Politique

Altercation à la Possession : Daniel Langromme met en cause le DGS

Qui ne dit mot consent. C'est pour rompre cet adage que Daniel Langromme, citoyen possessionnais, a tenu à donner sa version des faits dans l'altercation survenue jeudi 1er septembre. Il avait été pris à partie par l'entourage du maire, Roland Robert, alors qu'il s'était immiscé dans une réunion informelle. Il est la vraie victime, raconte-t-il.


 
Nous sommes jeudi 1er septembre, Daniel Langromme, simple citoyen de la Possession mais néanmoins militant auprès de l'équipe de Vanessa Miranville (le détail a son importance), s'avance en mairie pour prévenir qu'il ne pourra honorer sa venue pour un rendez-vous donné dans la matinée auprès du directeur général des services. Plus tard, la mairie lui indiquera que son rendez-vous sera reporté à une date ultérieure. Sous la menace d'une expulsion de son logement, la demande d'entretien urgeait.

"J'ai quand même montré ma bonne volonté en passant en disant que j'allais être en retard", estime l'intéressé. Sous le coup d'une expulsion administrative pour une affaire familiale de succession, le possessionnais prendra l'initiative, le soir même, de s'immiscer dans une réunion informelle de l'équipe municipale au Domaine des Bois de Senteurs. Les événements se précipitent. Il demande des explications au maire Roland Robert. Après quelques échanges, le maire me dit : "dégage !". Daniel Langromme y va alors de son "dictateur" à l'encontre du premier magistrat. L'entourage de l'élu, une trentaine de militants, se charge d'écarter l'intrus.

"Pas en état d'ébriété"

"J'ai été immédiatement encerclé et j'ai reçu des coups de poings de partout. Parmi les cogneurs que j'ai pu reconnaître en me protégeant, il y avait le DGS et un dénommé Assani", précise la requête formulée auprès du Procureur de la République. La mairie en fera une également.

S'exprimant ce week-end dans le JIR, le DGS Doris Carassou mentionnait l'état d'ébriété de l'intrus. Un fait contesté formellement par Daniel Langromme qui veut rétablir sa vérité. "On porte atteinte à mon nom", dit-il. "On a sali son image et avec lui la mienne en disant qu'il a été envoyé par mes soins", estime Vanessa Miranville. Le fait est que Daniel Langromme a participé et participe toujours aux campagnes de la candidate d'Europe Ecologie les Verts sur la Possession. L'intéressé, qui ne nie d'ailleurs pas son caractère de grande gueule et sa carrure de rugbyman, n'en demande pas moins du respect dans l'accueil de tous les administrés. "Est-ce un simple délit de sale gueule ?", demande-t-il.

Les personnalités avant les administrés ?

Pour ne pas rester sur cette note négative, Daniel Langromme et Vanessa Miranville imaginent ce qui pourrait être une forme de réunion des talents pour leur ville. "Assez d'attendre des collectivités, s'exclame Daniel Langromme, les compétences, les Possessionnais les ont".

A ce titre, un projet d'association pouvant regrouper toutes ces compétences "cachées" se trame. "Une association qui viendrait en aide par exemple dans les démarches administratives". Mais pas un bureau de mairie bis promettent les intéressés qui n'en perdent pas moins la répartie sur les délais d'attente des administrés. Vanessa Miranville : "Quand on veut, on peut", dit-elle en prenant l'exemple de la réception accélérée de Paul Vergès et de ses colistiers la semaine dernière dans la salle du conseil municipal. C'était pour démentir les rumeurs d'état de santé du premier. Deux poids deux mesures ?
Mardi 6 Septembre 2011 - 18:33
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2523 fois




1.Posté par jolaracaille le 06/09/2011 18:45
Roro et ses nervis........No comment......................!

2.Posté par ndldlp le 06/09/2011 19:58
pitoyable de part et d'autre.

3.Posté par Juju le 06/09/2011 20:05
Qu'est ce qu'il vient foutre dans une réunion où il est pas invité? Je rentre demain chez vous quelle qu'en soit la raison, il s'en suit une altercation. Je me la ramène après pour dire que c'est moi qui ai raison? Non mais je rêve là

4.Posté par Pas couyon le 06/09/2011 23:17
Quel est le but de ce monsieur langrome!! il parle d'une altercation, mé il en profite pour faire apel à des compétences pour créer une association Politicomachine à la possession en compagnie de sa miranville chérie eu!!!! sa sens bien le complot tout sa... langrome depuis que l'Anthurium à fermer à saint andré je te trouve bien nerveux.......Petit conseil "vas à l'ambigu" c la meme chose........sa calmera un peu tes hardeurs peut etre... autre petit conseil, quand tes pas invité reste chez toi!!!

5.Posté par reyoné le 07/09/2011 00:09
si ou connais pa langromme ou connais pas tomate ni margoze café

6.Posté par Une possessionnaise le 07/09/2011 07:30 (depuis mobile)
Non mais je rêve la! Quelqu un de fait agressé et on continu à défendre le maire!!
M Robert n est pas a sa première altercation, depuis les dernières élections on la municipalité enchaine les conflits. Bon courage a vous M LANGROMME et j'espere que grace a vous les autres personnes qui sont dans ce cas, aurons enfin le courage de se montrer.

7.Posté par Un Possessionnais le 07/09/2011 08:38 (depuis mobile)
Le jour je fais une réunion chez moi, je veux voir qq s'inviter volontairement, il peut avoir un corps de rugbymen & 150 kg.

8.Posté par OH le 07/09/2011 18:53
mr robert en sa qualité de maire est officier de police judiciaire : à ce titre il a des droits et des devoirs. si par hasard mr langromme dit vrai et qu'il s'est vraiment fait rouer de coups sans que mr le maire intervienne quand bien même il assistait à une réunion auquel il n'était pas convié il me semblerait normal que mr robert démissionne. et fasse l'objet de poursuites judiciaires.
quel est le problème de départ ? pourquoi mr langromme n'a t il pas été reçu à la mairie malgré ses demandes successives ? mr langromme est il un administré ou un opposant ? est il un homme ou un opposant ? il est une façon simple d'apaiser ces tensions : que les services de la mairie reçoive mr langromme et apporte une solution à sa demande.
chiche ?
oh


9.Posté par un eloigné de la possession le 16/09/2011 01:01
sur ce ki sé passé je ne prefere pas m'exprimer car ils avé ts leur raisons ,,jé habité ds un tit quartier de la possession pdt 21 ans ,depuis je vis en metropole depuis 13 ans ,qd je reviens en vacacnce je suis degouté de voir ma ville entre ls mains de ce maire ,mais je croit k'une revolution va bientot arrivé,et k ROLAND ROBERT et ttes sa bande vont payés,,"magouilles,,emplois a la mairie....,,"moi javé demandé un emploi avc un bac +3 encore il me l'on pas donné car ma famille est de droite et jété jeune,cé apres k jé compris leur magouille,,,,maintenant je dis a tset a ttes celle ki ont profité de ce systeme ,un jour "lo vent i tourne" et la on verra,,..

10.Posté par guyliane le 07/10/2011 00:35
l' éloigné de la possession a raison . Moi ça fait 31 ans que je suis éloigné de la possession et mr Robert était déjà à la commune . J 'étais goal du Condor à l'époque avec président mr Delouise (bon gaoal !) J' ai failli avoir un emploi dans la commune à ce moment là mais l'employé communal de l'èpoque (Morel la tete n'est pas venu me chercher comme lui avait demandé Delouise parske mes parents n'étaient pas communiste ! Donc il a été cherché Guylaine Pausé qui était de famille communiste ! Aujourd'hui ils ont dépossédé mon frère de son bout de terre pour expropriation publique. Té lé gar kan ça y fou tout ça dehors ! zot la poin assez avec toutes les magouilles ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales