Politique

Alain Télégone : "Un développement économique solidaire"

Sur le socle de la présentation des premiers éléments du projet socialiste, Alain Télégone s'est exprimé sur la notion d'un développement économique solidaire, dans le cadre des prochaines élections régionales.
Au programme, les exemples d'une constitution de filières et de groupements de producteurs locaux ou la poursuite d'une politique de réalisation d'équipements structurants.


Alain Télégone : "Un développement économique solidaire"
Après une argumentation autour de l'évolution démographique du département en 2020, Alain Télégone n'a pas manqué de critiquer la politique du chef de l'Etat et plus globalement de l'UMP à l'échelle nationale et locale avec Didier Robert.

Avec une projection de 923.000 habitants, de 416.000 actifs et de 160.000 chômeurs dans le département en 2020, Alain Télégone a présenté les premiers axes retenus par le PS local pour la collectivité régionale.

Vers la création de 40.000 emplois

L'empreinte de Patrick Lebreton, de Guito Ramoune et de la gauche rurale est visiblement passée par là. Et pour cause, le PS se propose, par exemple, d'inciter à la constitution de filières et de groupements de producteurs locaux dont l'objectif serait de répondre aux appels d'offres publics et donc de favoriser la production péi.

La promotion d'une agriculture biologique et le renforcement du soutien à la diversification tel que l'agronutrition font également partie des propositions du Parti socialiste dans le cadre d'un "développement économique solidaire".

Equipements structurants, logements, éducation et culture sont des thématiques prônées par les élus en lice. Des thématiques parmi lesquelles on retrouve la croissance écologique qui devrait participer à la création de 40.000 emplois et à la professionnalisation d'agents dans la protection de l'environnement selon Alain Télégone.

Quant au sujet houleux du recrutement des cadres locaux, c'est une charte qui pourrait être adoptée par les employeurs de l'île que le PS se propose de mettre en place. Une charte qui donnerait la priorité au recrutement de candidats présents dans le département depuis au moins trois années ou inscrits en mobilité. Plus encore la "signature d'une telle charte par une entreprise pourrait être prise en compte pour l'évaluation de son implication sociale dans le cadre de l'obtention de subventions, voire de marchés publics".
Samedi 5 Décembre 2009 - 17:00
Ludovic Robert
Lu 2122 fois




1.Posté par Jeff le 05/12/2009 17:45
Du chantage masqué pour les entreprises privées?

Une charte qui donnerait la priorité au recrutement de candidats présents dans le département depuis au moins trois années ou inscrits en mobilité.

"signature d'une telle charte par une entreprise pourrait être prise en compte pour l'évaluation de son implication sociale dans le cadre de l'obtention de subventions, voire de marchés publics".




2.Posté par Mon PS à moi n'est .... plus mon PS le 05/12/2009 18:47
J'ai du mal à comprendre mon PS. Mon PS d'avant, je suis un nostalgique, un grand PS. Je ne comprends pas les positions de mon PS, positions donn kreol travay , comme le PC, comme la CGTR, et que , et que, et que, et que, et que, et que, mon PS ne s'applique pas les règles qu'elles demandent ..... napoin zoreil dan la mairi sindeni, napoin zoreil dan la mairi sinjo, napoin zoreil dan la mairi sinbenoi. Mon PS arkout à moin, zordi kreol i vé travay, zentrepriz kreol i vé travay, nou ginye lorestan, lo zo. Mon PS lé dan in dékalaz ... Oté mon PS, rouv' ton ker, rouv ton zié, rouv nout l'espoir .........

3.Posté par adolf payet le 05/12/2009 19:02
Plus encore la "signature d'une telle charte par une entreprise pourrait être prise en compte pour l'évaluation de son implication sociale dans le cadre de l'obtention de subventions, voire de marchés publics".



ach !!! zo ....nous afons les moyens de fous faire recruter pei..raoust....schnell !

4.Posté par Rataplan le 05/12/2009 22:19
Créons, créons des emplois mais bien sûr et ensuite on liquide, on liquide, comme pour l'Arast !...

5.Posté par gloups! le 06/12/2009 08:39
Sur cette photo, on remarque quelques repris de justice, quelques baby doc et quelques potiches ! Jean Jaures doit se retourner dans sa tombe! Qu'est devenu le PS , Une boite sans malice, où les militants sont bernés à longueur de temps ...................

6.Posté par Poudre de Perlinpimpin le 06/12/2009 17:51
Et oui des femmes et des hommes guidés par un ex-repris de justice, mais quel bel exemple !

7.Posté par SoldatKréol_974[ZeN] le 07/12/2009 15:39
Zot band' critique lé aussi bas que zot mais mi respect car nou lé en démocratie...La liberté d'expréssion car la lang' na point le zo...
Mais vraiment c pas comme sa que l'UMP ou Objectif reunion va gaigne z'élection....
A bon entendeur saluuuuut et à bientôt sur le terrain....

8.Posté par un gars de st-jo le 13/12/2009 14:39
tu sais Piérrot, ce qui serait intéressant et donnerai surtout du grain à moudre à certains c'est de savoir pourquoi le maire de st-jo offre à cet ex banni de la premiére mandature de Lebreton qu'est le bon docteur télégone une place assurée au conseil régional....

N'oublions pas que ce méme télégone à été élu coseillé général et premier adjoint en 2001, avant de se voir rétrograder simple conseiller municipal en 2008 !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales