Faits-divers

Alcool, sono, galets, gendarmes, taser : la totale !

Tribunal correctionnel de Saint-Pierre, 31 juillet 2014.


Alcool, sono, galets, gendarmes, taser : la totale !
Il est rare que le taser (arme électrique désagréable) soit utilisé à Cilaos, quartier habituellement paisible. La remarque est de la présidente Peinaud. Il faut dire que le sieur Joseph Dijoux a fait fort, vraiment fort, en ce 1er juin 2014.
 
Habituellement, c’est un homme plutôt paisible… sauf quand il boit, ce qui lui arrive déjà assez souvent. Et dans ces cas-là, il perd totalement la boule.
 
 Petit mais râblé, 55 ans, il ne nie pas ses problèmes d’alcool. Mais pour les conséquences, c’est une autre affaire : ce sont les autres qui l’embêtent !
 
Ce jour-là, il est fortement imbibé et, comme à son ordinaire, entreprend d’écouter la musique. Autrement dit, il pousse sa sono à fond les décibels. Enfin… quand on parle de sono, il faudrait plutôt dire : un de ces engins vendus au kilo, destinés à faire le maximum de bruit sans aucun souci de la qualité du son.
 
C’est d’ailleurs tout le sens de sa défense : "Lé vrai mi boire in peu mais la musique i dérange qui ? Mi fait ça pou amuser, pas pou gêne les autres ! Moin na le droit de vivre, non ? Moin na le droit écoute la musique comme mi veux, non ?"
 
Ben justement, non. Que ce soit le jour ou la nuit, on n’a pas le droit d’enquiquiner son voisinage. Mais comme son proche voisin râle, "moin la parti voir à lu, moin la bouscule à lu in peu. Moin té fini boir in peu".
 
"Boire quoi ?", s’enquiert la présidente. "In’ bouteille vin""Et ?", insiste la présidente. "Et d’la bière aussi".
 
Devant l’irascibilité et l’énervement, le voisin appelle la gendarmerie. L’énervement, les insultes, les menaces ne cessent pas pour autant. Puis bonhomme fait semblant de se calmer.
 
Vers 17h45, re-belote, re-agitation, re-insultes, re-menaces. Il entre de force chez le voisin, ce que voyant, sa propre femme, exaspérée, démolit à coups de marteau l’objet du litige. A savoir la sono. Enfin… l’engin à faire du bruit.
 
La maréchaussée revient, ce qui a le don d’exaspérer encore plus le vindicatif. Cette fois, il saisit deux grosses pierres et les lance en direction de son adversaire favori (le voisin) et des cibles inespérées (les gendarmes). Ces derniers dégainent leur taser. Une bonne décharge. Fin du spectacle.
 
"Vous trouvez normal que les gendarmes utilisent leur taser ?" Réponse confondante : "Ben oui. Ils font leur travail".
 
Le voisin reconnaît que "c’est un enfer quand il a bu" ; autrement, c’est un brave bougre.
 
Son CV ne plaide pas en faveur : déjà gaulé pour conduite en état d’ivresse manifeste. Ce qui dénote un certain courage car, conduire beurré sur les chemins de Cilaos…
 
Me Osmane Omarjee, pour la partie civile, a dit qu’il est "vrai que le vin de Cilaos rend fou, d’où sa volonté d’en découdre" ; avant de saluer l’épouse du prévenu "qui a pris la sage décision de démolir la sono".
 
Notre incontrôlable s’en sort plutôt bien : 3 mois avec sursis, obligation de suivi médical et indemnisation de 500 euros pour les victimes.
 
Nous ajouterons ceci à l’intention de Me Omarjee… Le "vieux lion" Irénée Accot disait : "Le vin de Cilaos ne rend pas plus fou qu’autre chose. N’importe quel alcool vous rendrait fou si vous en buviez trop !" C.Q.F.D.
Jeudi 31 Juillet 2014 - 15:36
Jules Bénard
Lu 1902 fois




1.Posté par abadia le 31/07/2014 22:52
mais qu'est-ce c'est cette ile de pourriture putain il coûte cher le litre de sang versé pour la mère patrie

2.Posté par lau.g le 01/08/2014 09:57
ile de pouriture t as dit??? vas voir ailleurs si l herbe est plus verte.t auras meme pas les co....... alors moderes tes paroles et surtout essais de reflechir!!!!!!! je sais c est pas donne a tout le monde ...mais essais!!!

3.Posté par polo974 le 01/08/2014 12:38
""" Son CV ne plaide pas en faveur : déjà gaulé pour conduite en état d’ivresse manifeste. Ce qui dénote un certain courage car, conduire beurré sur les chemins de Cilaos… """

bof, il suffit d'être en phase avec les virages...


(CF ancienne pub des vin d'Arbois: "plus on en boit, plus on va droit", mais comme c'est dans le Jura, on partait d'office dans le décor...)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales