Faits-divers

Altercation entre un homme et un policier: Chacun sa version...

On l'appellera Pierre. L'homme qui a souhaité s'exprimer par le biais de notre presse est convoqué devant le tribunal correctionnel, au mois de novembre, pour "outrage, rébellion et violences sur agent de la force publique". Il conteste vivement la version du policier et est aujourd'hui soutenu par l'association Stop injustice.


Altercation entre un homme et un policier: Chacun sa version...
Le lundi 9 juillet, Pierre, gardien d'immeuble de la rue Decaen à Saint-Denis, arrose la cour quand un individu vient à sa rencontre. Il s'agit d'un policier de la sûreté départementale.

Dans un article du Jir paru quelques jours après les faits, l'agent aurait été "pris à partie" par un homme alors qu'il doit remettre une convocation à son frère. Pierre n'a pas vécu la scène de la même façon. "Un individu se présente, me montre sa carte de policier et demande à parler à M.X. Je lui dit que c'est moi avant qu'il me donne le prénom et que je réalise que c'est mon frère", explique-t-il.

Pierre informe alors l'agent que son frère n'habite plus à cette adresse et lui demande, avant de livrer sa nouvelle adresse, "quel est votre 'ordre de mission'? On ne sait jamais, je ne voulais pas donner l'adresse de mon frère à n'importe qui, je pensais ainsi vérifier s'il s'agissait bien d'un policier".

"Comence pa fait chié a moin. Moin lé la police"

Selon Pierre, cette phrase a suffit à provoquer la colère de l'agent qui lance avec autorité : "Commence pa fé chié à moin. Moin lé là police. Mi fé sak mi veu. Ou sa regretter. Donne a moin out carte d'identité". Selon le Jir, c'est Pierre qui "lui demande de justifier sa venue puis commence à l'insulter. Souhaitant contrôler son identité, le policier est bousculé et reçoit un coup de poing au visage".

Pierre conteste ce récit. "Je pose mon tuyau et me rend vers l'immeuble pour aller chercher ma pièce d'identité, j'habite sur mon lieu de travail. L'agent fait mine de me barrer le passage puis, devant la porte d'entrée, il m'empêche de faire le code", raconte-t-il avant de poursuivre : "Il m'attrape, me fait faire un demi tour et m'assène un coup de genou dans le dos. Déséquilibré, je tombe sur lui, qui lui même déséquilibré se retrouve dos contre un mur en continuant à m'immobiliser. Il met son bras autour de mon cou et serre fort. Je me débat, je commence à voir noir, je mets des coups de part et d'autre pour me défendre. Puis dans un geste d'instinct, je lui attrape les parties génitales. Il finit alors par me lâcher", décrit Pierre. L'homme serait alors parti se mettre à l'abri. Il court vers le hall d'entrée en criant "ou la étrangle a moin", relatera un témoin. Selon les informations délivrées par le journal, Pierre prend la fuite en menaçant de mort l'agent.

Tous deux s'accordent au moins sur une chose, l'agent prend alors son téléphone pour appeler du renfort. Pierre est interpellé et maintenu en garde à vue pendant plus de 30 heures. Aujourd'hui, il est soutenu par l'association Stop injustice.

Il regrette l'ampleur des événements mais continue de contester les chefs d'accusation qui lui sont reprochés : "Je ne l'ai pas insulté ni agressé, je me retrouve aujourd'hui à risquer une lourde peine. C'est dur".
Lundi 23 Juillet 2012 - 16:22
.
Lu 1515 fois




1.Posté par noe le 23/07/2012 16:41
Attention !
"Force " doit rester à la loi !

Nos policiers et gendarmes sont souvent la proie idéale des malfrats divers ..on les traite de : poulet , flic , zendarm , la loi i vien ,keuf et j'en passe ... mais souvent on les appelle pour résoudre nos problèmes quotidiens (bruits , disputes , cris , injures , cérémonies tamoules la nuit , tam-tam ...)
Ils doivent être respectés et craints par nous tous ...
Ils doivent aussi faire leur métier avec tac ! sans colère ... et ce n'est pas facile tous les jours ..

Ici , cette affaire doit être jugées par un tribunal et non par des écrits sur zinfos ...on n'a que la version d'une personne qui peut tout inventer pour son avantage ...
"C'est pa moin , c'est li !" qu'on entend en longueur de journée !

2.Posté par ASSENJEE.M le 23/07/2012 17:18
Il y a beaucoup de cowboys dans la police et je parle en connaissance de cause.

3.Posté par ladi le 23/07/2012 18:25 (depuis mobile)
Il y a énormément de cow-boys j en ai fait les frais et c pas pour ca que je respecte pas la police et gendarmerie mais il y en a qui se crois supérieur du a l uniforme alors courage monsieur et pour noe arrêté dérange la loi pour des histoires de voisinage zot la mieux a faire.

4.Posté par Bertrand le 23/07/2012 19:30
Je préfère avoir affaire à un policier "zoreil " que créol

il y a une différence frappante entre un policier zoreil qui vous respecte avec autorité et le policier créol qui vous parle bien mal j'ai déja vu plus d'une fois

5.Posté par Jeanna le 24/07/2012 11:34

Noe , ce que vous dites montre que vous etes et que vous serez toujours (je suppose) pour la loi , et effectivement c'est au tribunal de s'occuper de ce problème mais il peut aussi etre montré ainsi afin que certaines personnes puissent s'ouvrir au problème . Je ne sais pas si je me suis bien exprimer mais je pense que vous comprenez .

Mais malheureusement pour nous la " police " peut utiliser la " force " comme bon lui semble car elle sait qu'elle sera protéger par la justice

6.Posté par Rodney le 24/07/2012 18:19
Je connais bien "Pierre", il n'est pas ce que ce "videur" payé par l'Etat (donc nos impôts) déclare. Au contraire, c'est une personne toujours prête à rendre service, respectueuse de la loi et profondément intelligente, jamais il n'aurait pris cette décision de s'opposer physiquement à un "représentant" de la Loi, surtout sur son lieu de travail. Il a juste demandé ce que n'importe quel citoyen de ce pays à le droit de savoir : quel est l'ordre de mission, le motif ? A Malartic il y a plusieurs années déjà j'avais été attristé d'être témoin des connivences entre policiers et voyous, difficile parfois de faire la différence... C'est une réelle injustice mais malheureusement il s'agira de sa parole contre celle de notre "gardien de la paix" (il ferait mieux de nous la f...), il est vrai qu'il n'est pas le neveu d'un président d'un conseil général...

7.Posté par Catine le 08/08/2012 13:30
Je suis en accord total avec Rodney concernant "Pierre", c'est un homme intègre, toujours prêt à rendre service, calme, ayant un solide sens de l'humour qui lui permet d'affronter les difficultés de la vie. Et il était tout à fait en droit de poser la question à un homme en civil, se présentant, qui plus est, sur son lieu de travail.
En principe un policier ne doit pas oublier qu'il a choisi ce métier d'abord, pour la protection et prévention du public, et la répression vient ensuite, si elle est nécessaire. Son expérience du terrain aurait lui permettre de garder son sang-froid, en toutes circonstances.
Mais cet objectif est-il clairement rappelé dans leur formation initiale ?
la difficulté du métier de policier réside peut-être dans le changement de terrain (métropole # outre-mer), ou les relations sociales sont différentes ?

8.Posté par ASSOCIATION STOP INJUSTICE le 29/09/2012 18:29
on ne se fait pas trop de soucis pour notre adhérent PIERRE, il sera trés bien défendu,et on sera là pour le soutenir.................Il le mérite,c'est quelqu'un de bien, et ce policier n'aurait jamais du faire le cow boy ,malheureusement il entache la profession, il ne faut pas généraliser,les policiers ou gendarmes font bien leur JOB, courage PIERRE l'Assoc est avec toi



...............

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Décembre 2016 - 09:56 Un homme chute en bas de la Rivière des Remparts

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales