Faits-divers

Aniel Boyer a bien cru qu'on venait l'arrêter à nouveau...


Aniel Boyer a bien cru qu'on venait l'arrêter à nouveau...
Samedi dernier, le leader du mouvement politique Nasyon Rénioné a cru revivre son interpellation musclée de décembre 2014.

Vers 21h30, un cordon impressionnant de gendarmes avec gilets pare-balles encercle la zone de la rivière Saint-Etienne à hauteur du Ouaki. D'autres gendarmes se postent plus bas à hauteur du jardin Exotica. Le secteur est bouclé.

"Des hommes étaient postés en haut avec des jumelles pour avoir une vue sur le lit de la rivière. D'autres éclairaient mon terrain", raconte Aniel Boyer.

En contre-bas justement, des forces de l'ordre tentent une percée plus que délicate dans l'eau de la rivière. Accompagnant les forces de l'ordre, un camion dépanneur est mobilisé. Mais dans quel but ? Une équipe cynophile lance quant à elle ses chiens. "C'était impressionnant !", concède Aniel Boyer qui se remet déjà difficilement de son interpellation du 17 décembre dernier.

Personnage public, Aniel Boyer est également chef d'une entreprise de concassage implantée au Ouaki. C'est là que ses proches et lui avaient été interpellés et menottés dans le cadre d'une enquête pour travail dissimulé. Un procédé d'interpellation et une accusation que le leader indépendantiste de Nasyon Rénioné conteste par ailleurs. "Ma femme est depuis suivie sur le plan psychologique", détaille-t-il par ailleurs, accusant ce "coup de pression" des autorités.

Mais samedi soir dernier, que s'est-il passé ? "Je suis sous contrôle judiciaire, peut-être qu'ils sont venus vérifier autre chose ? Chercher des plants de zamal ? Un trafic de voitures ?". L'intéressé a assisté à ce déploiement de force en spectateur interloqué. Les  berges empruntées par les forces de l'ordre font partie de sa concession.

Contactée, la compagnie de gendarmerie de Saint-Pierre lève l'ambiguïté immédiatement. "Il n'y a pas eu d'intervention concernant M. Aniel Boyer", même si cette proximité a tout de suite interpellé des habitants du secteur.

La gendarmerie a tout simplement essuyé le refus d'obtempérer d'un deux-roues. L'homme qui s'est soustrait au contrôle a pris le maquis en direction du lit de la rivière.

Le pistage des chiens n'y a rien fait, après avoir laissé en plan son moyen de locomotion, l'homme s'est évaporé dans la nuit. Il est toujours recherché à ce jour.
Mardi 17 Février 2015 - 18:49
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4220 fois




1.Posté par KLD le 17/02/2015 19:17
ki kaporal , bonhomme ?

2.Posté par noe le 17/02/2015 19:23
Tiens !
*Notre indépendentiste-péi de saloon en plein délire !

3.Posté par Jules Bénard le 17/02/2015 19:25
M. Aniel Boyer, ne seriez-vous pas un peu parano ? Votre attitude de martyre ne sert pas la cause que vous prétendez défendre.
Chaque fois que vous avez été attaqué pour vos positions politiques, j'ai été un des rares à vous défendre car vous avez droit à la parole. Mais si vous voulez être pris au sérieux, de grâce... soyez sérieux vous-même !
Vos idées sont aussi honorables que d'autres. Je ne les partage pas mais vous êtes fondé à les défendre. Ne vous ridiculisez pas car ce sont vos idées, alors, que vous ridiculisez.
Bien amicalement.

4.Posté par Candide le 17/02/2015 20:05
Zinfos n'a rien d'autre à faire que de relayer les affabulations cet homme ?
Attendons déjà de connaitre la suite concernant les accusations de travail dissimulé. Donnez vous la parole à toutes les personnes qui sont sous le coup d'une procédure judiciaire ?

5.Posté par R I P O S T E le 17/02/2015 20:08
Vite un verre de rhum de sel pou le leader du mouvement politique Nasyon Rénioné

6.Posté par Laïcien le 17/02/2015 20:17
C'est le 5quièm kaporal dann' fond la rivière .

7.Posté par Mojito le 17/02/2015 21:11
@1: ce n'est que le cinquième dans la hiérarchie des ti Kaporal....pas terrible!

8.Posté par KLD le 17/02/2015 22:01
effectivement mojito , c'est écrit sur le teeshirt !!! ze veut le meme !!!!!

9.Posté par OUIGHOUR le 17/02/2015 22:37
Aniel en mannequin et Pierrot fait la pub gratuit pour des T Shirts fabriqués au Bangladesh par des enfants quasi esclaves????

10.Posté par A mon avis le 17/02/2015 22:48
@ 3 : personne n'oblige Zinfos à publier cet article ! Et encore moins de choisir ce titre !
C'est votre commentaire qui, pour le coup, est ridicule !

11.Posté par Jim le 18/02/2015 01:28
Je tiens à saluer cet homme. Dans notre île ou le créole a été exterminé et où il ne représente plus qu'une faible minorité de la population à l'heure actuelle, il faut être courageux pour se lancer dans de telles entreprises - un combat du seul contre tous. Certes je ne suis pas forcement d'accord avec l'idée de l'indépendance etc... mais je pense que ce qu'il faut surtout retenir c'est le message. Pour moi c'est un sujet qui me désespère profondément: de plus en plus de familles créoles ne veulent pas / refusent que leurs enfants parlent le créole - c'est pour faire bien et surtout parce que les professeurs qu'on eut ces parents là, sans la moindre arrière pensée colonisatrice, ont clairement inculquer que parler le créole c'est vilain, parler français cela montre que l'on est intelligent! Bref de toute façons 70% des ces enfants là partiront en métropole, ils feront leur vies la bas, auront des enfants, se refuseront de dire qu'ils sont créole mais plutôt des réunionnais - c'est plus jolie, ils reviendrons à la Réunion pour les vacances, pour la plage, le volcan, le leclerc Portail et pour aller faire une rave le 20 décembre à Mafate un peu pour se rappeler de la tradition... Ils auront des enfants, à qui ils seront fier de dire qu'ils sont réunionnais sans trop s'attarder sur l'histoire même de la Réunion qu'ils ignorent eux même. Pour encore continuer dans la malchance, certains de ces enfants deviendront artistes (exemple au hasard : Blacko) viendront passer 2 jours à la Réunion et pourront prétendre tout savoir sur ses racines en racontant tout pleins de niaiseries sur notre île et son histoire devant nos médias locaux ébaillis. De toutes façons avoir des animaux de basse-cour c'est interdit, c'est plus à la mode, ça fait perdre le point, ca pue, planter c'est has been, cuisiner créole c'est trop long, c'est trop chiant, allons rode un pizza ou un kebab plutôt! Ecouter le maloya oui mais Davy Sicard, les traditions c'est chiant, on passe pour des cons à l'école quand on raconte ce que pépé ou mémé fait ou ont fait, on est rejetés, on rentre pas dans le moule. En 30 ans la culture créole a presque totalement disparue, car on a réussi à faire croire qu'il ne fallait pas en être fier. On garde quand même quelques morceaux pour les fêtes ou pour prouver qu'on est bien réunionnais en cas de doute avec un interlocuteur qu'on veut "impressionner". Si on ose dire que l'on est pas content, qu'on subit une injustice, que c'est dégueulasse que nos jeunes sont échangés, on est vite rattrapés par ce cliché construit: nous ne sommes que des assistés et nous devrions pas nous plaindre de la situation, cette île n'est pas à nous après tout est c'est grâce à eux autres qu'on a nos voitures et nos ipad. Tout est verrouillé: tv, média, politique, grand raid ! Tout est perdu, le béton prend le dessus sur la nature! Des cités poussent au pieds de notre parc national. Ah oui le fameux! Il fallait en importer encore quelques uns, surtout pour autoriser toute la logistique du grand raid qui préserve si bien notre environnement. Et notre nouvelle centrale EDF! Tous ces postes qu'on nous a donnés, notre belle réserve marine qui nous permet de voir plus souvent des espèces à ailerons, injustice vous dites? non un asservissement qui commence a payer ces fruits. Alors je suis fier d'être français, je suis fier de vivre dans un pays libre, mais je suis surtout fier de pouvoir m'exprimer librement. Quand je vois ce qu'on dit sur cet homme, les moyens que l'on met en place pour l’intimider, fier je ne le suis plus, certains français n'ont visiblement pas le droit de s'exprimer librement. Bon courage Mr Boyer!

12.Posté par controle judiciaire le 18/02/2015 04:52 (depuis mobile)
Monsieur Jules Bénard,

Demandez à Aniel de vous raconter le déroulement de son contrôle judiciaire et vous verrez comment l exçés de zèle a de quoi rendre parano!
L intervention de décembre dernier était un assault militaire !

13.Posté par mensonges? le 18/02/2015 04:57 (depuis mobile)
La brigade peut nous expliquer ce que faisait ce couple de métro avant leur arrivée dans le lit de la rivière!
ce couple était sur les lieux bien avant l intervention du cordon!
le couple et la voiture étaient toujours présents jusqu à tard !

14.Posté par Brid974 le 18/02/2015 07:05 (depuis mobile)
Plus de respect pour un ptit kappral qui assume sa position que des peureux derrière leur écran

15.Posté par question le 18/02/2015 07:49
Dans notre île ou le créole a été exterminé et où il ne représente plus qu'une faible minorité de la population à l'heure actuelle,


Waouuuhhhh, c'est du lourd là, je sais pas si ça se traite en psychiatrie !!!!

16.Posté par un boyo le 18/02/2015 08:57
A t'on trouvé la moto du motard ?
Que cherchaient réellement les gendarmes surtout dans l'eau, un motard nageur ?
Que faisait le couple de métro sur le terrain de Monsieur Boyer qui lui est interdit d'accès ?

17.Posté par Mwa la pa di le 18/02/2015 09:17
Jim post 11 écrit et généralise ce qu'il ressent lui, mais qui n'est pas l'unanimité. Comment peut on écrire actuellement que le parlé créole est pas parlé alors qu'il est majoritairement parlé ? On passe pour des cons quand on raconte à l'école ce que pépé fait.... Comment peut on écrire de telles conneries qui ne reposent sur rien ! allez voir le nombre d'enseignants qui utilisent au contraire le travail des parents (agriculture....) pour valoriser les enfants et le travail des anciens ! Vous avez raison d'être fier de pouvoir parler librement, c'est justement la richesse de notre situation démocratique qui le permet. Mais SVP ne généralisez pas et ne prenez pas votre raisonnement pour le seul et unique. Améliorez votre raisonnement en partageant et écoutant tout le monde et pas seulement des rancoeurs qui ne sont pas forcement justifiées.

18.Posté par Ray_au_Port le 18/02/2015 09:46
Lui le chantre de la réyonité (ce mot déchire la gueule) pourquoi ne porte-t-il pas un somise en paille vacoas ? ? ?

19.Posté par Maurice BONNET PIRON le 18/02/2015 09:47
C EST QUI CE TYPE ?? IL SE PREND POUR QUI ?

20.Posté par question le 18/02/2015 10:56
Tout ce déploiement pour une moto qui aurait grillé un contrôle ? J'ai du mal à croire une histoire pareille.

21.Posté par titi974 le 18/02/2015 11:16
Dans notre île ou le créole a été exterminé et où il ne représente plus qu'une faible minorité de la population à l'heure actuelle... @ post 11 je pense qu 'il faut arrêter de fumée la moquette car cela attaque vos neurones pour info L'extermination est un processus destiné à détruire physiquement tous les membres d'une population vivante, végétale, animale ou humaine comparer la Réunion à une sorte de camp de concentration ou l 'on extermine les créoles est tout simplement d'une inconscience totale et d'un manque de clairvoyance intellectuelle plus tôt que d 'écrire un roman relisez vous et analysez vos écrits avant de publier de telles conneries....

22.Posté par TURPIN Richard le 18/02/2015 11:58
Bonjour à tous,
Pas capable est mort sans essayer(pacapab lémor sanéséyé ok?)
Ne pas rester Idiots(écouter pour apprendre aux autres à vous écouter.C'est le cas GRAVE en danger du Kréol Réunionnais(es) qui ne sait jamais fait montrer sur L'Ile(encore GRAVE)J'ai lu la Constitution Française déclaration Fondamentaux aux droits de L'Homme (Libres/Egaux)mis à pars quand il est debout on voit à peine vous homme voyez ou je veux en venir?dans la constitution Libres/égaux quelques sois Son MILIEU=origine/et ses Croyances ou non =reste un HOMME?et bien ce Monsieur(pas type)Aniel BOYER est le Martyr du système COLONIALISTE Fransé c'est à dire qu'on nous voient dans la constitutrion Française pour les Peuples qui aiment encore ce faire Chabouké(pas le cas Martinique/Mayote/Guyane et tous les autres inscrits dans la nouvelle Collectivitée Territoriale Unique reconnaissance à pars entière identitaire mais indivisible dans la République Française ces Peuples pourvoirons leur lois dites pays à leurs Honorables charges (bravo encore=l'idiot n'a cas continuer ces Critiques de Bassèsse..Amitiés

23.Posté par Ludovic Grondin le 18/02/2015 16:38
NDLR : Aniel Boyer a été sollicité par mes soins suite à des signalements venus d'habitants du secteur qui ont trouvé bizarre un tel déploiement samedi dernier.

Vu la présence à proximité du terrain d'exploitation de M. Boyer, tous ont fait le rapprochement. Raison pour laquelle nous avons appelé M. Boyer pour savoir ce qu'il avait vu entendu, ce soir-là.

M. Boyer n'a en aucun cas sollicité la rédaction. L'intéressé lui-même me disait hier que des auditeurs avaient appelé une célèbre radio dimanche matin, pour savoir si d'autres personnes savaient ce qui s'était passé la veille…Pour notre part nous en avons été informé lundi. La moindre des curiosités revenait à appeler M. Boyer puis le chef de commandement de gendarmerie.

24.Posté par un peu de sérieux le 18/02/2015 20:02
mais quelle connerie de mobiliser tous ces moyens pour un simple délit de fuite... !! faut en renvoyer certains en France traquer du djihadiste avant qu'ils ne commettent une bourde en confondant un zarab' péi avec un islamo fasciste !!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales