Culture

All you need is slam...

La crème des slameurs locaux et de l'océan Indien s'est donnée rendez-vous à partir de ce lundi à Saint-Pierre pour la 2ème édition du championnat Réunion-Océan Indien de slam-poésie : "All you need is slam".
Cette année, une quinzaine de slameurs, parmi les plus spectaculaires du monde, vous fera voyager en compagnie du champion du monde américain, Joaquin Zihuatanejo.


All you need is slam...
C'est à l'initiative de Slam la kour que la seconde édition du championnat de la Réunion-Océan Indien a pris ses quartiers dans le Sud de l'île, au théâtre de Pierrefonds.

Cette année, le contest verra s'affronter des slameurs venus de toute l'île dans le but de participer au championnat de l'océan Indien le 20 novembre prochain. Un championnat qui interviendra avant deux grands concerts avec Comrade Fatso et Chabvondoka, les artistes Spoken world du Zimbabwe.

Le vainqueur du championnat local sera récompensé par une participation aux championnats Océan Indien et national de Bobigny en 2010 et qui sait, à la prochaine Coupe du Monde de Slam-Poésie.

En marge du championnat de la Réunion, interviendra le second championnat Océan Indien dont le titre 2008 avait été donné à Mpopto Mrisho. Par ailleurs, la candidature des trois finalistes sera proposée à la Slam Poetry World Cup 2010.

Les Brigades d'intervention poétique à l'action

Chaque candidat aura trois minutes pour délivrer sa composition qui devra faire naître des émotions dans le public et dans le jury. Cerise sur le gâteau, les finalistes du championnat national en juin dernier Dooble G (Guillaume Lapra) et Bolo (Jimmy Balaca) remettront leur titre au néo-champion 2009.

A cette occasion, des Brigades d'intervention poétique (BIP) seront organisées en direction des écoles de la commune. En partenariat avec la municipalité de Saint-Pierre, l'association Slam la Kour a mis en place ces brigades un peu particulières et décalées.

Plusieurs slameurs se déplaceront dans les écoles de la commune pour une mission poétique originale de quelques minutes afin de faire découvrir cette pratique artistique dont Grand Corps Malade et Abd Al Malik sont les principaux ambassadeurs nationaux.

Pour cette seconde édition consécutive, Slam la Kour a donc mis les gros moyens. Preuve en est, des scènes ouvertes aux déficients auditifs avec l'aide de Slam en signes et de Cécislam. Une nouveauté qui devrait largement contribuer à la diffusion d'un phénomène culturel en phase avec la société.
Lundi 16 Novembre 2009 - 15:26
Ludovic Robert
Lu 1306 fois




1.Posté par david le 16/11/2009 19:51
C'est un jeu de mot avec " islam " ? J'ai pas trop compris le truc là.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales