Faits-divers

Allo les urgences ? Une plateforme commune pompiers et Samu dès 2016

Dès 2016, la Réunion va être dotée d'une plateforme téléphonique commune 15-18 (Samu et SDIS) afin d'améliorer la prise en charge des urgences. Une nécessité quand on sait que 500.000 appels sont passés chaque année aux services de secours à la Réunion.


Allo les urgences ? Une plateforme commune pompiers et Samu dès 2016
Les représentants de l'Etat, du CHU, du Samu, du SDIS ou encore de l'ARS ont assisté à la signature d'une convention, ce matin, entre le Service départemental d'incendie et de Secours et le CHU de la Réunion visant à mettre en place la nouvelle plateforme téléphonique d'appel commune entre le SDIS et le Samu. Objectif: favoriser et améliorer la réponse à apporter aux secours d'urgence.

"Cette signature est le symbole de l'esprit de partenariat entre le SDIS et le CHU (…). Il s'agit de mettre en place un outil de coordination renforçant la réponse globale en matière d'urgence sur notre territoire", explique le directeur général du CHU, David Gruson. Cette nouvelle plateforme 15-18 (correspondant aux numéros de téléphone des urgences ndlr) a pour but d'offrir un meilleur service au public réunionnais en facilitant, notamment, la coordination entre les différents partenaires et en optimisant les moyens mis en oeuvre en cas de situation de crise.

Avec cette plateforme, la Réunion apparaîtra dans le peloton de tête des départements de France en matière de dispositif d'urgence, au même titre que l'Essonne, le Lot et Garonne ou encore le Maine et Loire. "C'est un mariage en rouge et blanc qui me fais voir la vie en rose", lâche avec un grand sourire la directrice générale de l'ARS, Chantal de Singly.

"Garantir les soins à tous les Français en moins de 30 minutes"

Il faut dire que cette plateforme s'inscrit dans la volonté du gouvernement d'améliorer la qualité de soin et de prise en charge des patients. "Le gouvernement souhaitait garantir les soins à tous les Français en moins de 30 minutes", ajoute-t-elle. Une contrainte difficile au regard de la topographie de la Réunion et qui pourra être désormais assurée par les équipes du Samu et du SDIS.

La plateforme 15-18 va être abritée dans le nouveau bâtiment des soins critiques du CHU (coût 55 millions d'euros ndlr) et sera opérationnelle dès 2016. "L'essentiel est d'avoir une équipe avec un temps de réactivité à la hauteur des risques de la Réunion", rappelle le préfet de la Réunion, Jean-Luc Marx.

Mais notre île n'a pas attendu d'être dotée d'une nouvelle plateforme pour prendre les devants en matière de modernisation de sa gestion des urgences téléphoniques. Dans un premier temps, le CHU a inauguré il y a deux mois les nouvelles installations téléphoniques "modernisées" et "informatisées" du 15 à l'hôpital de Bellepierre pour un coût global d'un million d'euros.

Ci-dessous, l'interview du Colonel Jean-Marc Loubry du SDIS :

Mardi 3 Septembre 2013 - 14:52
Lu 1216 fois



Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales