Politique

Alamélou succède à Gironcel au Conseil général

Daniel Alamélou (PCR) a arraché un succès attendu dès le premier tour de la cantonale partielle de Sainte-Suzanne. Il a obtenu 3814 voix alors qu’avec sept voix de moins, c’est-à-dire moins de 25 % des inscrits, il aurait été obligé d’aller au second tour.


La victoire du candidat de la majorité municipale communiste ne devait être qu’une formalité à cette cantonale partielle, suite à la démission du conseiller général et maire de Sainte-Suzanne, Maurice Gironcel.
Certes, le succès “de la majorité municipale” ne souffre d’aucune contestation, mais il soulève tout de même un certain nombre d’interrogations dans sa proportion. “Notre objectif était de gagner dès le premier tour”, a lâché Daniel Alamélou à l’issue du dépouillement. “Objectif atteint”.
La principale question est la suivante : “Pourquoi manque-t-il 2557 voix à Daniel Alamélou, par rapport au score obtenu par Maurice Gironcel (6 371 voix), lors des municipales de mars 2008 ?”
D’une part, il y a bien sûr la personnalité de l’ex-maire et conseiller général, véritable chouchou parmi les communistes de Sainte-Suzanne, une image qui contraste avec celle de Daniel Alamélou, plus introvertie et rigide.
D’autre part, la mobilisation de la population ne s’est pas faite dans le même contexte. Faut-il également voir une démobilisation du côté de l’équipe municipale ?
“Pas du tout. Tous les membres de la majorité municipale ont été sur le pont. Nous avons fait bloc autour de Daniel Alamélou, Nadine Damour, Yolande Pausé et Maurice Gironcel. Nous avons aussi montré à la population que nous sommes unis et solidaires pour faire avancer Sainte-Suzanne”, a répliqué Marie-Aline Hoarau.
La déperdition de voix entre mars 2008 et mars 2009 dans le camp communiste trouve son explication dans “la présence du candidat du PS”, selon certains conseillers municipaux. Mais avec seulement 418 voix (5,69 %), la première participation de Samir Messaï à une élection n’explique pas tout.
Quelles qu’en soient les vraies raisons, la majorité a du pain sur la planche pour retrouver son score de mars 2008, d’ici la prochaine municipale, si elle a lieu. Le retour de Nadia Ramassamy (20,82 %) intéresse une partie de l’électorat en quête d’un candidat solide, à droite.
Et Nadia Ramassamy n’a peur de rien, même pas du ridicule. Dimanche matin, sous prétexte que Maurice Gironcel n’avait rien à faire devant le mairie annexe de Quartier-Français, elle a refusé de répondre à sa poignée de main tendue.
“Elle s’est emportée. Elle s’est donnée en spectacle”, ont rapporté des témoins, partisans de l’ex-maire et conseiller général. Nous n’avons pu avoir sa version des faits.
Car, toujours très rigoureuse sur l’éthique, Nadia Ramassamy a également indiqué qu’elle ne s’exprimera plus jamais sur Zinfos: “Zinfos974, c’est fini”, car elle n’a pas apprécié les commentaires des internautes lors d’un article annonçant sa candidature.
Sur la vidéo, Daniel Alamélou réagit à son succès, le maire Yolande Pausé parle d’une victoire d’équipe, et Maurice Gironcel félicite les militants communistes de Sainte-Suzanne.

Les résultats
Cantonales 2009
Inscrits : 15231
Votants : 7 759 (50,94 %)
Abstentions 7 472 (49,06 %)
Nuls : 413 (5,32 %)
Exprimés : 7 346 (94,67 %)
Daniel Alamélou : 3 814 voix (51,91 %) Elu
Nadia Ramassamy : 1 530 voix (20,82 %)
Antonio Grondin : 931 voix (12,67 %)
Eddie Adekalom : 475 voix (6,46 %)
Samir Messaï : 418 voix (5,69 %)
Jovanny Govindin : 178 voix (2,42 %)
Marius Françoise : 0 voix

Municipales 2008
Inscrits : 14992           
Abstentions     : 4424 (29,51 %)    
Votants : 10568 (70,49 %)    
Blancs ou nuls : 488 (3,26 %)
Exprimés : 10080 (67,24 %)
André Boyer : 786 (7,80 %)
Alain Sinaretty Ramaretty : 933 (9,26 %)
Maurice Gironcel : 6371 (63,20 %)
Antonio Grondin : 977 (9,69 %)
Jean-Jacques Amany : 79  (0,78 %)    
Eddie Adekalom : 657 (6,52 %)    
Jérôme Imazoute Issima    : 277 (2,75 %)
Lundi 23 Mars 2009 - 00:16
Jismy Ramoudou
Lu 1119 fois




1.Posté par Juriste le 23/03/2009 08:23
Félicitation à l'opposition mais pour Mr BUT il y aura encore du chemin à faire;
Tiens bon peut être ton tour arrivera après:
Gironcel
Alamelou
Ramassamy
Grondin
Sinaretty
Boyer
Adékalom
Si tous ces personnes font seulement 1 mandat, ton tour sera dans 42 ans si y a pa un candidat qui jouera les troubles faites.
Fait comme SINARETTY, BOYER attend tram train pour revenir

2.Posté par Ulysse le 23/03/2009 08:36
Plusieurs constats à propos de la candidature de Nadia Ramassamy :
- Il parait à peu près évident que le fait d'avoir tourné le dos à Sainte Suzanne pour aller se présenter sur Saint Denis (législatives, municipales) ne l'a pas aidé pour tenter d'effectuer un retour. Elle aurait eu plus de chances en étant la tête de file de l'opposition municipale, comme quoi les erreurs stratégiques ça se paye ...
- Il semble à peu près évident qu'il est difficile pour une femme ou un homme de faire sa place en dehors des partis traditionnels existants, en rejetant les autres donc sans aucun allié, et ceci quelles que soient les qualités des candidats
- Il semble également évident que celle ou celui qui ne se manifeste que lors des échéances électorales, qui le reste du temps est totalement muet sur les grands sujets qui préoccupent les Réunionnais, a peu de chances d'avoir une image crédible et reconnue par la population.

3.Posté par Trouillomètre au maximum le 23/03/2009 09:09
Voila des propos un peu subjectifs :

"Et Nadia Ramassamy n’a peur de rien, même pas du ridicule. Dimanche matin, sous prétexte que Maurice Gironcel n’avait rien à faire devant le mairie annexe de Quartier-Français, elle a refusé de répondre à sa poignée de main tendue."

En ce qui me concerne, j'aurais tendance à la féliciter de ne pas tendre la main à un repris de justice. C'est ce que je lui aurais dit en face.

Pour le reste :

“Elle s’est emportée. Elle s’est donnée en spectacle”, ont rapporté des témoins, partisans de l’ex-maire et conseiller général. Nous n’avons pu avoir sa version des faits.
Car, toujours très rigoureuse sur l’éthique, Nadia Ramassamy a également indiqué qu’elle ne s’exprimera plus jamais sur Zinfos: “Zinfos974, c’est fini”, car elle n’a pas apprécié les commentaires des internautes lors d’un article annonçant sa candidature.


A vérifier en effet, mais il est peu difficile de comprendre un certain énervement lorsque les électeurs choisissent éternellement de voter pour des crapules et les sbires qu'ils désignent.

4.Posté par GRENADE974 le 23/03/2009 13:34
D'accord avec TROUILLOMETRE
Pourquoi reprocher à une candidate de ne pas serrer la main d'un "condamné" aux mains sales ? Ce serait cautionner la malhonnêteté et elle a eu raison....
A la place de GIRONCEL, j'aurais honte de m'afficher ainsi et serais planqué chez moi un jour d'élections !!!! mais bon ici à la REUNION, tout le monde (ou presque) trouve cela normal...
On a banalisé et "légalisé" les magouilles et les politiciens véreux....ce n'est pas ainsi que la REUNION évoluera !
Les témoins étaient partisans de l'ex-maire : on a tout compris !!! - restons sérieux.

5.Posté par tonton le 23/03/2009 15:08
dommage ce malentendu entre zinfos et nadia je ne sais pas si elle va lire cet ecrit mais je voudrais la féliciter pour son courage face à cette machine rouge de plus étant sans appui de parti politique.
moi aussi je n'aurais pas serré la main de gironcel.
a bientot pour de nouvelles elections et peut etre la victoire

6.Posté par Post-Scriptum le 26/03/2009 08:22
En espérant que le nouveau conseiller général ne va pas demander 80% d'augmentation de son indemnité de CG comme il l'a fait pour son indemnité de président du Sidélec à sa prise de fonction , mais qu'au contraire il saura convaincre ses collègues d'enfin reverser au Sidélec une partie des sommes (non négligeables) qu'EDF verse aux communes et au département, car si les communes reversent au Sidélec il n'en est pas de même pour le département.....!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales