Faits-divers

"Alcoolique bourreau d’enfant" ? Ou gamine devenue femme avant d’avoir été une ado ?

Correctionnelle Sud – Jeudi 12/11/2015


L’affaire a éclaté en juillet dernier à Saint-Louis.

Une affaire qui met mal à l’aise. Qui fout le bourdon. Qui flanque l’envie de chialer… Une affaire pire que celles qu’on entend sur Freedom chaque matin que Dieu fait. Si tant est que Dieu existe car dans ces cas-là, il est permis de se poser la question.

Marie (prénom d’emprunt), 29 ans, en paraissant à peine 20, 1m50 sous la toise, est une petite femme timide, insignifiante mais non dénuée de charme. Elle a quitté le collège à 15 ans, à la fin de sa classe de 4è, enceinte jusqu’aux sourcils.

Autant dire qu’elle est entrée dans la vie de femme, de mère, avant d’avoir eu le temps d’être une ado.

D’interminables soirées « charrette »

Elle connaît une première expérience conjugale avec le papa de son premier enfant, qui lui en collera 3 autres dans la foulée, avant de l’abandonner. Et de réclamer le divorce (toujours pas prononcé à l’heure où je vous parle).

Elle entre en dérive absolue et plonge dans le « charrette » avant de rencontrer un mec bien, vraiment bien. Ils se mettent en ménage dans la foulée et un enfant apparaît à l’horizon.

Mais « Marie » n’en a pas fini avec ses errances. Elle reçoit souvent ses amis de beuverie ; les soirées charrette n’en finissent plus. Son compagnon, qui ne boit pas, passe souvent pour le dindon de la farce.

Le 17 juillet dernier, il en a marre et fiche le camp. De Saint-Leu, à pied, il regagne Saint-Pierre chez ses parents. En gardant à l’esprit que sa compagne n’est peut-être pas capable de s’occuper de leur bébé. Ce en quoi il a entièrement raison.

Un tesson de bouteille

« Marie » ne comprend pas le départ de son homme. Comme toujours, lorsqu’elle a un gros souci, elle cherche refuge dans l’alcool. Elle s’alcoolise tant et si bien que ses enfants doivent l’allonger sur un matelas, totalement inconsciente.

Pendant ce temps, le bébé de quelques mois est resté sans assistance. C’est une de ses demi-soeurs qui doit s’en charger.

Lui, il appelle plusieurs fois pour juste dire qu’il va venir récupérer ses affaires. N’ayant aucune réponse, il revient à Saint-Leu. Et tombe en plein drame…

La jeune femme, totalement imbibée, a fait un souk pas possible dans sa maison. Elle est apparue si dangereuse à ses enfants que la plus âgée s’est réfugiée dans les cagoinsses avec le nourrisson.

La maman, totalement alcoolisée, a cassé sa bouteille de charrette et menacé un de ses fils qui tentait de s’interposer. Il en a été gravement blessé.

S’apercevant de la tournure dramatique des événements, le papa prend son enfant et s’en va.

Incapable de gérer

Nous avons vu ce matin ce papa amenant le bébé dans sa poussette. Lui, qui avait déposé plainte contre la maman de son bébé, n’était pas venu l’accabler.

Ce jeune homme, admirable à tous points de vue, était venu dire que depuis peu, ils s’étaient remis ensemble.

Il était venu dire que si la mère de leur enfant avait des problèmes avec l’alcool, cela allait en s’atténuant.
 
« Je me soucie de l’avenir de notre enfant et de notre couple. Depuis que je suis revenu avec elle, elle a mis un frein à l’alcool. Parce que maintenant, je suis là. Je la soutiens. Je l’aide à faire des efforts. Elle boit d’ailleurs beaucoup moins ».

Il avait dit, peu auparavant :
 
« Nous avons voulu cet enfant. Elle avait beaucoup de tracas quand nous nous sommes rencontrés. Les formalités de son divorce, les quatre enfants d’un premier lit, placés, qu’elle ne voit plus… Elle buvait déjà alors, quand on s’est connu ; 3 à 4 litres tous les 3 jours !!!... C’est allé crescendo avec ses copains et copines de beuverie… Mais elle n’est pas mauvaise… Elle n’était pas capable de gérer… »

Voilà ! En quelques mots touchants, ce jeune homme sensible venait de dire que celle qui était devenue femme avant d’avoir été ado, ne pouvait être capable de gérer une situation aussi compliquée que celle que gère une femme mûre au jour le jour.

« Bon ! Mi attende à elle »

Cette jeune maman n’est pas responsable ? Nous inclinons à le penser. Mais alors, qui ? Sa famille ? ses instituteurs ? la société ?

La substitut Tanguy a demandé une peine de 4 mois avec sursis.

Le tribunal est allé bien au-delà : 8 mois avec sursis et mise à l’épreuve pendant 2 ans. Une explication à laquelle la jeune maman, à l’évidence, n’a rien compris.

Il nous est revenu d’aller l’expliquer au papa qui, au-dehors, attendait avec le bébé dans son landau. Il fut heureux d’apprendre que sa jeune compagne n’avait pas été taxée trop sévèrement.

« Bon ! Mi attende à elle pou nous rente la case ensemb’… »
Jeudi 12 Novembre 2015 - 15:05
Jules Bénard
Lu 2720 fois




1.Posté par Choupette le 12/11/2015 17:11
Je ne vois pas ce que Dieu vient faire dans cette affaire de poissarde.

IL nous a laissés le libre arbitre en même temps qu'un cerveau. A nous de le gérer.

IL ne nous a jamais dit qu'IL serait la bonne d'enfants. Encore moins d'enfants qui font des enfants, etc. ... .

2.Posté par Ray_au_Port le 12/11/2015 18:31
En fait Choupette, votre dieu (minuscules volontaires), il s'en fout de tout quoi ! ! !

3.Posté par anonyme mouse le 13/11/2015 03:00
8 mois avec sursis... allons fêter ça!!!

4.Posté par babs le 13/11/2015 05:08 (depuis mobile)
Heuu poste 2..notre GRAND DIEU se fout pas de nous..bien au contraire.ce ke cette famille as passer c''est une epreuve.Dieu ns met a l''epreuve pour mieux grandir.cet homme as bien compris car il as n''as pas abandonné sa femme

5.Posté par Jules Bénard le 13/11/2015 05:14
à Choupette :
Cela s'appelle une digression et ne dépend que de l'imagination de celui qui écrit.
C'est un dérivatif et l'existence ou la non-existence de Dieu n'a rien à y voir.

6.Posté par ALAIN DIMITRI le 13/11/2015 05:46
post 1/2 dans la bible il est dit aide toi et le ciel t'aidera je recherche toujours l'auteur de cette phrase réaliste .

7.Posté par Alcool: pas cool, ça coule tout! le 13/11/2015 09:38
"les quatre enfants d’un premier lit, placés, qu’elle ne voit plus… Elle buvait déjà alors, quand on s’est connu ; 3 à 4 litres tous les 3 jours !!!... C’est allé crescendo avec ses copains et copines de beuverie…"

Bien triste affaire d'alcoolisme et de violence familiale dont les enfants sont victimes. D'ailleurs, ils sont placés, c'est dire... La société en est aussi victime ... J'espère que ces enfants ne feront pas de même.

Quant à cette jeune maman, irresponsable, personne ne l'a obligée à boire, que je sache. Et il existe des moyens de se soigner.

Enfin, bon courage à ce jeune homme, car elle boit moins, mais elle boit toujours... Et au Charrette: c'est dire la dépendance!

8.Posté par Jules Bénard le 13/11/2015 12:07
à posté 6 ALAIN DIMITRI : La Fontaine !!!

9.Posté par Enfants martyrs le 13/11/2015 12:24
La folie . Une vraie cure de détox car à ce point d'imprégnation c'est indispensable !

10.Posté par môvélang le 14/11/2015 01:03
''''''Elle connaît une première expérience conjugale avec le papa de son premier enfant, qui lui en collera 3 autres dans la foulée, avant de l’abandonner. ''''''
heu!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!hum!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!hum!!!!!!!!!!!!!j'aimerais bien dire ce que j'en panse, hum!! wouah wouah!!!!!!!!, au féminin bien sûr !!!!!!!!!

11.Posté par anonyme le 16/11/2015 17:30 (depuis mobile)
C un peu n''''''''importe koi se qui dit la les 4 enfant ne sont pas placer ils sont avec leur papa et vive très bien se sens bo ou mieux croc la vit à pleine dent.. quand des enfant dit qu''''''''il ne veut plus aller chez le propre mère.......

12.Posté par anonyme le 16/11/2015 17:32 (depuis mobile)
....... suite

Faufrai ce poser un peu la kestion.. franchement t mérité plus que sa...

13.Posté par anonyme le 16/11/2015 17:37 (depuis mobile)
A ce que je sache la jamais pèse à elle a terre po boire c que elle voulais alors assume un peu vos erreurs pesse..... je v me retenir

Ps: son mari la abandonné hors pauvre ma fille vu la vie tu mène heureusement qu''''''''''''''''il es sortie t salé patte

14.Posté par anonyme le 16/11/2015 20:18 (depuis mobile)
Kel abandoné tu trompe à lu 24h/24h tu veut li reste ek twe même sorte la don..
Dab c coq sa rôde poule la t le contraire alé faire soigné à twe va faire...
Comen un maman peu porté un zenfan 9moi et faire le chien ou les pas digne d''être une mama

15.Posté par Annonime le 17/11/2015 10:58 (depuis mobile)
L''homme qui était avec toi marie aujourd''hui li vie sa vie bien comme il le faut il a une superbe femme ki l''aime vraiment et ils prend bien soin des enfant que tu a délaissé maintenant c leurs enfants
dicton créole bon dieu i dor pa!!!!!

16.Posté par Annonime le 18/11/2015 17:31 (depuis mobile)
Après tout un alcoolique restera toujour une alcoolique bon courage au pigeon ki est avec el c l'enfer qui l'attend pauvre mec

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales