Politique

Alain Juppé à la rencontre du groupe de dialogue interreligieux


Alain Juppé poursuit sa visite dans notre département. Le candidat pour les primaires du parti Les Républicains est allé ce matin à la rencontre du groupe de dialogue interreligieux, à l'ashram du Port.

L'ancien Premier ministre a rappelé que la société française était traversée de questionnements, notamment identitaires qui sont "malheureusement exploités". "La question de l’islam se pose en France métropolitaine. Certains considèrent qu’il y a incompatibilité entre islam et République, et si on applique cette thèse, on risque d’arriver à la guerre civile", craint Alain Juppé, qui "se bat contre cette idée".

Il a rappelé qu’il était convaincu que la lecture du Coran était compatible avec les valeurs républicaines. Malgré tout, il estime que les autorités musulmanes sont les mieux placées pour faire passer ce message.

Dans le domaine scolaire, il est favorable à l'enseignement du fait religieux à l’école mais il estime pour autant que "le développement de la spiritualité reste le rôle des responsables religieux". Alain Juppé se pose en défenseur d’une certaine "spiritualité républicaine", tout en étant "contre toute forme de prosélytisme".

"La  France peut devenir une grande Réunion"


Sur la laïcité, le maire de Bordeaux a rappelé qu’elle "n’était une machine de guerre contre les religions. "C’est même l’inverse, puisque c’est la reconnaissance de la liberté et de choisir celle que l'on souhaite pratiquer", a-t-il affirmé.

Au cours de sa rencontre avec le groupe de dialogue interreligieux, Alain Juppé s'est dit frappé par le "vivre ensemble réunionnais". "C’est frappant de voir des catholiques, protestants, sunnites, chiites, bouddhistes, travailler dans un esprit de compréhension. C’est la façon dont vous êtes parvenus à créer ce vivre-ensemble dans un climat de sérénité et de respect mutuel qui peut servir de modèle. La Réunion peut servir de référence et de relais pour inspirer la réflexion et le travail au niveau national", a déclaré l'ancien locataire de Matignon, qui aimerait voir "la France devenir une grande Réunion."
Mardi 22 Décembre 2015 - 10:31
Marine Abat sur place
Lu 1939 fois




1.Posté par FIDAM9233 le 22/12/2015 11:12
et les Francs-Maçons dans tout ça ?
Ils ont un mode de pensée transversal,
ils sont très influents semble-t-il ?
Surtout sur la laïcité, mon cher Pierrot,
J'ai dit !

2.Posté par Citoyen le 22/12/2015 11:31
Il a été reçu dans le trés secret groupe Bildeberg, preuve que ces chances pour la présidentielle sont grandes.
Encore un politique au service des banques et non de la population.

3.Posté par Zozossi le 22/12/2015 11:42
Une petite souris qui a assisté à cette rencontre a raconté la scène.

(Juppé:)
-Bonjour, amis du groupe de dialogue inter-religieux et de la démocratie à la bouillie bordelaise. Que j'aime votre vivansamb-réunionnais-toutes-couleurs-toutes-saveurs-toutes-odeurs!

(Les trois religieux catholique-musulman-bouddhiste:)
-Bonjour, ami épris (et néanmoins repris) de justice. Mais notre sagesse commune nous apprend que l'argent, s'il a une couleur et une saveur, n'a pas d'odeur.

(Le catholique:)
-Notre huitième commandement dit: "Tu ne voleras pas".

(Le musulman:)
-Notre prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: "Le voleur et la voleuse, à tous deux coupez la main, en punition de ce qu' ils se sont acquis, et comme châtiment de la part d' Allah. Allah est Puissant et Sage" (Coran, 5 : 38).

(Le bouddhiste:)
-Notre second précepte bouddhique prescrit de ne pas prendre ce qui n'est pas donné (adinnadana). Pour l'humble moine que je suis, c'est une des quatre infractions capitales (pārājika).

(Juppé:)
-Dites donc, les mecs en robe, vous croyez que j'ai fait 10.000 kilomètres alors que ma ville croule sous les dettes pour entendre des trucs pareils pleins de sales allusions personnelles?!

(Le catholique:)
-Béni sois-tu, mon frère: va, et ne pèche plus.

(Le musulman:)
-Bismillah arrahman arrahim! Comme tu nous as promis une immense mosquée à Bordeaux, je vais voir avec Allah si on peut t'accorder le sursis pour ta main!

(Le bouddhiste:)
-Om mani padmé houm! Puisse ton karma resplendir des Trois Joyaux que sont l'Éveil, la Droiture et la Pureté. Mais franchement, entre les emplois fictifs et la prise illégale d'intérêt, c'est pas gagné: y'a encore du boulot pour que les Trois Joyaux brillent à Bordeaux!

… Et Juppé, furieux, planta là les trois sages pour aller demander à Margie-plus-momie-que-jamais quel putain de programme elle lui avait mitonné là!

4.Posté par Gloseur sensE le 22/12/2015 14:52
La loi du 9 décembre 1905 relative à la laïcité a abrogé le Concordat de 1801 partout en France métropolitaine, à l'exception de l'Alsace et de la Moselle où le Concordat est toujours en vigueur.
Lequel Concondat de 1801, c'est-à-dire datant de la 1er République est conforme aux « valeurs de la République », et s'inspirait de l'Edit de Nantes du Roi de France Henri IV, appelé Edit de tolérance religieuse.

Historiquement, l'Edit de Nantes, est ainsi la première ordonnance royale Française établissant le principe de la tolérance religieuse.
Edit de Nantes qui, lui-même reprenait les valeurs bibliques et Chrétiennes dont ceux de la liberté de conscience et du libre consentement.

En conséquence, le bilan catastrophique de la laïcité depuis 1905 est facile à faire entre d'une part, la France métropolitaine, sauf l'Alsace et la Moselle, et d'autre part, l'Outre-mer, l'Alsace et la Moselle.

5.Posté par Gromale le 22/12/2015 15:04
A t on parlé des jours fériés ?

6.Posté par kirikou est agnostique le 22/12/2015 15:51 (depuis mobile)
Dieu a bien fait tout: Il a refusé les pattes au serpent, vu sa ruse .

7.Posté par Droite et gauches le 22/12/2015 15:57
Et si on passait derrière l'affiche ? Toujours la même bande de camarades prêts à monter sur le podium ... Et après ? Le vivre ensemble ou le vivre côte à côte sur le même caillou ? Quand un candidat des Républicains rencontre des électeurs marqués à gauche... c'est le " front républicain " prôné par Bernard Cazeneuve ?

8.Posté par Gloseur sensE le 22/12/2015 15:58
La loi du 9 décembre 1905 relative à la laïcité a abrogé le Concordat de 1801 partout en France métropolitaine, à l'exception de l'Alsace et de la Moselle où le Concordat est toujours en vigueur.
Lequel Concondat de 1801, c'est-à-dire datant de la 1er République est conforme aux « valeurs de la République », et s'inspirait de l'Edit de Nantes du Roi de France Henri IV, appelé Edit de tolérance religieuse.

Historiquement, l'Edit de Nantes, est ainsi la première ordonnance royale Française établissant le principe de la tolérance religieuse.
Edit de Nantes qui, lui-même reprenait les valeurs bibliques et Chrétiennes dont celles de la liberté de conscience et du libre consentement.

En conséquence, le bilan catastrophique de la laïcité depuis 1905 est facile à faire entre d'une part, la France métropolitaine, sauf l'Alsace et la Moselle, et d'autre part, l'Outre-mer, l'Alsace et la Moselle.

En outre, il est utile de souligner que les Droits fondamentaux de l'Union européenne prévoient le respect de la liberté de religion. Lesquels Droits fondamentaux de l'Union européenne ont une valeur supérieure aux lois des Etats; et sont donc supérieur en droit sur la loi Française de la laïcité.
Enfin, rappelons que dans l'Union européenne nul citoyen, nul sujet européen ne peut être contraint d'être laïc et séparé de Dieu.

9.Posté par Michel le 22/12/2015 19:31
Alain Juppé a le "leu sacré" ... pour revenir sur le devant de la scène politique.

Rappelons qu'il l'avait moins quand, voulant imposer aux cheminots une réforme des retraites dont il ne voulaient pas, il avait dû précipitamment "battre en retraite" et se réfugier "Outre-Mer", au Canada !

Un has been politique !

10.Posté par René le 22/12/2015 19:34
Belle brochette de faiseurs de promesses : politiciens et chefs de sectes religieuses main dans la main pour enfumer le bon peuple !

11.Posté par KLD le 22/12/2015 20:01
"La Réunion peut servir de référence et de relais pour inspirer la réflexion et le travail au niveau national", ça on l'a déjà entendu , non ?

12.Posté par Michel le 22/12/2015 20:15
Post 9 : il fallait lire le "feu sacré"...

13.Posté par la langue na point le zo le 22/12/2015 21:12 (depuis mobile)
Peut-être, mais dans un monde de requins supposes ou les coups bas pleuvent et l''ethique ne pèse pas, il est tombe sans vendre chirac qui était loin d''être clair. Et ça, c''est pas donne a tt le monde... (ne pas lâcher son dalon quand la pressionmonte

14.Posté par Oscar DUDULE le 22/12/2015 23:02
Message 8 de gloseur sensé
Enfin, rappelons que dans l'Union européenne nul citoyen, nul sujet européen ne peut être contraint d'être laïc et séparé de Dieu.

Oui , mais aussi: nul ne peux être contraint d'avoir une religion et d'y pratiquer les rites qui s'y rapportent..
Une personne peux être croyant dans une religion, dans plusieurs religions ( cela existe), peux être athée ou être agnostique.

15.Posté par Gloseur sensE le 23/12/2015 12:18
En France, dans l'UE et aussi selon Dieu, chacun est naturellement libre de vouloir être sauvé ou de rester perdu pour la vie, pour l'éternité.
C'est rappelons-le, selon les principes bibliques de la liberté de conscience et celui du libre consentement.

Puis, un laïc étant une personne séparée de Dieu – comme l’État depuis 1905; cela les républicains laïcs se gardent bien de le dire.
Aussi, nous le savons et le constatons chaque jour, les laïcs se moquent totalement du salut des âmes de leurs compatriotes, et plus encore des étrangers qu'ils veulent qu'ils restent dans l'ignorance de Dieu l'Eternel, et la perdition.
Que les incultes de Dieu ainsi que les serviteurs de Satan soient rassurés, l'Etat ne sauve point l'âme!

16.Posté par Simandèf le 25/12/2015 19:17
Pour flatter les réunionnais on est même presque prêt à dire que l'assimilation pourrait se faire dans l'autre sens !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales