Blog de Pierrot

Analyse sur les analystes...

Lundi 8 Juin 2009 - 07:53

J'ai reçu cette citation ce matin de la part d'un ami. Je la trouve particulièrement bien venue...

"Les chiffres sont aux analystes ce que les lampadaires sont aux ivrognes : ils fournissent bien plus un appui qu'un éclairage."
(Jean Dion)

Pierrot Dupuy
Lu 1138 fois



1.Posté par patrick floc'h le 08/06/2009 09:57

Merci Pierrot d'ouvrir le sujet sur l'éclairage lorsque les vainqueurs parlent de victoire avec en face plus de 60% abstentionnistes? Comment peuvent ils être crédible ?
Alors certe il y a certainement un syndrome du réverbère qui désignera cette tendance des individus, ayant perdu les clefs dans l'obscurité, à la rechercher dans la clarté, plus ou moins diffuse, du révèrbère le plus proche.

Cette tendance démontre plus que largement cette manière de partager dont font s'évertuent nos politiques pour faire valoir le développement et les options réformatrices y échappent rarement.
C'est quoi, l'Europe, au juste pour eux? Un peu comme Rudy le Rouge lanceur de pavés qui subitement devenu vert. Quel beau caméléon ! Faisant que la société selon cohn bendit, gocho-bobo-ecolo-bourgeoisie, issue des pavés de mai 68, voilà la conception de la société française telle qu'on la subit depuis 30 ans .
C'est triste en effet, mais ce n'est pas nouveau.. Pauvre France.

Sincèrement personnellement je voudrais bien connaitre ou se trouve le parti français le plus "sérieux" aujourd'hui qui peut être considéré comme sincèrement européiste — je sais que pour certains, c'est une tare ou un gros mot : c'est bien là tout le problème.

désolé pour défriser odorat de certains de risquer de tuer la poésie si lignifiante , mais l'analyse révélatrice avec plus de 60% d'abstention des scrutins a toujours validé l'hypothèse que, en gros, ceux qui n'ont pas voté auraient voté comme ceux qui se sont exprimés.
Cette règle est évidemment encore mieux respectée s'agissant d'un scrutin proportionnel à un tour.
Mais naturellement, tout citoyen a le droit de préférer se faire plaisir sur le faux-rhum plutôt que d'aller voter, comme le supporter qui jette le journal relatant le match auquel ils n'ont pas voulu assisté parce que les jeux étaient fait d'avance.

Comment la garde prétorienne de l'UMP avec l'arrogance de Xavier Bertrand peuvent ils être si fier d'un tel succès avec 28% des voix sur 40% de votants.... avec un pourcentage d'abstention conséquent et surtout un nombre de suffrage exprimé nul ou "blanc" ? Si l'on observe bien les proportions de vote sans opinion, c'est tout de même assez révélateur...C'est plutôt un véritable fiasco pour une droite au pouvoir.... Le plus pathétique c'est qu'à aucun moment toute la classe politique me pense un instant remettre en cause ! Comment certains opportunistes peuvent-ils confondre l'aigreur et le dégoût ? Le dégoût anéantir ce qu'il y a de plus précieux dans ce pays et de voir pavoiser les destructeurs sur les plateaux télé comme des héros !

Ils osent crier victoire avec seulement la bénédiction de 4 millions de voix sur 44 millions d'électeurs inscrits et 63 millions de français avec 60 % d'abstentions, il n'y a franchement pas de quoi crier "cocorico". 9 français sur 10 grosso modo n'ont pas voté pour l'U.M.P. . .. beurk, je crois que l'on peut les haïr ..lorsque les gardes rapproché de l'UMP viennent pavoiser en avançant la politique du Tyran Hongrois , à être fière "d'avoir tenu ses engagements"


2.Posté par mansour le 08/06/2009 10:30

LUMINEUSE CITATION!

3.Posté par Jean Pierre Chottin le 08/06/2009 12:35

Et grâce aux analystes des analystes l'ivrogne finit par tomber par terre.

4.Posté par Cambronne le 10/06/2009 11:51

Analyse de Stéphane Guillon à l'enterrement des Socialistes fiction rattrape la réalité

C'est comme ici avec Anette le concert de promesses, de belles paroles, de discours et ça repart pour cinq points de moins à chaque fois. C'est fascinant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter