Société

Altice/Numericable: 15 millions d'euros d'amende pour non-respect des engagements à La Réunion et Mayotte


Altice/Numericable, la maison mère de SFR, va devoir passer à la caisse. Le groupe a été condamné ce mardi à verser 15 millions d’euros d’amende par l’Autorité de la concurrence. Le motif : le non-respect de ses engagements à La Réunion et à Mayotte.
 
Pour rappel, le 30 octobre 2014, l'Autorité de la concurrence autorisait Altice/Numericable à prendre le contrôle exclusif de SFR. En contrepartie, le groupe s'était engagé à céder les activités de téléphonie mobile d'Outremer Telecom à La Réunion et Mayotte, ainsi qu'à préserver la viabilité économique, la valeur marchande et la compétitivité de ces activités jusqu'à la cession. 

Mais dans les faits, les forfaits de téléphonie mobile d’Outremer Telecom à La Réunion et à Mayotte ont connu des hausses importantes (entre +17 % et +60 %).

"Les pratiques mises en œuvre par le groupe Altice/Numericable sont graves"

Pour l'Autorité de la concurrence, cela a fait peser "un risque important sur la compétitivité des offres d'Outremer Telecom, en donnant la possibilité aux clients de résilier leur abonnement sans frais à un moment où les concurrents, SRR et Orange, venaient d'opérer un repositionnement tarifaire à la baisse", et ces hausses "ont eu un impact négatif sur l'image d'Outremer Télécom". De plus, les décisions d’augmentation des prix n’avaient pas été portées à la connaissance de l’Autorité.

"Les hausses de prix ont été d'une forme et d'une ampleur inédite pour un opérateur dans la situation d'OMT à La Réunion et à Mayotte puisque les hausses ont touché non seulement les nouveaux clients mais aussi les clients déjà en parc, ce qui est une pratique commerciale extrêmement rare", soulève l'Autorité qui qualifie les pratiques mises en œuvre par le groupe Altice/Numericable de "graves".

De son côté, SFR a indiqué qu'un recours contre cette décision n'était pas exclu.
Mardi 19 Avril 2016 - 16:42
Lu 1424 fois




1.Posté par Nono le 19/04/2016 18:16
En même temps, quand le nom de Drahi apparait dans les Panama Papers, croire sur parole que cet affairiste va respecter ses engagements... il faut être bien naïf.

2.Posté par Tonton le 19/04/2016 18:35
Les consommateurs sont les lésés - et l'Etat (et l'operateur) encaissent les chèques....

Parfois j'ai l'impression, que ça arrane bien à l'Etat. Vue toutes les abus qu'il laisse filer, parfois pendant des années....

Dans certains autres pays la justice les condamne (dans des cas similaires) à rembourser la totalité de leurs clients.


3.Posté par Artistes le 19/04/2016 19:51
Quels pieds nickelés ...

4.Posté par Pierre Balcon le 19/04/2016 20:35
La mécanique mise en oeuvre par Altice/Numéricable n'apparaît clairement ni dans le communiqué de l'Autorité de la Concurrence ni dans le compte rendu qui en est fait par Zinfos .
Petite explication de texte donc :
En fait la manipulation est grossière et en dit long sur l'état d'esprit des requins des télécom et de la considération qu'ils portent aux autorités de contrôle .
Altice , qui possédait déjà Only par l'intermédiaire d'Outre Mer Télecom , a été autorisée a racheter SFR , à la condition que, pour maintenir un niveau de concurrence acceptable, elle ne puisse concentrer les activités de téléphonie mobile consolidées de l'ex Only et de SFR . Elle devait donc se délester au profit d'un nouvel opérateur de la partie des activités d'Outre Mer Telecom qui concernait la téléphonie mobile , pour ne garder que ces mêmes activités exercées par SFR .
Détournant l'esprit de l'injonction de l'Autorité de la concurrence , Altice s'est attachée à faire le ménage avant la cession et à céder une "coquille vide " au tiers acquéreur , de telle sorte qu'il ne vienne pas demain perturber l'activité de la SFR .
Voilà l'état d'esprit de nos grands capitaines .
Mais Drahi se sent intouchable et ce n'est pas sur BFM TV qu'on peut compter pour que les citoyens soient éclairés !

5.Posté par reveillez vous le 19/04/2016 23:06
Tonton

Et oui tonton ... c est exactement ce que je me disais....va ton profiter de la condamnation puisque au final c est nous qui avons subit....hé bien non ..l état prend a notre place lol

Ils sont fort ses élus du ...peuple

6.Posté par Océane le 20/04/2016 06:42
Je comprends mieux pourquoi mon forfait avait augmenté de 250 % !

7.Posté par ALAIN DIMITRI le 20/04/2016 06:47
l 'état frappe au porte feuille des voyous du téléphone mobile

8.Posté par mirigole le 20/04/2016 07:51
à posts 2 et 5
Vous avez raison. Mais c'est comme cela dans beaucoup de jugements: les arnaqueurs, voleurs etc sont punis d'amendes avant tout. L'Etat touche, les victimes passent bien après. Enfin, c'est l'impression que j'ai.

9.Posté par couillonisse le 20/04/2016 10:26
@ post 1 : tu as tout à fait raison !! c'est un peu comme si on demandait à un surfeur réunionnais de surfer dans des endroits sécurisés !! Il faudrait être bien naïf pour penser qu'il le ferait :)

10.Posté par Etat dictakt le 20/04/2016 11:21
les amendes doivent profiter aux consommateurs.
que l'AC exige que les 15 millions soient rétrocédés sur les factures aux consommateurs.
ou que celui qui triche, soit exclu du marché..

11.Posté par Nono le 20/04/2016 13:15
@9 Et bien moi, je le fais. Tu es donc bien naïf, CQFD.

12.Posté par couillonisse le 21/04/2016 08:59
@ 11 : toi tu n'es pas un surfeur réunionnais , tu es un surfeur dentel :) Tu es bien naive :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 09:09 Crise requin: Un rassemblement à l'Ermitage

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales