurs ne sont pas des Oui-Oui et qu’ils vivent dans un monde plus réel.

54.Posté par Dazibao le 22/10/2017 02:57

"Ou on endosse un rôle en se pliant au code vestimentaire culturel ambiant, ou on vient comme on est. En un mot, on s'affirme ou on se fond".

J'en connu un haut fonctionnaire prétentiard qui portait crocodile à la cravate, à la chemise, aux lunettes, aux chaussettes, à la boucle de ceinture et certainement au caleçon et qui avait le même sourire carnassier mais le tout ne constituait qu'outrances ridicules et outrances de style.

La plus belle étoffe cache souvent un tissu de mensonges.

53.Posté par Bryandoht le 21/10/2017 21:57

Je partage entièrement l'avis de Marc. Tout a été dit sur sa façon d'habiller, c'est son droit mais la ministre dans cette tenue donne l'impression de ne pas respecter ses hôtes voire les banaliser même si ce n'est en principe pas le cas . Au delà des exigences professionnelles, l'habillement peut être un moyen de communication non verbal puissant.
La tenue vestimentaire représente un élément important dans la définition de l’ image des individus auprès des entités évoluant dans notre environnement. Le visuel est notre premier et parfois unique contact avec notre environnement.

52.Posté par GIRONDIN le 21/10/2017 20:48

51.Posté par PATRICK CEVENNES
Salut, i fé rire non?

Dis moi, sur la photo il y a des élus antillais qui ont trouvé le moyen d'aller voir la ministre, ensemble, ils sont 4!!!! J'ai bien comprille?

Donc ici on a un lot de député sénateur reunionmou , copain du communicant de la pyramide, sans compter les autres qui ne sont même pas capable se s'accorder pour une soirée pyjamas !

Alors Patrick l'info est là, non?

51.Posté par PATRICK CEVENNES le 21/10/2017 19:25

fukcd473
Ô les ami(e)s pourquoi vous emballer ainsi.

Il y a eut la Vè République avant le 23 avr. 2017 et la Vè République après le 7 mai 2017.

Avant, nous avions des Ministres classés hors-sol. Un exemple l'escroc en col-blanc de Fillon.
Aujourd'hui, nous avons des Ministres qu'on ne peut pas classer hors-sol. Ils sont presque tous de ladite société civile.

Mais avant de mettre en avant le satané protocole, vous êtes-vous posés la question si la salopette et les espadrilles de la Ministre des OM n'étaient pas de "marque" ? Genre "Made in France".

Il y a des sujets de politiques bien plus importants à traiter que de battre des blancs en neige pour une histoire de salopette et d'espadrilles.

Et si on cherche sur le web, cette histoire n'émeut que certains journaleux des OM, pas la presse nationale.

Heureusement que la Malouine n'a pas pousser le vice à mettre un pull marin, une cotte à bretelles, une vareuse et des bottes ou des cuissardes de pêcheur.

Pourvu que ça mousse ! Pdr !

50.Posté par Dazibao le 21/10/2017 17:39

Elle viendrait en réunion dans son ministère en pyjama Dora l'exploratrice et vous répondriez "on s'en fout, tant qu'elle bosse"???? Je suis sidéré par ces propos.
.............................

Moi je préfère l'efficacité que le bling-bling, le tape à l'oeil, le faire croire.

A propos de votre stratagème visant à discréditer l'interlocuteur, j'argumente que si cette ministre viendrait avec un pyjama de Dora, dans l'histoire l'idiot du village serait l'endimanché élu président, qui bien que portant un super costar (qui prouverait pourtant l'autorité, la compétence et l'efficacité selon vos critères), aurait nommé à un poste éminent une ministre pour jeune public pour gérer des affaires "adultes".

On peut être à la retraite sans pour autant se gaver de programmes télévisés pour les petits quand bien même ils poursuivent un but éducatif mais seulement aux enfants.

Mais revenons à votre définition. Pour vous, le monsieur qui porte un costar possède indéniablement l'autorité et la compétence. Que je sache les "chasseurs de têtes" des grandes entreprises, ne jugent pas sur l'apparence mais sur l'efficacité.

Démonstration: cela fait combien de décennies que la France est gouvernée par des hommes, et à moindre pouvoir, des femmes, et bien que ces responsables soient selon vos critères d'efficacité, superbement endimanchés, il est où le résultat ?

Il y a eu récemment un débat sur la tenue des parlementaires (cravates, costumes etc...). Veut-on que le parlement soit une estrade de mode ou un lieu de prises de décisions susceptibles d'améliorer notre quotidien ?

« Oui, l’habit ça flatte toujours ; et ce n’est pas moi qui suis élégant, c’est mon costume. » Pagnol

Plus que le code vestimentaire, l'efficacité prime.

49.Posté par Moi président le 21/10/2017 15:46

En tout cas, moi ça m'a fait plaisir de lire les posts de Marc : du bon sens, du caractère sans dévier des règles de la courtoisie, des textes bien écrits et bien structurés, pas de lourdeur ...
Excellent, le coup du pyjama Dora l'exploratrice !

En ce moment, il y a recrudescence de posteurs de qualité sur Zinfos974, c'est agréable.

48.Posté par Moi président le 21/10/2017 15:38

Beaucoup disent "intéressons-nous davantage à ce qu'elle fait et dit plutôt qu'à sa tenue vestimentaire".

Mais il ne faut pas se leurrer : s'il y avait eu égalité de traitement entre les Antilles et la Réunion, question contrats aidés, il n'y aurait pas eu d'article comme celui-ci.
Si elle avait favorisé la Réunion par rapport à tous les autres départements et territoires de la RF, P Dupuy lui-même l'aurait défendue bec et ongles face à ceux qui auraient trouvé à redire sur sa tenue vestimentaire.

Donc, d'une certaine façon, on s'intéresse effectivement davantage à ce qu'elle fait et dit plutôt qu'à sa tenue vestimentaire.

47.Posté par Elle le 21/10/2017 12:13 (depuis mobile)

Le message vestimentaire... Y en a qui ont des flashes médiumniques à travers les vêtements !?!
Sont-ce les mêmes qui lisent #balancetonporc quand une fille porte des talons hauts ?

46.Posté par VIEUX CREOLE le 21/10/2017 11:42

A " MARC" ( post 21 )

J'ai bien lu attentivement vos remarques du " post 13" et aussi les autres qui ont suivi ... MAIS LA SUITE DE MES REMARQUES REFLÈTE PROFONDÉMENT UNE CONVICTION PROFONDE QUE QUE JE ME SUIS FORGÉE DEPUIS LONGTEMPS .... Quand j'étais gamin les Instits de l’École portaient tous, un costard avec " veste et cravate" , en plein été tropical même dans les villes côtières de l’Île ( 30 à 35° à ' l'ombre ) ... Je crois savoir que cette tenue était "obligatoire" ( comme celle des gendarmes ,policiers etc....aujourd’hui ) ! !

- Beaucoup de ces Enseignants étaient issus de familles modestes ... Ils voulaient vraisemblablement " faire honneur" à la Fonction qu' ils occupaient : on les appelait les "HUSSARDS DE LA RÉPUBLIQUE" "!!! Ils "tombaient "parfois la veste l’après- midi pour ne garder que la chemise blanche ( collée au corps de transpiration ) ...et la cravate !
- Qui sont les Enseignants portant encore " cet uniforme obligatoire" ( de costume- cravate) ? Ils sont très peu nombreux à mon avis et vont à leur travail avec une chemise légère , à manches courtes , "flottante" sûr le pantalon : PERSONNE ne trouve à redire sur leur tenue !!

- Encore une fois ,INTÉRESSONS -NOUS davantage et , avant tout ,au contenu et aux résultats des conclusions auxquelles aboutissement les Responsables politiques qui nous gouvernent et absolument pas" à l’emballage , à l'enfumage " dont ils entourent leurs discours parfois !!! Tant pis pour leurs Admirateurs qui y sont sensibles : ON N'Y PEUT ABSOLUMENT RIEN !!!

45.Posté par VIEUX CREOLE le 21/10/2017 11:41

A " MARC" ( post 21 )

J'ai bien lu attentivement vos remarques du " post 13" et aussi les autres qui ont suivi ... MAIS LA SUITE DE MES REMARQUES REFLÈTE PROFONDÉMENT UNE CONVICTION PROFONDE QUE QUE JE ME SUIS FORGÉE DEPUIS LONGTEMPS .... Quand j'étais gamin les Instits de l’École portaient tous, un costard avec " veste et cravate" , en plein été tropical même dans les villes côtières de l’Île ( 30 à 35° à ' l'ombre ) ... Je crois savoir que cette tenue était "obligatoire" ( comme celle des gendarmes ,policiers etc....aujourd’hui ) ! !

- Beaucoup de ces Enseignants étaient issus de familles modestes ... Ils voulaient vraisemblablement " faire honneur" à la Fonction qu' ils occupaient : on les appelait les "HUSSARDS DE LA RÉPUBLIQUE" "!!! Ils "tombaient "parfois la veste l’après- midi pour ne garder que la chemise blanche ( collée au corps de transpiration ) ...et la cravate !
- Qui sont les Enseignants portant encore " cet uniforme obligatoire" ( de costume- cravate) ? Ils sont très peu nombreux à mon avis et vont à leur travail avec une chemise légère , à manches courtes , "flottante" sûr le pantalon : PERSONNE ne trouve à redire sur leur tenue !!

- Encore une fois ,INTÉRESSONS -NOUS davantage et , avant tout ,au contenu et aux résultats des conclusions auxquelles aboutissement les Responsables politiques qui nous gouvernent et absolument pas" à l’emballage , à l'enfumage " dont ils entourent leurs discours parfois !!! Tant pis pour leurs Admirateurs qui y sont sensibles : ON N'Y PEUT ABSOLUMENT RIEN !!!

44.Posté par VIEUX CREOLE le 21/10/2017 11:39

A " MARC" ( post 21 )

J'ai bien lu attentivement vos remarques du " post 13" et aussi les autres qui ont suivi ... MAIS LA SUITE DE MES REMARQUES REFLÈTE PROFONDÉMENT UNE CONVICTION PROFONDE QUE QUE JE ME SUIS FORGÉE DEPUIS LONGTEMPS .... Quand j'étais gamin les Instits de l’École portaient tous, un costard avec " veste et cravate" , en plein été tropical même dans les villes côtières de l’Île ( 30 à 35° à ' l'ombre ) ... Je crois savoir que cette tenue était "obligatoire" ( comme celle des gendarmes ,policiers etc....aujourd’hui ) ! !

- Beaucoup de ces Enseignants étaient issus de familles modestes ... Ils voulaient vraisemblablement " faire honneur" à la Fonction qu' ils occupaient : on les appelait les "HUSSARDS DE LA RÉPUBLIQUE" "!!! Ils "tombaient "parfois la veste l’après- midi pour ne garder que la chemise blanche ( collée au corps de transpiration ) ...et la cravate !
- Qui sont les Enseignants portant encore " cet uniforme obligatoire" ( de costume- cravate) ? Ils sont très peu nombreux à mon avis et vont à leur travail avec une chemise légère , à manches courtes , "flottante" sûr le pantalon : PERSONNE ne trouve à redire sur leur tenue !!

- Encore une fois ,INTÉRESSONS -NOUS davantage et ,navant tout ,au contenu et aux résultats des conclusions auxquelles aboutissement les Responsables politiques qui nous gouvernent et absolument pas" à l’emballage , à l'enfumage " dont ils entourent leurs discours parfois !!! Tant pis pour leurs Admirateurs qui y sont sensibles : ON N'Y PEUT ABSOLUMENT RIEN !!!

43.Posté par Marc le 21/10/2017 02:04

42. Mais c'est quoi le rapport avec les costumes de Fillon??? Parce qu'un corrompu de droite s'est fait soudoyer par la Françafrique avec des costumes à 12.000 boules, on devrait excuser les incompétents de... (elle est de quoi, d'ailleurs, la ministre? Gauche? Droite? Centre?) ? Elle viendrait en réunion dans son ministère en pyjama Dora l'exploratrice et vous répondriez "on s'en fout, tant qu'elle bosse"???? Je suis sidéré par ces propos.

Quant à la comparaison avec Sarkozy, elle est ridicule. Oui, le fait de porter des costumes contribuaient à l'autorité de Sarkozy, de la même façon qu'un costume de gendarme contribue à ce que vous obéissiez au condé. Est ce que cela suffit à affirmer son autorité? Non, assurément pas. Il y a une différence entre dire que quelque chose "contribue à" et dire qu'elle "suffit à".

42.Posté par Dazibao le 20/10/2017 21:42

"Mettre un costume pour un homme, c'est s'afficher comme quelqu'un qui travaille avec sa tête et qui dispose d'une certaine autorité".

................................

"Avant même que la polémique sur les costumes de luxes offerts à François Fillon éclate, les atours du candidat à la présidentielle constituaient déjà un sujet de discussion prisé au sein des Républicains. En fin connaisseur, Nicolas Sarkozy avait sourcillé à la vue de l'élégant costume porté par François Fillon lors d'un débat de la primaire de la droite organisé en janvier 2017.

"Il vaut au moins 9.000 euros", avait alors jaugé l'ancien président, bien connu pour son penchant bling-bling. "Moi aussi je porte du sur-mesure, mais c'est plutôt 3.000 euros le costume. Et c'est Carla qui les choisit",
................................................................

De vos propos, il se déduit qu'en portant des costumes à 3000€, SARKOZY "disposait d'une certaine autorité" ? Dès lors, il n'avait nul besoin de parler "kärcher". Il lui suffisait comme Superman, de porter son costard d'autorité pour éradiquer l'insécurité.

Vous rajoutez:

"Donc là, que dit la ministre avec ses vêtements? A quoi s'identifie t'elle? A qui s'adresse t'elle? Et surtout, où est son professionalisme?..... L'attention à l'apparence est aussi un signe de professionnalisme. Ca montre que la personne est "au travail" et fera preuve de toute la rigueur et de l'implication que cela suppose".

Les juges ont tellement discerné son professionnalisme qu'ils l'ont taxé "de délinquant chevronné".......

"On ne doit pas juger le chien par sa pelure".

"Ce n'est pas le vêtement qui fait l'homme."

"Une guenon habillée de soie reste une guenon" (proverbe espagnol)


Et puisque l'humain aime les contes "chacun sait, depuis tout petit, qu'un vilain crapaud peut parfaitement dissimuler un prince charmant" et vice et versa de Versace.

41.Posté par Dazibao le 20/10/2017 17:49

34. Ce n'est pas qu'une question de regard étriqué. L'attention à l'apparence est aussi un signe de professionnalisme. Ca montre que la personne est "au travail" et fera preuve de toute la rigueur et de l'implication que cela suppose
................................

Qu'elle image voulait projeter dans les consciences, ceux qui localement portaient chapeau la paille sur estrade ?

"Tout c'que ti besoin moi donne toi
Ti robe à fleurs, moi donne toi
Chapeau la paille, tu peux gagner
Tu fais toucatacata dans mon la case".

40.Posté par Dazibao le 20/10/2017 17:41

Les Emiratis, les saoudiens, portent la gandoora. Vous croyez que la signification découle d'une tactique politique ? C'est l'héritage de la culture bédouine prédominante dans la péninsule arabique et ils ne font que perpétuer les traditions ancestrales.

Le comportement vestimentaire, c'est simplement une affaire culturelle sous toutes les latitudes (Mao et son costard etc...).

J'ai vu nombre d'individus à Paris, super costumés mais véritables macros.

39.Posté par Dazibao le 20/10/2017 17:26

34. Ce n'est pas qu'une question de regard étriqué. L'attention à l'apparence est aussi un signe de professionnalisme. Ca montre que la personne est "au travail" et fera preuve de toute la rigueur et de l'implication que cela suppose.
..................................

C'est ce que m'a dit une péripatéticienne (vu qu’elle était encartée à En marche), près de l'Assemblée nationale, elle était en mode Vuiton et m’expliquait qu’elle allait voter non pas avec rigueur mais pour la rigueur.

Une autre de ses consoeurs péripatéticiennes, s’exposait quant à elle, en string professionnel près du Bois de Boulogne pour « montrer » qu’elle était au turbin et qu’elle ferait preuve de toute la rigueur et de l’implication que cela suppose. Moi, naïvement, je croyais qu'elle faisait le bouleau mais en fait elle était au boulot et bossait avec le rigorisme imposé par les usages. Derrière elle il y avait un homme - surnommé DSQ- en super costard de chez Arnys, en position un peu plié -moi je croyais benoitement, qu'il faisait le peuplier-. Plus tard, j'ai appris qu'un rapport relatant les faits avait été exploité pour le discréditer par de hautes personnalités (le 'tit Nicolas et son acolyte nommé Géant, véritable main du roi). Ils étaient si savamment et élégamment vêtus que leur apparence vestimentaire prouvait un véritable signe de professionnalisme et d’humanisme. Pour d’aucuns, aveuglés par la rosette de leur boutonnière, il était manifeste que ces illustres bienfaiteurs, seraient les fervents défenseurs de nos principes républicains et moraux.

38.Posté par JORI le 20/10/2017 16:49

37.Posté par Marc le 20/10/2017 16:11
C'est votre opinion, tout comme j'affirme que vos arguments sont tout aussi faibles vous prétendez être les miens. C'est même à se demander du coup pourquoi vous intervenez!!.

37.Posté par Marc le 20/10/2017 16:11

36. Jori, comme à votre habitude, vous élevez le débat... Vos arguments n'ont ni queue ni tête hormis vous permettre de glisser des attaques ad hominem.

36.Posté par JORI le 20/10/2017 15:29

35.Posté par Marc le 20/10/2017 13:50
"24. Vous cherchez à la défendre à tout prix", vous défendez bien vous même à tout prix le contraire!!.
"30. Pour Gandhi comme l'abbé Pierre, leur tenue était un message politique adressé à un public précis. A qui s'adresse son message et pour dire quoi, en l'espèce? ", Dazibao vous parle aussi des costards à Fillon, ça a parlé à qui et pour dire quoi selon vous??.
"On parle de deux pays qui n'ont pas la même place dans le monde, qui ne sont pas exposés aux mêmes risques", peut être que si ses représentants avaient les habits qui vous sied bien, la Suède serait elle mieux classée!!. MDR.
"L'attention à l'apparence est aussi un signe de professionnalisme", l'apparence est toute subjective. Je ne pense pas que dans la silicone valley où tout le monde bosse en jeans ou en décontracté, ils font preuve pour autant d'amateurisme!!. Auriez vous un complexe??.

35.Posté par Marc le 20/10/2017 13:50

24. Vous cherchez à la défendre à tout prix... Vous ne pouvez guère comparer des parlementaires qui ont dû prendre l'avion pour venir assister à une réunion et porter leur costume dans l'avion ou le ranger dans leur valise avec une ministre vivant à Paris...

30. Pour Gandhi comme l'abbé Pierre, leur tenue était un message politique adressé à un public précis. A qui s'adresse son message et pour dire quoi, en l'espèce?

31. Il faudrait être naïf pour croire que Taubira se servait réellement quotidiennement de son vélo. Je me souviens d'un journaliste du canard qui me racontait, amusé, comment elle venait en voiture avec escorte, se faisait déposer à quelques coins de rues de Matignon, l'Elysée, l'Assemblée nationale... , sortait son vélo et faisait les derniers 100 mètres en vélo avec son escorte quelques mètres derrière pour qu'on ne la voit pas sur les images des journalistes.

Par ailleurs, la Suède c'est 10 millions d'habitants et un PIB de 570 milliards. Elle n'est pas au Conseil de sécurité, pas au G8, son influence diplomatique et économique n'a rien à voir avec celle de la France, six fois plus nombreuse, cinq fois plus riche, présente sur des dizaines de théâtres d'opération militaires à travers le monde, qui a 29 des 500 plus importantes entreprises au monde qui y ont leur siège social (en faisant le 4ième pays en la matière derrière les USA, la Chine et le Japon et devant l'Allemagne et la Grande-Bretagne), qui est un des carrefours migratoires de l'Europe. On parle de deux pays qui n'ont pas la même place dans le monde, qui ne sont pas exposés aux mêmes risques. Cette comparaison a le don de m'agacer tant elle ne fait pas sens mais revient régulièrement dans le débat public.

34. Ce n'est pas qu'une question de regard étriqué. L'attention à l'apparence est aussi un signe de professionnalisme. Ca montre que la personne est "au travail" et fera preuve de toute la rigueur et de l'implication que cela suppose. Quant à votre avis sur vos médecins, sans être vous même médecin, vous en jugez comment?

34.Posté par Marie A. le 20/10/2017 12:06

Je ne vois pas en quoi sa tenue dérange...

Ok, sur le style, c'est une faute de goût (la salopette remonte trop pour sa petite taille, la couleur est pas très jolie - du moins va pas avec le haut - et l'ourlet n'est pas ajusté). Mais je suppose que cet article n'est pas venu parler de mode, sinon il aurait été dans 7Magasine ?

Dans la même logique, on pourrait dire que la dame à droite " devrait perdre du poids, parce qu'elle ne représente pas dignement la France et les Français qui sont minces pour la moyenne " (Mme je ne vous connais pas mais j'ai du respect pour vous, ne vous en faîtes pas); on pourrait également reprocher, comme l'a dit un autre dans les commentaires, ce brave Monsieur à la cravate grise dont les chaussures ne sont pas cirées...

Tant que c'est le travail ministériel qui compte... En accord avec les parlementaires...

Puis c'est vrai, ses espadrilles sont moches, mais qui vous dit que ça n'est pas de la marque ? Le chemisier pourrait être de Jacqueline Riu ou 1,2,3, la salopette de René Dhery et les chaussures de Benetton.

Je me demande s'il y a des " consignes " à l'Elysée exigeant une tenue " correcte " (laquelle l'est déjà ici).

A Marc qui pense que c'est le monde professionnel qui impose le costume , c'est parce que le regard des gens est encore étriqué et se focalise sur l'apparence. Perso, entre un docteur en bermuda qui me parle du danger de telle maladie et un autre en blouse blanche qui m'embobine l'esprit, lequel je vais croire ? Un peu de bon sens.
Je renie pas le BCBG, mais je ne suis pas d'accord pour lyncher une personne d'après sa tenue vestimentaire.

33.Posté par JORI le 20/10/2017 11:05

30.Posté par Dazibao le 20/10/2017 02:24
+1

32.Posté par ZembroKaf le 20/10/2017 09:33

Et quand le "barman de la rézion"...DiDix....partait voir ou recevait les ministres...sans cravate !!!
la ministre ne porte pas des espadrilles...ce sont des "ballerines/esparpins"
Un article de "Cosmopolitan" sur le salopettes (2017)
http://www.cosmopolitan.fr/,25-facons-stylees-de-porter-la-salopette,1962700.asp
Savoir comment porter la salopette commence par savoir trouver son style. Quelle allure voulez-vous adopter ? Voilà la question. En journée, vous pouvez, par exemple, opter pour une salopette + un tee-shirt blanc + une paire de sandales d’été. Le soir, en revanche, vous changez de décor : salopette fluide + top noir transparent + paire d’escarpins pour l’élégance.

A part le "grand communicateur" du barman qui fait le buzz...cela n'a pas l'air de choquer les élus à coté de la ministre !!!

31.Posté par Dazibao le 20/10/2017 02:32

20.Posté par Marc le 19/10/2017 17:52

18. La voiture de fonction pour les ministres est un mauvais exemple: elle répond à des impératifs de sécurité plus que de prestige.
.....................................................

Et le vélo de Madame la ministre de la Justice (Mme TAUBIRA).

Il serait bon que l'on de cautionner toutes ces dépenses inutiles héritées de l'ancien-régime c'est àd ire du temps de la chaise à porteurs. Je cite un article du Figaro (mi cite pour l'autre énergumène sinon mi cite son momon).

Le FIGARO:

"Simplicité et honnêteté sont les piliers de la vie politique suédoise, où seul le premier ministre dispose d'un logement officiel (payant) et d'une voiture de fonction. Tout écart, même minime, est sévèrement sanctionné.

À Stockholm, les ministres déjeunent à la cantine, tout comme les hauts fonctionnaires et leurs secrétaires. Pas d'alcool, pas de fromage ni de dessert, Seulement des carafes d'eau… et du lait froid. «Et si un ministre oubliait de débarrasser son plateau, commente un fonctionnaire, vous n'imaginez pas les gros titres le lendemain dans la presse!»

En Suède, «les ministres mènent une vie normale, renchérit Lena Hjelm-Wallén, ancien chef (sociale-démocrate) de la diplomatie suédoise. Bien sûr, au ministère des Affaires étrangères, il y a un cuisinier et des salons pour recevoir nos hôtes. Mais, au quotidien, pourquoi ne pas déjeuner à la cantine?» Les ministres, martèle un fonctionnaire, «sont là pour servir, et non se faire servir». L'idée, poursuit-il, c'est que «chaque membre du gouvernement a un salaire, que tout le monde connaît, et rien de plus».
Pas de voiture avec chauffeur

Modestie, rigueur et honnêteté: voilà les premières qualités exigées des ministres suédois. Aucun logement de fonction ne leur est proposé. Seul le chef du gouvernement a droit à un appartement - 175 m2, pour lesquels il paie un modeste loyer - dans une belle maison blanche sur les quais. Pas de voitures avec chauffeur non plus, sauf pour le chef du gouvernement et celui de la diplomatie: en déplacement, les ministres se débrouillent, prennent le train, la police pouvant assurer leur transport en cas de besoin. «Un jet privé? Une suite dans un palace? Chez nous, c'est inconcevable: c'est si loin de notre culture!, indique Hans Sundström, avocat et conseiller juridique de plusieurs agences gouvernementales. Ici, il n'est pas rare de croiser un ministre à la gare, ou dans un grand magasin. C'est d'ailleurs alors qu'elle faisait ses courses, sans garde du corps dans un grand magasin, que notre chef de la diplomatie Anna Lindh fut assassinée en 2003.»

«Un scandale sexuel, cela pourrait passer. Mais pas un scandale impliquant de l'argent public, même s'il ne s'agissait que de quelques couronnes…»

Quant aux bureaux, ils sont fonctionnels, avec des meubles de type Ikea. Frais de réception, de déplacement, communications téléphoniques: tout est minutieusement réglementé et vérifié. Les données personnelles, comme les factures les plus modestes sont accessibles à tous. «Si vous voulez savoir combien tel ministre a payé sa maison ou à combien se monte sa taxe d'habitation, vous n'avez qu'à cliquer! , indique Hans Sundström. La transparence est l'une de nos valeurs premières.» Leurs coups de fil privés, les ministres les donnent avec leur portable personnel. Ils voyagent en classe économique, sauf sur les vols long-courriers.

«Un scandale sexuel, cela pourrait passer, résume Hans Sundström. Mais pas un scandale impliquant de l'argent public, même s'il ne s'agissait que de quelques couronnes…»
«Scandale Toblerone»

À Noël dernier, l'une des agences gouvernementales a organisé une soirée, semble-t-il un peu trop arrosée. «Nous avons droit, en principe, à une fête par an pour le personnel, précise le conseiller juridique. Avec maximum deux verres de vin par personne! Là, cette limite a été dépassée, et cela a créé un énorme scandale: les responsables ont été licenciés, le gouvernement a été accusé de ne pas bien contrôler ses agences, et même le premier ministre, Fredrik Reinfeldt, a dû s'expliquer là-dessus!»

Fin 1995, pour quelques barres chocolatées réglées avec sa carte de crédit de fonction, Mona Sahlin, numéro deux du gouvernement d'Ingvar Carlsson, avait dû démissionner. Même si la jeune femme s'était empressée de rembourser, ce «scandale Toblerone» l'aura marquée à vie… «Elle n'a rien volé, n'a commis aucun crime, mais elle a mis dix ans avant d'oser revenir en politique, conclut l'avocat. Et encore, elle a été battue.»

..........................

La "simplicité économique" (sur tous les points de vue) des politiciens suédois discrédite t-elle ceux-ci ? NO. Ils sont efficaces dans leur job et en retirent plus de considération.

30.Posté par Dazibao le 20/10/2017 02:24

Gandhi portait un simple dhoti et cela ne l'avait aucunement diminué aux yeux de Lord Mountbatten vice-roi des Indes et de sa "lordesse".

A l'opposé, FILLON a eu beau porter des costumes forts chers, il n'a convaincu personne à part son miroir. Ceux qui ont un bon sens "paysan" savent que l'habit ne fait pas le moine ou 'barba non facit philosophum'.

D'ailleurs, l'abbé Pierre a fait plus de bien en bure qu'en smalto.

29.Posté par Dazibao le 20/10/2017 02:06

Pas d'accord, une ministre de l' outremer doit porter un paréo, ou un pagne en paille coco.

28.Posté par Moi président le 19/10/2017 22:30

Vous me direz, on ne voit pas ses chaussures, sur la photo.
Peut-être a-t-elle des bottes d'hiver comme Chewbacca dans la Guerre des étoiles !

27.Posté par Moi président le 19/10/2017 22:13

@16 A mon avis : OK, de toute façon les hommes sont des cochons (dans tous les sens du terme), ne nous formalisons pas sur leur cas.

Mais quand-même, les femmes parlementaires, elles, sont plutôt bien habillées.
Surtout celle de gauche, sa veste est chouette, ça passe impeccable avec son pantalon noir bien repassé.
On croirait presque que c'est elle la ministre.

26.Posté par Nivet Alain le 19/10/2017 20:59

Je rejoins Marc. La tenue vestimentaire est un des moyens de communiquer et de montrer à l'interlocuteur tout l'intérêt et le respect qu'on lui porte. Certains, comme Girardin, pensent qu'il faut faire"peuple " pour faire passer son message. C'est prendre le peuple pour ce qu'il n'est pas. Il aspire lui aussi au respect. Cette attitude est la démonstration que nos jeunes et néophytes élus macronistes ont une méconnaissance totale des attentes et du vécu des français. La perception du contenu des discours est lié à leur emballage (entendez par là, la manière dont ils sont amenés). Un beau cadeau dans un vilain papier, et c'est le gâchis.

A.N.

25.Posté par klod le 19/10/2017 20:54

vu l'ambiance dom de la drom en passant par les tom de la case de l'oncle .........................


y fé ri ! je m'attache plus au sens des mots employés qu'à la "touche vestimentaire " .............question de génération et de sens de l'éthique dans le monde comme il va .............

vu tous ce qui a été dit et fait avec les "costards cravate" à travers l'Histoire ....HIN ?

de l'essentiel dans la vie .............

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter