Politique

André Thien Ah Koon élu président de la CaSud


André Thien Ah Koon élu président de la CaSud
André Thien Ah Koon, le nouveau maire du Tampon, vient d'être élu président de la communauté de communes du Sud, la CaSud, avec 43 voix, par le conseil d'investiture de la plus petite intercommunalité du département.

Paulet Payet, ancien maire du Tampon, a proposé la candidature concurrente de son colistier des municipales Rito Morel. Ce dernier n'obtient que quatre voix. Quatre bulletins blancs complètent les résultats de l'élection du président.

Félicité par Olivier Rivière (Saint-Philippe), Bachil Valy (Entre-Deux) et Patrick Lebreton (Saint-Joseph), André Thien Ah Koon a pris le micro pour une longue allocution en guise de discours de politique générale.

Rito Morel était le seul candidat concurrent pour la présidence
Rito Morel était le seul candidat concurrent pour la présidence

Le nouveau président, qui prend la succession de Dider Robert, a tout de suite habité ses fonctions et ses responsabilités. "Nous avons un poids énorme sur nos épaules et je ne parle pas que des miennes. On s'est battu sur le terrain pour être éluq mais quand les élections sont terminées, il faut se donner la main", a-t-il souhaité. "Nous aurons des comptes à rendre à la population", a expliqué l'homme politique.

André Thien Ah Koon a enfin assuré qu'il n'arrêterait pas les projets en cours. Il compte faire fi "des chapelles politiques. Il n'y aura ni droit ni gauche. L'ostracisme, les clivages, nous empêchent de travailler correctement", a-t-il ajouté, en rassembleur.

L'élection des vice-présidences se fera en deux temps. La première salve s'est faite cet après-midi. Sans surprise, Patrick Lebreton, Bachil Valy et Olivier Rivière sont respectivement 1er, 2e et 3 vice-président. Les 12 autres vice-présidence se feront dans un second temps après que les candidats pressentis soient remontés sur les listes respectives.

Le maire de l'Entre-Deux félicite TAK pour son élection
Le maire de l'Entre-Deux félicite TAK pour son élection

Jeudi 17 Avril 2014 - 15:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4099 fois




1.Posté par BLUESHARK le 17/04/2014 16:40
Je plaints les employés, un nouveau dictateur avec + de pouvoir!!! Les pauvres.

Petite précisions M. TAK, cette élection municipale, vous ne l'avez pas gagné au premier tour et encore moins à la majorité absolue!

Aujourd'hui je suis heureux car en face de vous il y a des opposants, et au moindre écart toute la population sera mise au courant, n'oubliez pas que nous sommes à l'air d'internet et qu'à votre époque, il y a plus de 8 ans vous pouviez faire ce que vous vouliez, mais zodu tout se sait dans la minute!!!

2.Posté par noe le 17/04/2014 16:47
TAK s'en va t'en guerre contre le système !

3.Posté par ti kaf le 17/04/2014 17:01
kel bordel!

4.Posté par merci qui? le 17/04/2014 17:05
merci aux 2 has been de la politique: Verges Vlody

5.Posté par BERNARD le 17/04/2014 17:14
Et un de plus....
Une présidence à combien de milliers d'euros le mois ?
Ne vaudrait-il pas mieux laisser cet emploi, car s'en est un ,puisque rémunéré à l'un de nos jeunes diplômé toujours en demande ?
Idem pour les places de vice-présidents et autres délégués ?
Mais là je rêve encore, pourquoi s'en priver puisque l'exemple vient d'en haut !
Trouvons 53 milliards sur le dos des étudiants, des retraités, et continuons à cumuler....

6.Posté par Marie le 17/04/2014 17:41
Quand y arrange à lu cet en... Ré de patrick lebreton y pactise à droite . Dégoûtant ce boug la

7.Posté par pierrot 2 le 17/04/2014 20:32
ce n'est pas TAK qui avait dit comme sini un maire à plein temps, comme quoi ces cons n'ont plus de paroles aussitôt les élections terminées.
A son âge, il lui manque que le poste de député pour compléter son salaire, il fait pitié, ce mec et on trouvera des cons pour fêter sa nomination au poste de président de CAS.
Bon vent

8.Posté par kafir le 17/04/2014 21:09
Je suis entièrement d'accord avec l'analyse de noe , tak reste un homme politique patient , pragmatique et très intelligent . Probablement jeune dans sa tête .

kafir

9.Posté par hopital le 17/04/2014 21:30
TAK viens vite voir le CHU SUD...c est le foutage de gueule!

sauv le SUD Té!

10.Posté par JORI le 17/04/2014 21:43
7.Posté par pierrot 2 le 17/04/2014 20:32
On en a bien trouvé pour fêter la nomination en son temps de super cumulard D.Robert à la présidence de la même CASud. Pourquoi n 'y en aurait il pas pour TAK?. Super cumulard D.Robert n'était pas plus disponible que ne l'est aujourd'hui TAK, bien au contraire.

11.Posté par riieroise le 17/04/2014 21:48
j'espere qu'il va faire la chasse aux sorcieres aux saint louisiens qui ont ete recrute par didier robert et paulet payet au moins 2 qui percoivent des salaires pour des arrangements politiciens au detriment des tamponnais tel que CH , JR H

12.Posté par Tamponnaise le 18/04/2014 00:26
Bravo la gauche! Il vaut mieux laisse le gars de l'ALLIANCE! c'est sûr ! Lé plus facile pour la suite... Voyons maintenant comment il va récupérer tout ce qu'il a misé (oui misé, comme un dernier tour de toupie chinoise!) dans sa campagne!!! ça il sait faire, passe-passe et récupération... Pauvre Sud! Pauvre Tampon! Allez, les employés casud et mairie, courage, il vous reste le tribunal administratif ou l'attente obéissante pendant ... ans??

13.Posté par Fred Lauret, conseiller communautaire et adjoint au maire du Tampon le 18/04/2014 00:44
Je félicite et remercie le Député-maire de St-Joseph et le maire du Tampon qui ont su faire fi (justement !) des querelles de chapelles pour se mettre au travail ensemble, au service de la population du sud.
Je remercie et félicite les conseillers communautaires (dont j'ai eu l'honneur d'en faire parti) qui ont accordé leurs confiances à André Thien-Ah-Koon puis aux maires de des trois autres communes (St-Joseph, Entre-Deux et Saint-Philippe) pour le respect d'une part de la volonté populaire et d'autre part pour le respect des poids démographiques des communes. Il était normal que la présidence de la CASUD revienne au Tampon et à son maire, commune la plus peuplée et qui finance le plus la CASUD.
Ainsi et pour les 6 prochaines années, la CASUD travaillera dans l'intérêt de tous les habitants des quatre communes qui en sont membres, sans en être un enjeu de politique politicienne.
Dommage que l'ensemble des communautés de communes de l'île n'ont pas réussi à relever ce triple défi: travailler tous ensemble, dans le respect des maires élus, et celui de la volonté populaire.
Concernant les cumulards, je prends le pari que ce n'est pas au Tampon qu'ils seront le plus nombreux, que ce soit à la CASUD ou dans l'ensemble des communautés de communes de l'île!
Quant à laisser la place aux jeunes élus...il faut les laisser le temps de se former et d'acquérir l'expérience politique nécessaire à une telle fonction. Expérience politique mais aussi d'apprendre ou réapprendre l'humilité nécessaire au bon exercice d'un mandat politique confié par la population.
Rappelons que l'ancien président de la CASUD était justement un jeune...

14.Posté par piment cabri le 18/04/2014 07:27
celui qui a fait 11 % a st joseph la gagné négocier pou un poste de vice président ?
TAK cé son copain lé deux y peu entend

15.Posté par Remi le 18/04/2014 09:18 (depuis mobile)
Fred, la girouette politique en donneur de leçons : ça me donne envie de vomir

16.Posté par nicolas de launay de la perriere le 20/04/2014 18:57
du moment que certains élus se tiennent éloignés des bureaux des services fiscaux...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales