Culture

Alpha Blondy en guest star pour le 20 Désamb à Saint-Denis

Cette année, les célébrations autour du 20 décembre commenceront dès ce samedi 12 décembre. Le point culminant sera le défilé de la nuit de la liberté au Barachois, avec le concert d’Alpha Blondy.


Alpha Blondy en guest star pour le 20 Désamb à Saint-Denis
"Cette date symbolique à la Réunion est aussi reconnue que le 14 juillet. Nous avons une mission, un devoir de mémoire", explique Stéphane Hoarau, chargé de la culture à la Mairie de Saint-Denis. C’est justement cette mémoire qui est à l’honneur lors des nombreuses manifestations organisées pour cette sixième année consécutive du 20 Désamb.

"Chacun à sa façon doit construire son 20 Désamb". C’est en partant de cette idée que plusieurs Kabar dann Kartié sont organisés en commençant par le Brûlé le 12 décembre, puis le Moufia, mais aussi la Montagne, la Source ou le Chaudron jusqu’au 19 décembre. Des artistes Rodriguais iront à la rencontre des habitants tout au long des Kabars.

Depuis le 2 décembre, l’exposition "un Maron" se tient à l’ancien hôtel de ville de Saint-Denis, et ce jusqu’au 31 Janvier. L’occasion de voir une exposition de Denis Vierge connectée à l’Histoire. Les illustrations montrent la difficulté pour les marrons de dépasser leur condition d’esclave à la conquête de la liberté.

Un grand défilé dans les rues de Saint-Denis

Plusieurs films documentaires sur la thématique de la musique pour changer le monde seront projetés au Ritz de Saint-Denis entre le 12 décembre et le 19 décembre. Une série de conférences-débats est également organisée sur le thème de l’esclavage tout autour du monde, animées par des historiens.

La soirée du 20 Désamb en elle-même commencera à 11 heures avec un hommage aux ancêtres autour de la stèle de Gédéon et Jasmin. Le grand défilé avec 2.400 personnes attendues traversera la rue de Paris à partir de 17h30. Enfin, le concert de la nuit de la liberté se tiendra au Barachois à partir de 19 heures avec Alpha Blondy, Tricodpo, Sayaman, Revelation Nou Kiltir, Risofe et Rezonans.

L’association Protéa, qui a pour mission de rendre accessible l’histoire des afros-descendants a participé à l’organisation de cet événement d’envergure à travers notamment la sélection des films projetés. La porte-parole à la Réunion, Eunice Orsicci se réjouit de "voir peu à peu se réinscrire l’histoire de l’esclavage dans l’Histoire".
Jeudi 10 Décembre 2015 - 17:46
Laurence Gilibert
Lu 3815 fois




1.Posté par Pro No Stick le 10/12/2015 16:57
Merde Stéphane..tu aurais pu mieux te démerder pour le 20 désamb..

ensuite pour l'histoire de l'esclavage , on la connaît bien ! trop même..à chaque fois on nous rabâche ses conséquences... association locale by the way?

2.Posté par Roseline le 10/12/2015 18:27
Quelcoup de maître!Alpha Blondy était venu au Port pour un concert sur les docks dans le années 80 (1984 ou 1985)......

3.Posté par kld le 10/12/2015 19:50
blondie , super groupe punk ......... zut , alpha, la première lettre de l'alphabet grec .c'est le début de l'oméga.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales