Santé

Allergies: Le plus dangereux, c'est de les négliger

A l'occasion de la 6ème journée française de l'allergie, l'allergologue, Jean-Claude Wu Tiu Yen, par ailleurs membre d'Asthmes et Allergie O.I et président de l'Areforcal, a répondu à nos questions. Interview.


Allergies: Le plus dangereux, c'est de les négliger
Selon l'OMS, les allergies toucheront 50% de la population d'ici à 2020. Si vous deviez faire un état des lieux des allergies à la Réunion, que pourriez-vous dire?

Les allergies sont en constante augmentation dans tous les pays occidentaux du fait du mode de vie moderne (pollution, tabac, alimentation...). En France, 30% des individus sont concernés. Notre département reste largement plus touché que la métropole...

Qu'est-ce qui explique cette inégalité?

L'hérédité et l'environnement sont deux prédispositions aux maladies allergiques. A la Réunion, quatre allergènes en sont principalement responsables : les acariens, les blattes, les chats et le pollen. Ils provoquent les allergies suivantes : l'asthme, la rhinite et l'eczéma.

Les allergies ne sont pas méconnues de la population. On peut supposer que les gens se soignent...

Chacun sait ce que sont les allergies et ce que cela peut provoquer. Toutefois, les allergies ne sont souvent pas prises au sérieux sauf dans les cas les plus graves. Ainsi, le dépistage se faisant tardivement, la prise en charge devient inévitablement moins efficace. Cette attitude est entre autres due au fait que l'on informe peu sur ces maladies. Combien de fois ai-je entendu des patients me dire : "Je croyais que c'était la grippe".

Un manque d'informations par les professionnels de santé notamment?

Oui c'est vrai. Nous essayons de multiplier les formations car bon nombre de médecins généralistes sont peu sensibilisés aux allergies. Donc un manque d'information pour le grand public, et un manque de formation pour les professionnels de santé.

Si l'allergie n'est pas gênante, pourquoi s'obstiner à la soigner?

Beaucoup de gens pensent qu'une petite rhinite qui fait couler le nez ou gratter les yeux n'est pas grave. Mais il faut savoir que 30% des rhinites se transforment en asthme d'où l'importance de se soigner le plus tôt possible pour éviter une aggravation des symptômes.

Un dernier mot?

Je souhaiterais souligner le fait que nous travaillons depuis deux ans sur une collecte de pollens sur l'île. D'ici 2014 nous avons bon espoir, sur la base des résultats obtenus, de mieux cibler les pollens qui posent problème et de proposer un calendrier pollinique.

Indicateurs sur les allergies à la Réunion (source ORS)
 
1 009 passages aux urgences liés aux allergies recensés en 2011 sur l’île (+11% par rapport à 2010) :

    •    84 recours en moyenne par mois.
    •    57% des recours concernaient des femmes.
    •    40% des passages concernaient des mineurs, dont la moitié des enfants de moins de 6 ans (20%).
    •    L’urticaire représentait 45% des motifs de recours, les chocs anaphylactiques* 55%.
    •    Pour les recours liés aux allergies chez les enfants de moins de 6 ans, l’urticaire est le principal motif (66%).
Mardi 20 Mars 2012 - 16:24
Lu 3039 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales