Faits-divers

"Allez fé b… à ou, madame la présidente!"

Correctionnelle Sud – Mardi 29/09/2015 :


Nous avons pu admirer le flegme, l’impassibilité, la parfaite maîtrise de soi de la présidente Tomasini ce matin. Le flot d’insultes, d’injures, déversé sur elle-même, sur la substitut Fabienne Coupry, sur la greffière Karine Govin, a laissé comme deux ronds-de-flan le public, le barreau et les gendarmes escortant le prévenu, violent, agité, ordurier.

En vertu de son pouvoir de police de l’audience, la présidente aurait été en droit de lui coller quelques mois supplémentaires pour outrages à magistrat.

Nous avons demandé à un jeune gendarme se tenant à notre hauteur s’il n’était pas possible de délivrer quelques bons coups de matraque. Sourire navré : "On n’a pas le droit ".

Le souk chez "Emmaüs"

Dhinourani Aboudou, né en 1994 à Mamoutzou (Mayotte) est un vieux cheval de retour malgré ses 21 ans : pas moins de 16 condamnations à son CV. Vols divers et nombreux, aggravés ou pas, usage et cession de stupéfiants, violences, en réunion ou pas, dégradations, port d’armes prohibées, rébellion, menaces de mort… Grand, costaud, bien mis, il se fiche apparemment du tiers comme du quart.

Très agité sur son banc, il refuse de se tenir tranquille malgré les ordres des gendarmes. Il a tout d’un drogué en manque ou d’un personnage sous effet. Ce qui, lorsqu’on connaît l’état de passoire de la Maison d’arrêt de Cayenne, rend la chose très possible.

Aboudou comparaissait ce matin pour avoir tenté, le 9 avril dernier à Saint-Joseph, semé un souk pas possible à la Maison d’Emmaüs, organisme humanitaire bien connu. En complet état d’ébriété, il tente d’arracher une barquette des mains d’un responsable, brise un pot de fleurs, lance des coups de poing à tous ceux qui tentent de le calmer, plus des insultes et menaces de mort, ce qui semble être sa façon favorite de communiquer. S’enfuyant peu avant l’arrivée des gendarmes, il est vite rattrapé et regagne Cayenne d’où il sortait à peine.

" Mi paye pas. Mi sa fé appel "

Refusant d’être jugé sous le prétexte qu’il n’a pas d’avocat (il a eu 4 mois pour faire appel à l’un d’eux), il assistera de son banc à son jugement. De son banc d’où il lance à la Cour, au Parquet, au Greffe, les insultes évoquées ci-dessus. Tour à tour ricanant, insultant, narquois, il reste néanmoins très attentif à ce qui se dit comme en témoignent certaines de ses réflexions.

Ainsi lorsque la substitut parle des réparations obligatoires des dégâts :"Mi en fout. Allez bourre out’ momon ! Mi paye pas toute ça !"

La substitut Coupry a durement insisté sur le côté agressif, violent de ce multirécidiviste qui a déjà subi plusieurs années de prison malgré son jeune âge, et réclamé à son intention un supplément de 4 mois ferme, plus 200 euros de dommages-intérêts. Suivie en tout point par la juge Tomasini.

Dernière saillie du prévenu, repartant menotté :"Mi sa fé appel, moin ".

"Ouais ! C’est ça", a sobrement commenté la présidente. Qui n’a pas réagi à une ultime insulte.
Mercredi 30 Septembre 2015 - 05:35
Jules Bénard
Lu 8489 fois




1.Posté par Laurent le 30/09/2015 06:33
Il faudrait le renvoyer vers la grande terre

2.Posté par Domi le 30/09/2015 06:56 (depuis mobile)
Ce genre d''énergumène n''a pas sa place ici. Vite un petit bateau et qu''on le renvoie d''où il vient. Nous avons suffisamment de problèmes avec nos propres délinquants et s''il faut encore gérer ceux des autres..... Le problème va d''amplifier !!!

3.Posté par noe le 30/09/2015 07:20
Beau langage d'un super couillon!

4.Posté par le portois le 30/09/2015 08:10
Quand nous met la main su bang gas comme sa, y film, y insulte a nous et après y porte plainte contre nous. Lé bcp mieux fé la main su zot quand zot lé dehors.

5.Posté par un le 30/09/2015 08:24
Il s'appelle ABOUDOU et il a ses papiers disait la chanson mais celui là il faut l exiler .............................car il insulte tout le monde au tribunal quand il sera libéré il finira par tuer quelqu'un sous effet.............

6.Posté par Bayoune le 30/09/2015 08:25
La France a fait frauduleusement de ces Comoriens des français, en leur piquant Mayotte, organisant un référendum discutable vis à vis du droit international - parfois sans vérification d'identité, parce que dans la précipitation, sans carte établie - même dans certaines régions sans registre électoral. Nou la konu sà isi, té i vote pliziyèr zandrwa à la fwa, cela s'appellait en français debréiste le vote carrousel. La même méthode semble avoir été utilisé pour le referendum du 29 mars 2009 si mi tronpe pa mwin, avec le résultat que l'on sait, sans doute aidé par les " chatouilleuses". Il est entendu que cela ne justifie pas son comportement ici chez nous, bien que l’État français l'invite chez nous à la Réunion, mais pas en France. Cela peut se comprendre, sans repère d’identité, qu'il se rebelle de sa situation d'émigré, sans doute malgré lui ??

7.Posté par labori le 30/09/2015 08:45
Rétablissons de toute urgence l’ordonnance DEBRE : impossible de passer le contrôle àl 'arrivée à Gillot sans un billet retour, une adresse d’hébergement ou un contrat de travail en CDI et vous verrez ça ira bien mieux dans notre ile et le chômage cessera !! on aura plus non plus tous ces sdf de métropole qui arrivent se dorer au soleil avec nos allocations ......

8.Posté par L''''insolence à La Réunion, un vrai problème d''''éducation ? le 30/09/2015 08:49
Post 1 et 2 : L'ironie du "vivre ensemble" made in Reunion Island ! ╰( ͡° ͜ʖ ͡° )つ──☆*:・゚ Quel artifice !

Après on se plaint du FN 974 ... ( ͡° ʖ̯ ͡°)

9.Posté par Sos le 30/09/2015 09:01 (depuis mobile)
Oui tt a fait d accord renvoy sa mayotte!!!

10.Posté par Jules Bénard le 30/09/2015 09:06
à posté 3 noe :
Heu !... c'est qui le super couillon, monsieur Noé ?

11.Posté par ienamarre le 30/09/2015 06:22
Voilà où mène l'irresponsabilité de nos politiques !

12.Posté par coco le 30/09/2015 09:28
La réalité du quotidien,aucune réaction et un sentiment de puissance pour ce cafard !
Bonne continuation les juges !
Prochain épisode dans quelques en espèrant qu'il ne blesse pas quelqu'un .
On se sent vraiment en sécurité.

13.Posté par MARCO le 30/09/2015 09:43
I l faudra l expedier a MAJICAVO pour purger sa peine

14.Posté par val le 30/09/2015 09:57
qu on le renvoye chez lui !!!! incompatible pour la reunion ce genre de personne

15.Posté par Kwassa le 30/09/2015 10:18
Vite Ratenon, mets en place ton cabotage en kwassa kwassa Réunion/Mayotte et qu'on en finisse!!!

16.Posté par Jules Bénard le 30/09/2015 10:46
A tous :
Eh ! les gars, on se calme, hein ?
L'attitude révoltante de ce prévenu ne doit jamais être prétexte à xénophobie ou racisme.

17.Posté par béhachelle le 30/09/2015 11:24
"Nous avons demandé à un jeune gendarme se tenant à notre hauteur s’il n’était pas possible de délivrer quelques bons coups de matraque. Sourire navré : "On n’a pas le droit ". "
comme d'hab jules fin et courageux, depuis le temps que j'essaie de trouver une rime à bénard, mais je rame!

18.Posté par Lame tranchante le 30/09/2015 11:35
L'on ne va tout de même pas me faire croire qu'il s'agit là d'un être humain et qu'à ce seul titre ce dégénéré individu, irrécupérable erreur de la nature, probablement atteint d'une altération des tissus organiques, aurait droit à notre bienveillance !

J'en viens aussi à me demander à quoi sert la matraque puisque, si l'on s'en tient au témoignage recueilli par l'excellent narrateur qu'est M. Jules Bénard, les agents des forces de l'ordre n'auraient absolument aucune latitude pour agir de leur propre initiative à propos de quelque utilisation que ce soit relevant de leur fonction. Et si elle ne sert à rien, pourquoi alors ne pas ne pas la laisser, au poste, accrochée au râtelier de circonstance !

19.Posté par Excusez moi, je sors de la douche le 30/09/2015 12:13
57% de la délinquance est par ces gens de l'ile voisine,,, faut le renvoyer chez lui, Majikavo est l’idéal, les matons l'acclimateront à la sauce de chez eux !! la Réunion est victime de cette mixité prôné et voue par les populaires, voilà le résultat !! les magistrat trop laxiste en paie le prix!! dès qu'il est chez lui, lui retirer les papiers et lui mettre un NOTAM !!!!

20.Posté par Jules Bénard le 30/09/2015 13:10
à posté 17 béhachelle :
Une rime à mon nom, cher courageux anonyme ?
Vous n'en avez pas au cul alors je vais vous le dire.
Les rimes à Bénard ne manquent pas et quelques autres troufions de votre acabit ne manquent pas de s'en abreuver chaque fois qu'ils ont la glotte sèche.
Pétard, connard, roublard (j'assume), père-peinard, soudard, soûlard (oui !), jobard, (au) placard, pochard (y'a du vrai), pendard, cafard, soiffard (eh oui !) ringard, cagnard, bagnard, gueulard (je veux oui), milliard (de mille sabords), gros lard (eh !...), papelard, braillard (et s'il n'en reste qu'un...), capitulard (jamais !), égrillard (ah ça...), paillard (plus que jamais), trouillard (jamais !!!)
Il y en a d'autres. Dès qu'on les accole à mon nom,je vous promets de vous les faire tenir toute affaire cessante.
En toute amitié.
PS : si vous insistez, je peux vous fournir illico les rimes à "béhachelle".
Il y en a des tonnes, vous seriez ébahi.

21.Posté par Toto le 30/09/2015 13:51
Qu'il soit mahorais ou pas n'y change rien: ce genre d'énergumène est irrécupérable... une bonne petite piqure tel un chien enragé et c'est fini!

22.Posté par Bertrand le 30/09/2015 14:14
La licra va porté plainte contre la présidente !!!!!

23.Posté par BOULGOUM.... le 30/09/2015 15:31
Il faut lui donner sa chance et les moyens de réussir dans la vie:

un kwassa-kwassa, des rames, de l'eau des biscuits de St Louis, quelques grains de lentilles de cilaos pour planter, une compilation des "lettres du gugunosse" et "Traité de politesse de Caton", et direction les Kerguelen....

24.Posté par Moin la di le 30/09/2015 15:57
Monsieur Post 16 Posté par Jules Bénard le 30/09/2015 10:46 ou allume le zaffair , pourtant bien dit et sans doute vérifié dan out reportage que le band zendarme même que la zure la présidente, la reste deboute sans bronché ...au lieu fé ferme la guèl de ce gratel qui sans racisme aucun mériterait par son comportement vulgaire et non conforme à la RF, de lui faire un renvoi vers la grande terre depuis les grosses houles de Sainte Rose en Kassa Kassa, pour karenne son ti guèl sale, ensuite vous vous en prenez en toute amitié à la "Béchamelle" et autres posteurs qui expriment leurs sentiments
et quand à Post 7.Posté par labori le 30/09/2015 08:45 vous êtes pas au bout de vos peines tous les jours 1 avion AA qui "navigue" entre la bas et ici et mi pose à ou un question ? combien fois ou la fini allé la bas ou ?
Pour éviter toute amalgame en effet quand mi voyage mi sa sèlmen en France et non en Inde ou en Chine parsque lé pa mon pays et si tant je partirai je n'aurai pas le culot de dire au zuze "alé fé xxxx à ou" et en toute honneteté je ne crois pas que zot noré laisse à moin après moin noré cri Hollande SOS

25.Posté par Pamphlétaire le 30/09/2015 16:19
Qu'en pense Madame TAUBIRA la ministre de la justice? Que c'est un cas isolé certainement et que le gentil prévenu avait été amené par les forces de l'ordre "d'une manière manu militari à la limite de l'illégalité" et que cela l'avait mis en colère contre tout ce qui touche à la justice de la République....Ce cas isolé est de plus en plus fréquent sur tout le territoire de la France et de Navarre...

26.Posté par Excusez moi, je sors de la douche le 30/09/2015 17:00
P 21-22-23-24-25
TOUS LA MËME PENSEE , il faut que cela cesse , ces gens n'ont rien à faire chez nous , sanctionnez les groupe politique qui cautionne ces arrivées en masse pour des bulletins de votes en échanges d'avantages de la collectivité , qui ne coûte rien aux élus mais qui les enrichissent sur la population que nous sommes !! ce n'est pas du racisme , c'est juste de la lucidité et une possiblité de permettre au departement d'investir POUR les reunionnais ( 500 millions par an quand même source CG 2014 ) , et non de permettre à ces gens qui magouillent les identités en cours d'informatisation dans les communes chez eux !! et qui habilement remets sur 2 communes differentes, des papiers differents , ils n'ont pas de date de naissance , puisque porte la mention Né vers ......... pere ... mere ...... de ....... et font le bonheur de nos elus , qui ont deux procuration par personne dans leur commune !! dans le sud , ceux sont les grand specialistes !! on connait ces elus !! alors je pense que c'est la goutte qui fait débordé le vase , soyons ferme , ces élus ne doivent plus exercé, faisons leur savoir :: les fils de ... elu de 1960 doivent partir !! et non au cumul de mandats !!

27.Posté par Bayoune le 30/09/2015 19:23
Il serait juste bon de le renvoyer à Mayotte dites vous, mais alors que doivent faire les Comoriens de Mayotte qui subit l’occupation de leur pays par une puissance étrangère -l'Etat français. Faudrait-il que "cet énergumène" comme vous le dites si bien une fois arrivé dans son pays volé chasse les énergumènes qui occupe son pays au mépris des lois internationales qui reconnaît Mayotte comme territoire de la RI des Comores. Les français n'ont pas accepté l'occupation allemande, pour quoi voudriez vous que les Comoriens acceptent l'occupation de leur pays. La révolte de ce citoyen Comorien trouve sa justification dans le déni de son identité par l'occupant, le même qu'à la Réunion. Post 26, nou la pi de chez nou, la Réniyon lé pi réniyoné zordi é dopi 1946, sé léta fransé i déverse a la Réniyon les graines de la vengeance et de la zizanie...

28.Posté par Excusez moi, je sors de la douche le 01/10/2015 06:36
P27 BAYOUNE oui vous avez raison ! vous prlez d'occupation de Mayotte par la France, ONU ** OUA font pyés à la France tous les ans une lourde amende et paie les fonctionnaires comoriens!! n'oubliez pas qu'à Mayotte il y a beaucoup de réfugiés africains, des femmes qui sont à Kaweny, esclaves du sexe, par des fonctionnaires locaux, et vous devriez le savoir, car l'ignominie de la France c'est de fournir le statut à ces gens , mais de leurs interdire de travailler , comment faire pour manger ?? loyer en tôles ?? et rackets des jeunes !! j'en parle parce que je connais parfaitement cette ile ;; depuis 1995** concernant, nous les réunionnais sont victime d'une colonisation par le 976, dont les élus réunionnais en echanges de bulletins de votes par procuration obtenu par le silence sur le versement des prestations sociales plus de 250 millions que la Départementale n'investira pas pour les créoles, nous nos enfants !! ils sont français le 976 alors ils ne veulent pas participer au developpement de leur ile, jusqu'en 2025 , developpement par le gel de 60% du montant des prestations vers une caisse de compensation !!! n'oublions pas que nous, créoles, nos parents lors de la Départementalisation, nous avons pendant 20 ans cotiser à cette caisse , nos parents que nous devrions remercier !! le Prefet , les maires, utilisent ces gens pour leurs lectorats , privant les réunionnais, jeunes, d'avoir acces à des investissements , mjc, sports, colleges, ext .. parce que cet argent est versé aux mahorais à la Réunion, qui en plus de s'encanailler, nous pourrissent la vie !! qu'ils rentre chez eux, que la France s'en occupe, et pour un changement c'est le 6 décembre que tous!! devrions sanctionner tous ceux qui sont dejà elu !! 974 n'est pas le 976 et c'est le reunionnais qui descide de son avenir

29.Posté par Bayoune le 01/10/2015 08:01
Post 28 - Sortir de la douche, vous devriez vous sécher avant de poster, oute sevé lé mayé an batay, oute servo osi an diré. Si à Mayotte il y a beaucoup de réfugiés africains, il y a aussi beaucoup de migrants, pardon des expatriés français "civilisateurs" qui n'ont rien à faire là, ils devraient selon l'ONU être chez eux et ne pas spolier la R.I des Comores d'une partie de son territoire, à savoir Mayotte. Les esclaves de sexe que vous évoquez, qui sont les fonctionnaires qui se les tapent, aussi il faut le dire qu'il s'agit en grande partie des envahisseurs prédateurs venus du nord - qui occupent, comme à la Réunion les emplois de Comoriens de Mayotte. Si la France colonisatrice ne donne pas le pouvoir de travailler aux habitants de l'île, un peu comme à la Réunion, elle veut faire place libre pour ses ressortissants qui s'installent massivement, un peu comme à Sinzil'land de la Réunion. Comme à Mayotte les filles et fils réunionnais sont contraints à l'exil, en France pour nos enfants, et à la Réunion/France pour nos frères comoriens. C'est vrai que les réunionnais sont colonisés, mais certainement pas par les victimes de la colonisation française qui sont poussés jusqu'à la Réunion pour créer la division, et une sorte de communautarisme, vos propos en sont la preuve. C'est aussi vrai que des élus réunionnais en abusent de cette migration dépouillée, mais aussi sur les réunionnais en quête d'un petit contrat pou ginye soso. 250 millions que la départementale n’investira pas pour les créoles dites vous? Vous pensez que le colonisateur fait une différence entre basané réniyoné et le Comorien spolié de son territoire et vivant à la Réunion. Hélas mon pove boug, ou la pa ankor konpri la volonté de l'occupant, c'est de nous diviser, nous peuple de l'O.indien, afin qu'il puisse continuer le pillage de nos terres, de nos mers, de nos forêts. En désignant les mahorais à la vindicte de la population réunionnaise, vous vous trompez d'ennemie, vous vous laisser enfumer par vos maîtr/opolitins. Vous pensez réellement que nos enfants qui vivent, pour certains contraints, ne seraient pas heureux de retrouver leur Patrie au lieu de se faire tazérizé, comme cela s'est passé à Orléans en octobre 2013. Mi vwa vréman ke sé in pov boug perdu quand vous dites que c'est le réunionnais qui "déscide", (mwin la ékri konm ou minm...) depuis 1946, les réunionnais ne décide plus de ce qui est bon pour son pays, c'est la puissance coloniale occupante qui décide pour nous. Zordi nou na pi lo drwa alé pèss in ti kari bordaz la rivière, minm alé ramass do bwa sèk bordaz la mer ou dann noute foré, nou fé koke pv, sous prétexte divers, minm noute lé krazé kou de buldozer. Si pour toi le 974, n'est pas le 976, bin ou wa le 974 lé pa réniyoné nonplu, le 974 et le 976 lé fransé konm la inpoze anou, é azot. Nous sommes devenus des sujets de l'Etat français, mi yespère ke wa grandir dann oute tète, et redevenir réniyoné, sans mépriser tes frères de l'océan indien, en louant tes maîtres par ce qu'ils payent... la location de leur présence dans l’océan indien.

30.Posté par Excusez moi, je sors de la douche le 01/10/2015 10:02
P29 , Bayoune , rends ta carte d'identité, et tes papiers ; vous révulsez la France, colonisatrice , vous souhaitez le depart des metropolitains français !! et vous pensez que j'assimile le mahorais aux comoriens !! alors je vous invite à relire mes publications, puisque je demande la restitution de l'ile de Mayotte aux comores, car elle est comorienne, ils aiment la France pour le "" MARKEY"" si vous connaissez ces iles, vous comprendrez!! eux n'ont rien à foutre de la France et de la presence Française !! je vous invite à y aller et y vivre !! quelques années, vous reviendrez plus anti tous ce que vous voulez!! voir au bord du suicide !! par votre commentaire je sais qui vous êtes et votre organisation révolutionnaire du sud , basée sur la route de l'entre deux !! Pour moi , je suis pour la préférence régionale, de notre ile, et je suis certain que si nous aurions eu notre independance, comme Maurice nous serions pas dans cette situation d’esclavagistes , d'avilisation des reunionnais par nos politiques !!!
La « mafia » réunionnaise ?

Avant de m’engager dans la mise en accusation des divers « Affiliés-Affidés » pour ce qu’ils ONT FAIT, imbriqué dans ce qu’ils M’ONT FAIT, je crois utile de remettre en mémoire de mes lecteurs l’analyse que j’ai faite de cette « MAFIA » ; cette « MAFIA » très spécifiquement réunionnaise…

LA « MAFIA » RÉUNIONNAISE SE DISTINGUE DES VRAIES MAFIAS PAR CES PARTICULARITÉS :

1°- Les acteurs et soutiens de la corruption disposent d’une grande liberté de mouvement et de décision, aidés par la triste « Servitude volontaire » dont la majorité silencieuse n’est pas près de se défaire. Paradoxalement – ou pas – la violence est reine ICI.

2°- La Mafia réunionnaise n’a pas de chefs, pas d’organisation ; les contacts utiles s’établissent, plaisamment, au cours des nombreux raouts « mondains », à la Préfecture, dans les Palais de Justice et autres administrations.

3°-Cette Mafia implique et compromet – ouvertement, délibérément – TOUS les pouvoirs locaux ; dont, les principaux : l’ÉTAT, LA JUSTICE, LES MÉDIAS ET … L’ÉGLISE CATHOLIQUE.

4°- Aucun des médias locaux, pourtant bien au fait de cette gangrène, n’y fait allusion ; bien au contraire, ils s’autocensurent pour ne pas déplaire et conserver ainsi le juteux marché de la publicité dont les politiques réunionnais sont prodigues. Pas de « liberté de la presse » donc, ICI, à la Réunion, où par surcroit, la Justice est très, très sévère en cas de « diffamation » ; alors, autant être prudent…

5°- La « Mafia », version locale, ne produit aucun « repenti ». Jamais un ( ou une…) de ses affiliés n’a à faire acte de contrition ou doive faire repentance pour les préjudices portés à la société réunionnaise ; ils gardent, fièrement, leur défroque sale toute leur vie ; rarissimes sont ceux qui sont condamnés à la mesure de leurs délits, maintenant moins que jamais. La Magistrature-peï, odieusement corrompue, est très compréhensive… Les Préfets-peï – grands amateurs d’ « ordre public » et de « paix sociale » - dans les limites de leur séjour – satisfaits…

6°- Enfin, la Mafia réunionnaise est une Mafia « douce » : elle ne tue pas ; pas directement… Sa spécialité mafieuse est la persécution, concertée entre TOUS les pouvoirs, organisée et programmée avec les moyens de la collectivité. Appliquée et insistante, elle peut s’exercer sur le long terme…

7°- En clair, la « Mafia » réunionnaise n’est pas une « Honorable Société » qui s’assume mais un climat fait de connivences, de mépris des autres, de petits « arrangements » et d’abus en tous genres.

8°- Pour être encore plus précise – sans pour l’heure entrer dans les détails – je peux témoigner que la « Mafia » réunionnaise peut délibérément « tuer » qui lui résiste et, ce faisant, lui nuit. La « Mafia » réunionnaise peut « tuer », par action et/ou par omission… ; et dans ce cas c’est la masse des contributeurs, du plus « puissant » au moindre sous-fifre, qui crée l’efficacité de la persécution ; laquelle, cela se sait, peut s’avérer mortelle…

31.Posté par Aux 2 complotistes qui se croient encore 300 ans en arrière ... le 01/10/2015 13:05
Vous etes assez rigolo, et surtout paradoxale, à vous entendre, la réunion est encoe sous la prédiode esclavagiste, pressé par la métropole qui prélève toute la richesse de sa balance commerciale qui c'est bien connu est très largement excédentaires. La réunion à cause des méchant colons est bien moins développé que toutes les autres iles bananières aux alentours, les pauvres réunionnais étant obligé de quitter dans des conditions inacceptable pour les iles voisine où règne liberté absence de corruption et prospérité économique sans commune mesure avec ses voisines, pas de RSA, d'aide en cas de chômage de sécu...

Un peu plus d'objectivité et surtout de réalité, sur vos reproche et vos critique vous rendrez juste ne serait)ce qu'audible sur vos revendication nationale.
Sérieusement vous pensez vraiment être exploité comme il y a 200 ans ? Dans le genre théorie du diabolique complot, vous êtes assez caricatural. Voyagez un peu et vous verrez que vous nager en pleine parano !
Finalement, "l'étranger" dehors vous imaginez naïvement que vous deviendrait directeur d'agence publique ? Excusez moi mais j'ai du mal à le croire, si vous le méritiez vous le seriez déjà.

32.Posté par Excusez moi, je sors de la douche le 01/10/2015 13:31
P31 je ne demande rien et ne veux rien juste un constat qu'un imbecile comprendrai s(il n'etait pas de l'autre coté de nos idées et pensées ; voyager, pour ma part j'ai qualues heures de vols de travail dans le monde !! alors ce que vous ecrivez rien à faire !! un constat , pas le votre ; mais si vous vous sentez mal, commencez à voir ailleurs, moi je vis à l'etranger car la France, Réunion, est colonisée !! les reunionnais abêtis , par la goyage racaille occupant notre ile en col blanc

33.Posté par Aux 2 complotistes qui se croient encore 300 ans en arrière ... le 02/10/2015 22:10
Désolé ce n'est pas une question d'idée ou de pensée, mais de valeurs, vous assumer visiblement au minimum une xénophobie pour le moins extrême,Les raisonnements motivée par la haine et la stigmatisation d'une communauté de l'autre comme toute les idéologie nationaliste qui se serve de valeurs xénophobe tout à fait détestable dont on a vu dans l'histoire les conséquence dramatique et horrible quand elles sont devenu politique.
Et je ne considère pas la xénophobie et le racisme comme des idée ou juste des pensée, c'est trop facile.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales