Politique

Aménagements et réhabilitations à l'Entre-Deux

Dix-huit, c'est le nombre d'affaires qui étaient examinées par les membres du Conseil municipal de l'Entre-Deux hier soir. Une vingtaine d'affaires parmi lesquelles plusieurs opérations d'aménagement et de réhabilitation pour un montant global et partagé de 2,4 millions d'euros.


Aménagements et réhabilitations à l'Entre-Deux
Une aire de loisirs, une salle d'animation rénovée ou encore un espace multi-accueil à réaliser, ces affaires ont tenu une place de choix ce mercredi lors d'un nouveau conseil municipal à l'Entre-Deux. Ces projets, dont le dénominateur commun est l'accès aux loisirs et aux services d'accueil ont tous été validés sur le socle des aides financières consenties par la Région dans le cadre de son plan d'aide au développement économique des communes.

Il aura donc fallu attendre la validation de quatre affaires relatives au lancement d'une enquête publique et au transfert de compétences d'une maîtrise d'ouvrages pour que soient discutées les orientations en matière d'aménagement. Sur ce point, le projet d'une aire de loisirs newlook a été, dans un premier temps, soulevé par la majorité menée par Bachil Valy.

2.450.000 euros de projets de loisirs et d'accompagnement

D'un montant global de 750.000 euros hors-taxe, ce projet sera financé à hauteur de 600.000 euros par le Conseil régional et 150.000 euros par la petite commune du Sud. Au programme, une remise à niveau du boulodrome associée à la construction de sanitaires publics, de kiosques dédiés au pique-nique et, avis aux sportifs, d'un parcours de santé pour se mettre au diapason du Coteau Sec et du Dimitile.

Autre projet d'importance pour le charmant village des hauts, la "réhabilitation de la salle d'animation et de loisirs" de la commune. Un projet qui devrait mener à la réalisation de plusieurs salles de "sport et de bien être" de 200 m2 chacune. Le tout en direction des amatrices de fitness, danses et autre activités sportives. Pour ces travaux qui devraient bientôt commencer, le plan de financement prévisionnel s'établit comme suit : une participation régionale de 80% (800.000 euros) et un financement à hauteur de 20% pour la commune (200.000 euros).

Les élus, réunis à cette occasion, ont également validé un projet en partenariat avec le Département, la construction d'une "structure multi-accueil des services publics pour l'emploi et des acteurs associatifs de l'économie sociale" dans le quartier de la Mare. Dotée à terme d'une épicerie sociale et d'un centre d'accueil pour les publics en difficulté, la structure bénéficiera d'un financement à 50% par le Département au titre des "priorités départementales", ce qui représente une somme de 350.000 euros sur les 700.000 que devrait coûter le projet.
La mairie a d'ailleurs privilégié la démolition du bâtiment actuel, vieillissant et en décalage avec l'identité créole traditionnelle de la commune, et une reconstruction de plein pied.
Vendredi 10 Septembre 2010 - 08:45
Ludovic Robert
Lu 1233 fois




1.Posté par cassequou le 11/09/2010 18:19
Monsieur Valy vas encore donner à celui qui en A,et retiré à celui qui n'en A pas.a l'avenir on le saura.

2.Posté par Alcarbone le 11/09/2010 22:27
Tiens tiens, le r'voilà notre kaskou(ye). Il nous l'rfait sa dépress et, v'là t-y pas qu'aujourd'hui il nous r'sert sa potion et, s'te fois avec des écharsses en forme de "A"; pour sûr ça va pas dégringoler. Un p'tit conseil M. kasseu kouyeu, y doit bien y avoir une école de cirque quelque part, va donc t'y inscrire, car à torsion maxi, t'éviteras de t' karsser l'cou pour lui cirer ses pompes à M. le Maire...de l'air !!!

3.Posté par Bras-Long le 12/09/2010 11:07

Pourquoi ne pas rénové une case créole pour accueillir ce centre Multi-accueil, c'est l’occasion ou jamais. C'est toute la commune qui est en "décalage avec l'identité créole traditionnelle ".
C'est vrai la priorité est au sociale, il faut préservé son électorat.

4.Posté par cassequou le 12/09/2010 14:11
pour répondre à bras long j'en connais au moins trois qui appartiennent à la commune, plus l'ex baraque à samoussa ((clientélisme électoral)) sur la place de la mairie;et qui fait vraiment tâche dans le village,on dirait des tas de saletés,même ses deux salles mortuaires aurait été bien dans une de ces maisons,allons monsieur Wali Walou c'est fini le ramadan faites travailler vos méninges et mettez vous au travail SVP

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales