Faits-divers

Alors qu'il attend son procès en assises, il est libéré suite à un défaut de procédure


Alors qu'il attend son procès en assises, il est libéré suite à un défaut de procédure
C'est une information du Journal de l'île. Patrick Blancard, qui avait tué Alexis Threstan de plusieurs coups de sabre en octobre 2011, a été libéré de prison le 14 novembre dernier en attendant son jugement devant la cour d'assises. 
 
Cette décision est dûe à un défaut de procédure : la chambre de l'instruction chargée d'étudier la demande de mise en liberté du détenu n'a pas étudié son cas. Conséquence, la libération de Patrick Blancard est intervenue de manière automatique le 14 novembre.
 
L'avocat général, Vincent le Pannerer, reconnaît cette "erreur". "Il s'agit d'un accident regrettable. Il y a eu effectivement un défaut d'enregistrement dans la procédure au niveau d'un service dépendant du parquet général", indique-t-il dans les colonnes du JIR. 
 
Mais malgré la libération provisoire de Patrick Blancard, le magistrat assure que cela n'entravera pas le travail de la justice et que le meurtrier présumé sera bel est bien jugé lors de la deuxième session du premier trimestre 2013 pour homicide involontaire à la cour d'assises. 
Jeudi 22 Novembre 2012 - 10:06
.
Lu 917 fois




1.Posté par noe le 22/11/2012 09:37
Comme quoi la justice a ses raisons que la raison ignore !

Elle fait tout pour libérer les criminels mais n'hésite pas à envoyer des gendarmes donner des PV à des pauvres surfeurs de St Benoit qui s'amusaient tranquillement sur les vagues !
Deux poids = deux mesures !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales