Société

Alternatiba: Michel Fontaine revient sur sa décision

Retournement de situation à Saint-Pierre, à trois jours de la manifestation du village réunionnais des alternatives Alternatiba. Le Maire de Saint-Pierre se dédit et accepte finalement que l’évènement se tienne sur le front de mer de sa commune.


Alternatiba: Michel Fontaine revient sur sa décision
L’incompréhension continue et finalement Céline Soulignac, à peine sortie de réunion avec le maire, nous confie vouloir "réfléchir avec l’équipe pour prendre une décision". La chargée de communication de l’événement souligne que Michel Fontaine est revenu sur ses paroles et "affirme n’avoir jamais interdit la manifestation". Le Sénateur-Maire de Saint-Pierre aurait même proposé de mettre à disposition les moyens logistiques pour la bonne tenue de l’évènement.

Un discours totalement contradictoire avec la lettre reçue le 2 novembre dernier par Alternatiba, stipulant que "l’intervention de la collectivité pourrait-être considérée comme un manquement aux règles prescrites aux articles 49-1 et suivants du code électoral. En ce sens nous ne pourrons réserver une suite favorable à votre sollicitation", était-il écrit.

Face au mur, le collectif avait envisagé des solutions de secours dans d’autres communes afin que la manifestation ait bien lieu. "On ne voulait surtout pas lâcher, et on a tout fait pour continuer. Le plus important est que la manifestation ait lieu. Au-delà de toute cette affaire, on parle des enjeux du changement climatique et il faut garder ce sujet à l’esprit".

Alternatiba a donc été contacté par plusieurs partenaires, publics comme privés avec des propositions intéressantes. Ils se réservent donc le temps de la réflexion afin que l’événement se passe dans les meilleures conditions pour tous. A Saint-Pierre ou dans une autre ville.
Jeudi 5 Novembre 2015 - 17:17
Laurence Gilibert
Lu 3165 fois




1.Posté par theliberator le 05/11/2015 17:31
L équipe d école bobo casse-c... En attente d avoir un bon poste à la région oú autre on en entendra plus parler après.

2.Posté par Mwa la pa di le 05/11/2015 17:39
Ces hommes politiques qui manient le mensonge comme ils respirent.....Fuyez ce Maire, sa parole n'est pas faible.

3.Posté par noe le 05/11/2015 18:19
Quand on s'est trompé il faut savoir revenir sur ses décisions !

"Un peu d'amour, c'est comme un peu de bon vin... Trop de l'un ou trop de l'autre rendent un homme malade." (John Steinbeck)


4.Posté par lus le 05/11/2015 18:35
un cloporte ce maire

5.Posté par kld le 05/11/2015 18:52
bravo M. Fontaine !!!! reconnaitre ses erreurs , c'est le début de la sagesse .

6.Posté par EKOLO le 06/11/2015 00:51
Vous n'aviez pas compris le but de la manoeuvre, donc ?

Si Michel FONTAINE avait dit "oui" tout de suite, l'évènement serait passé pratiquement inaperçu.
Les affiches, c'est bien, mais les gens ne sont pas dans les bonnes conditions pour bien les lire, aux endroits où elles sont affichées (trop de gens circulent à St Pierre, on n'a plus le temps de s'arrêter pour lire).

Alors que là, il a dit "non" après avoir jugé que l'évènement n'avait pas assez eu de publicité.
Du coup, ça a pris l'ampleur médiatique qu'on connaît, les gens ont fini par prendre conscience de l'importance d'une telle manifestation.
Et à la fin, jugeant que sa publicité avait atteint les objectifs souhaités, il a re-dit "oui".
C'est tout, c'est aussi simple que cela.

Que tous ceux qui ont nourri de vilaines pensées à l'égard de notre maire-sénateur-président, profitent bien de la prochaine messe dominicale pour se repentir officiellement et faire acte de pénitence.
Ce n'est pas à un vieux loup de l'événementiel qu'on va apprendre à faire des hurlements.

7.Posté par agitateur de contradiction le 06/11/2015 03:10
@theleberatir je pense que vous vous méprenez sur les intentions de ces gens et sur alternatiba de manière générale. il est facile de qualifier de bobo tout ce qui vous dépasse ou tout ce qui ne correspond pas à vos convictions personnelles. Et puis bobo, après tout, c'est pas forcément mauvais foncièrement parlant.

8.Posté par Simandèf le 06/11/2015 08:17
D'une manière générale les réunionnais n'ont que faire du réchauffement climatique ils savent qu'ils sont impuissant face aux décisions prisent dans les grands pays. Ils veulent des choses concrètes pour vivre dans la dignité comme manger, avoir un toit, travailler et pour d'autre être un consommateur comme un autre ! Si le mouvement Alternatiba se veut hors système, il doit penser à comment les réunionnais peuvent mieux survivre car la cop21 ce n'est vraiment pas la préoccupation de la Réunion.

9.Posté par Cafrine le 06/11/2015 12:23
Vous avez raison @theliberator continuer à engraisser me mammouth pour qu'il vous écrase d'avantage l'enfant que d'autre essaye d'avoir encore le choix de vivre mieux moi la planète et pour ceux qui l'habitent.

10.Posté par dègue le 06/11/2015 16:48
à lire 2 ou 3 post "bien locaux" , on comprend que le chemin sera long, voir sans fin...
geuuu !!

11.Posté par Ma Dalton le 07/11/2015 11:24
> Simandèf : Ah bon, la Cop21 c'est pas le problème de la Réunion ? Et pour vous le changement climatique ça implique quoi ? Vous croyez que les grands cataclysmes, super-cyclones, tsunami, inondations et sécheresses vont nous épargner ? Que dira le consommateur réunionnais quand le prix du riz sera devenu exorbitant pour cause de catastrophe climatique dans les pays asiatiques ? Quand les tomates seront à 30€ le kilo pour cause d'inondation ? Il serait temps d'arrêter de prendre créole pou couillon, ou croi pa ?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales