Société

Alcool, vie affective et sexuelle des étudiants réunionnais

L’ouvrage « Santé et conditions de vie des étudiants » est paru au niveau national. A la Réunion, une même étude a brossé les différents aspects de la vie d'étudiant tant sur un aspect économique que social. En 2010-2011, l’académie de la Réunion comptait 17.366 étudiants inscrits dans l’enseignement supérieur, dont 11.653 à l’université. L'approche des comportements à risques ou de la sexualité ne sont pas mis de côté. En voici la synthèse :


Alcool, vie affective et sexuelle des étudiants réunionnais
Bien être :
29% des étudiants ont ressenti un sentiment de mal être pendant au moins deux semaines au cours de l’année précédente. 11% des étudiants ont fait des projets de suicide (8% moyenne nationale). Parmi eux 53% en ont parlé à quelqu’un et 23% ont fait une tentative de suicide. Un étudiant sur cinq a consulté un professionnel de la santé pour des problèmes émotifs, nerveux, psychologiques, psychiatriques ou de comportement.

La consommation d’alcool :
Au cours de leur vie, 17% des étudiants de la région n’ont jamais bu d’alcool, Au cours de l’année précédente, 6% des étudiants ont consommé de l’alcool deux ou trois fois par semaine, 6% une fois par semaine. Et 22% en ont consommé 2 à 4 fois par mois et 38% moins souvent.

Au cours de l’année précédente, 4% des étudiants ont été ivre 1 fois par mois, 19% moins d’une fois par mois, 54% n’ont jamais été ivre. Lors de leur dernière ivresse, 59% des étudiants se trouvaient chez eux ou chez des amis, 27% dans une discothèque.

Le lieu de la dernière ivresse est ‘chez soi’ ou ‘chez des amis’ déclaré par 59% des étudiants qui ont été ivre dans l’année, 27% déclarent comme lieu d’ivresse une discothèque, et 5% un bar.

60% des étudiants déclarent consommer de l’alcool pour faire la fête et s’amuser, 7% consomment de l’alcool pour être dans un état second ou rechercher l’ivresse (respectivement 78% et 13% en moyenne nationale).

La consommation de cannabis :
21% des répondants déclarent avoir consommé du cannabis au cours de leur vie (34% moyenne nationale), parmi eux 68% en ont consommé l’année précédente. 11% fume du cannabis de temps en temps (moins d’une fois par semaine), 18% régulièrement (1 à 3 fois par semaine). 11% en consomment tous les jours.
L’âge moyen d’initiation au cannabis est de 16.5 ans.

La vie affective et sexuelle :
47% des étudiants ont un ou une petit(e) amie(e) ou partenaire. 60% ont déjà eu des rapports sexuels au cours de leur vie. Parmi eux, 90% ont eu des rapports au cours de l’année précédente. L’âge moyen du 1er rapport sexuel est de 16.7 ans.

Protection contre le SIDA et les IST :
84% des étudiants utilisent un préservatif lors d’une relation sexuelle avec un nouveau partenaire, dont 73% systématiquement. 8% n’en utilisent jamais.

41% des répondants ayant déjà eu des relations sexuelles ont effectué un test de dépistage du VIH-Sida, 31% pour une IST.

Les tests de dépistages ont été réalisés majoritairement dans un laboratoire d’analyses médicales (53%), et également dans un centre de dépistage anonyme et gratuit (18%) et pour 17% à l’hôpital.

L'étude complète est à télécharger :

resultats_reunion.pdf Résultats Réunion.pdf  (54.18 Ko)

Dimanche 27 Mai 2012 - 11:41
Lu 3507 fois




1.Posté par Génération de camés !!! le 27/05/2012 12:50
11% en consomment tous les jours (du cannabis)
54% n’ont jamais été ivre (ce qui veut dire que 46% l'ont été).

Voilà une des raisons pour lesquelles ce pays est condamné à la médiocrité.
NB : Il s'agit de notre "élite" intellectuelle ...
Allez ... Direction "somaz" ....

2.Posté par Thierry le 27/05/2012 14:09
Sea, Sex.. (c'n'est pas moi qui dit), SUN ... se la couler douce ... et l'effort dans tout ça ..... ah, c'est vrai, il y a un NEW Président .... et à venir le cannabis légaliser .... donc ce ne sera plus un mal ... après tout on prétextera qu'il y a l'alcool déjà .... et que ce n'est pas moindres..en conséquences ...

Comme dit, poste 1 ....direction "somazzzzzzzzeeeeeeeeee" ... momon, pappa lé la ....

3.Posté par Choupette le 27/05/2012 15:33
1.Posté par Génération de camés !!!

"11% en consomment tous les jours (du cannabis)
54% n’ont jamais été ivre (ce qui veut dire que 46% l'ont été)." mais ont déjà consommé de l'alcool.

Sympa les clubs euh écoles de maintenant.

4.Posté par reuniondanker le 27/05/2012 16:20
Zot y sen a zote plus intelligent en disant sa!! En Métropole aussi il y a du canabis, de l'alcool et du sex!!Mais c vrai que nou on a le privilège dêtre nait sur une magnifique île de quoi rendre jaloux des gens comme vous! "somaze" ... sauf que si certaines personnes ne venaient pas à la Réunion pour le travail y en aurait plus pour les jeunes réunionnais parfois plus que dîplomé!! Combien des jeunes réunionnais ont eu le courage de quitter leur île, leur famille tout sa pour leurs études?? APrés vous osez dire qu'on se la coule douce, qu'on fait pas deffort?
C'est une honte ce que vous dîte, toujours à dénigrer les autres mais AVANT GARDE DOVAN LA PORTE ZOTE VOISIN BALAYE DOVANT SAT ZOTE!

5.Posté par Ardechoise coeur fidele le 27/05/2012 17:50
A 4 : ret ek sa!
Combien de jeunes diplômés de métropole quittent leurs familles pour alller tenter leur chance ailleurs? Et pas que pour ton île, couillon, il y a tout plein d'endroits plus favorables ( ex. l'Australie, le Canada...).
Faudrait encore que les jeunes réunionnais aient envie de bosser, et ça, c'est pas prouvé....
Moi, j'en connaît des gens qui bossent, mais pas des d'jeuns! Parce que le courage, chez les jeunes générations de chez vous, c'est pas top, pas glop, bref, c'est pas...
Zalouze, amwin ? Non, non, réaliste pour avoir vécu et enseigné plusieurs années sur cette belle île.
Mais être belle ne suffit pas, il faut un peu plus de qualités, de capacités et d'envie...
Et faut arrêter avec cette espèce de complexe du créole par rapport eu bon zoreil. "A mwin lé pa moin, amwin lé pa plis", à chacun sa chance, il faut juste savoir la saisir!
Thierry, ce nouveau gouvernement n'a pas encore TOUT légalisé, ceux qui sont derrrière ne veulent pas forcément tout laisser faire, confiance fera plus que violence .
Et comme pour tu dis, S,S, and S, pas forcément besoin de tout cela, juste de l'amour .

6.Posté par Génération de camés !!! le 27/05/2012 19:25
4.Posté par reuniondanker le 27/05/2012 16:20
nou on a le privilège dêtre nait sur une magnifique île de quoi rendre jaloux des gens comme vous!

Ici depuis 1715, je ne peux pas être jaloux de n'être pas "nait" (SIC) sur la magnifique île ...

"somaze" ... sauf que si certaines personnes ne venaient pas à la Réunion pour le travail y en aurait plus pour les jeunes réunionnais parfois plus que dîplomé!!

Si tu ne veux pas que les zoreils viennent ici, c'est simple, refuse que la Réunion soit française, milite pour un parti indépendantiste. Il y a "Nasyon réyoné" dont le patron respire l'intelligence, à peu près comme un babouin atteint de crétinisme.

Combien des jeunes réunionnais ont eu le courage de quitter leur île, leur famille tout sa pour leurs études?? APrés vous osez dire qu'on se la coule douce, qu'on fait pas deffort?

Hé oui, pour les efforts, il faut son petit zamal, comme 11% des étudiants qui en ont un besoin journalier ...

C'est une honte ce que vous dîte, toujours à dénigrer les autres mais AVANT GARDE DOVAN LA PORTE ZOTE VOISIN BALAYE DOVANT SAT ZOTE!

Moi, ça va, je balaye bien toutes les saloperies qui arrivent devant ma porte, j'ai toujours dit non dans l'ordre chronologique de présentation :
- au tabac
- à l'alcool
- au cannabis

A priori, si on évalue l'orthographe et la grammaire de "reuniondanker", on peut estimer qu'il est au moins bac+2. C'est bien !!! continue tes études le plus loin que tu peux. Tu as le potentiel pour bac+5 au minimum dans l'université Rochdi du 3e millénaire.

7.Posté par Objectivegirl le 27/05/2012 19:37 (depuis mobile)
Di a zot mm don *reuniondanker ! Pff vous croyez avoir un esprit critique or que vous vivez dans le déni! Vous ne sachez que déprécier! Quelle honte! Shame on you!

8.Posté par stop au racisme le 27/05/2012 19:45
pour reuniondanker : "sauf que si certaines personnes ne venaient pas à la Réunion pour le travail y en aurait plus pour les jeunes réunionnais" ça c'est intelligent ça ! raciste oui ! on est en France oui ou non ? les reunionnnais ont le droit d'aller en metropole non ? on se demande pas s'ils prennent le boulot des metropolitains la bas ??? c'est pareil dans l'autre sens ! Marre que tous les problèmes de la Réunion soient toujours la faute des zoreils !!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par Thierry le 27/05/2012 20:07
A Post (6-1 =5) mon Ardéchoise ...comme pour c'que tu dis ....juste de l'amour et du .....champagne ...même virtuel....

On pourra changer tout ce que l'on voudra pour toutes les raisons espérées mais une CHOSE reste immuable, c'est la connerie humaine ... sa peur de l'autre et ici le débat zoreil-créole ou l'inverse .... en tout cas pour l'instant les requins (pas tous) ne font plus parler d'eux.....

10.Posté par Quelqu''un qui en a marre des jugement ! le 27/05/2012 21:10
Au gens qui pensent que les réunionnais sont tjrs bien reçu quand on va travailler hors du département.
Avez vous déjà quitté la Réunion ?
En nouvelle Calédonie, ils interdisent au réunionnais de venir travailler chez eux !
Moi je ne touche a aucune drogues ! Mais de la à juger ce qui le fait ! Faudrait apprendre a ce regarder dans un miroir avant !

PS : les fautes d'orthographe n'a jamais un critère d'intelligence, pour preuve j'en fais beaucoup et j'en suis pas fière mais j'ai quand même eu mon BAC avec mention et je suis actuellement en 3eme infirmier.

11.Posté par Réunionnaise outrée le 27/05/2012 21:19
Que font nos chers élus cumulards pour combattre dans notre île, le fléau n° 1 L'ALCOOL qui provoque les tragédies que l'on sait ?

Pourquoi ces chers élus qui ont tous pouvoirs de police dans leurs communes respectives n'interdisent-ils pas l'affichage sur des panneaux publicitaires de ces marques d'alcools qui incitent à la consommation notamment chez les jeunes ?

Le lobby des producteurs de la Réunion qui contrôle la distribution et la vente de plus de la moitié des alcools consommés chez nous et pourtant ,hélas, largement subventionné par l'Europe est-il si puissant que la santé de nos enfants ne soit pas prise en compte ???

De quoi sera composée la Réunion de demain... d'une majorité d'alcooliques à la charge de la collectivité ???

Quand allez-vous réagir par des actions concrètes, mesdames et messieurs les élus ???

12.Posté par agir ensemble pour le bon sens ! le 27/05/2012 23:41
bla bla c 'est lui, c'est moi , c'est pas moi, c'est l'autre; est aprés Rien !

BOUGE TU RECOLTE ENSEMBLE POUR TOUSE UNE REUNION DEBOUT !

13.Posté par cannabis le 28/05/2012 08:58
Vous parlez de consommation quotidienne de cannabis alors que celui -ci est interdit...! C'est la prohibition qui met en danger ces étudiants, car ils n'ont pas accès à un produit dont ils peuvent maitriser le taux de thc et le mode de consommation. De plus, si son alter ego le chanvre était utilisé comme il se doit, bon nombre d'emplois serait créés... mais bon, les parents ne pourraient plus aller dépenser leurs sous à Dubai ou chez lez riches pétroliers...

Un peu de culture ne fait pas de mal... :
http://cequevousdevezsavoir.com/2010/11/23/le-cannabis-dangereux-pour-qui/

Un drogué...

14.Posté par Réunionnaise inquiète le 28/05/2012 09:24
@11. Réunionnaise outrée

Je partage votre avis,en effet, pourquoi ce silence assourdissant des femmes qui ont pour idole la dépitée maire de Saint-Paul dont le cri de ralliement est " Femme debout " contre cette lutte qui devrait-être leur priorité numéro 1... l'alcool qui détruit tant de vies et de couples ???

Faudra-t-il changer leur slogan en "Femme couchée" pour correspondre à la triste réalité actuelle ???

15.Posté par noe le 28/05/2012 11:09
"Je suis jeune , il est vrai ...mais la valeur n'attend pas le nombre d'années !"

Il est inutile de me mettre parmi les autres jeunes ...Je préfère les études à la fac pour avoir plusieurs diplomes , plus facile d'affronter ma vie d'adulte !

« Même le sentiment le plus faible peut accomplir quelque chose s'il concentre ses forces sur un seul objet, tout comme le plus fort n'arrivera probablement à rien s'il éparpille ses forces. » [Carlyle]

16.Posté par Caton2 le 28/05/2012 11:55
Pourquoi focaliser sur la sexualité et la consommation de cannabis ou d'alcool? Ce n'est qu'un chapitre mineur de cette étude dont je retiens surtout, après lecture, le constat suivant, autrement inquiétant:

Scolarisation
Le taux de scolarisation en 2007 chez les 16-19 ans est de 73.7% (82.4% en moyenne nationale).
Le taux de scolarisation en 2007 chez les 20-24 ans est de 18.5% (32.5% en moyenne nationale)2.
La proportion de bacheliers en 2009 est de 56.8% (65.6% en moyenne nationale)3.
Taux de chômage
Le taux d’activité des 15-24 ans en 2008 est de 40.2% (43% en moyenne nationale).
Le taux de chômage des 15-24 ans en 2008 est de 54.8% (23.6% en moyenne nationale).
(...)
Études supérieures
56% des étudiants sont en 1ère année de licence, 17% en 2ème année, 5% en 3ème année de licence. Ils sont 4% en 2ème année de master.

J'aurais aimé que cette étude fut plus complète, non seulement concernant la mobilité des étudiants pendant et à la fin de leurs études (recherche de filières ou de formations) en métropole et dans la zone OI; mais aussi concernant leur capacité à s'adapter dans des pays non francophones: taux d'étudiants (toutes études confondues), maitrisant une langue étrangère, notamment l'anglais.

Non seulement l'enseignement universitaire n'est pas en phase avec le marché de l'emploi, mais en plus il désoriente les étudiants plus qu'il ne les oriente. La liste est longue de masters et de doctorats qui ne servent à rien sauf à justifier la présence de professeurs eux mêmes issus de la même désorientation et à fabriquer de nouveaux professeurs encore plus désorientés... qui sur-désorienteront leurs étudiants, etc...
J'aimerais par exemple savoir quelles places ont été trouvées, sur le marché du travail, par les 4% d'étudiants qui ont atteint le niveau de deuxième année de master, pour pouvoir comparer avec l'insertion sur le marché du travail des étudiants ayant quitté l'université sans aucun diplôme...

17.Posté par Choupette le 28/05/2012 14:41
@ 10.Posté par Quelqu''un

"...les fautes d'orthographe n'a jamais(?) un critère..." n'ont ... été ...

"...pas fière ... et je suis actuellement en 3eme infirmier."
Entre-temps, vous avez changé de sexe ?

" ... mais j'ai quand même eu mon BAC avec mention..."
Le prof correcteur était aveugle, sûrement.

Rassurez-moi, donnez-moi le nom de l'hôpital et du service où vous sévissez.

Je tiens à rester en vie, moi !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales