Politique

Alain Armand : Les “premiers coups de pioche pour le Pole océan dans trois ans”

Le président de la Sodiac mise sur un partenariat public privé pour le Pole océan, “car la mairie veut éviter que les contribuables dionysiens mettent 30 à 40 millions au pot”. Alain Armand indique aussi qu’aucun projet n’est arrêté à ce jour. “Tous les scénarii sont possibles”.


“Il est difficile aujourd’hui d’imaginer à quoi pourrait ressembler le Pole océan, car on attend les réponses des groupements de promoteurs et d’investisseurs, c’est à eux de faire des propositions”,
La Sodiac sera toutefois attentive “au moins à trois critères. “Le premier est que l’on fasse un projet moderne. Le deuxième, nous avons émis le souhait d’avoir un Pole fonctionnel. Et en troisième et dernier, il est essentiel que cette structure soit intégrée à son environnement”.
Ces éléments laissent libre cours à toutes les fantaisies. “On a parlé de tour. Pourquoi pas, si c’est bien intégré. On parle d’une surface commerciale moderne qui est à l’image de La Réunion, et qui va créer une grande attractivité dans le centre ville”.
Ce “cocktail” pourrait déboucher sur quelque chose “qui ressemblerait au Caudan de Port-Louis, à l’île Maurice. Nous pouvons également nous appuyer sur ce qui se fait de mieux à Dubaï ou en Afrique du Sud”.
Mais si tous les scénarii sont possibles, la Sodiac et la mairie de Saint-Denis ne veulent pas se précipiter. “Nous espérons un projet fini dans six ans et les premiers coups de pioche dans trois ans”,  précisé Alain Armand, président de la Sodiac.

Jeudi 27 Novembre 2008 - 06:57
Jismy Ramoudou
Lu 1880 fois




1.Posté par Mora le 27/11/2008 08:50
Mon dieu seigneur, celui-là est de retour… avec un discours plein la bouche… Discours vide et qui ne veut rien dire, applicable à n'importe quel sujet, n'importe quelle situation ! L'intéressant l'est dans le salon…

2.Posté par ti commercant le 27/11/2008 10:32
Voila enfin une équipe qui peut faire des projets gratuitement ce nouveau projet ne coutera pas un centime aux dionysiens . que bientot tous sera gratuit a St Denis . il fallait y penser.

Réver n'est pas interdit . M. Annette a l'habitude de tout annuler quant ce n'est pas son projet ,mais il refait le meme avec quelles que modification et en finale cela revient plus cher. relancer le projet refaire les études, l'exemple du parking de la république

3.Posté par ASSENJEE.M le 27/11/2008 11:22
Bientot 1 an que gilbert ANNETTE est à la municipalité de saint-denis et je ne vois rien comme grand projet pour cette capitale alors que le sud nous dépasse quasiment dans tous les domaines. Saint -denis s'endort doucement et ce n'est pas avec une petite semaine commerciale de temps en temps que nous pourrons regarder l'avenir de notre capitale.
Continuez avec vos beaux discours à 3 balles et étonnez vous après que la périphérie de saint-denis pour ne pas dire les deux grandes surfaces commerciales soient le pole d'attraction des dionysiens. Ou voulez vous aller après 18h?
René Paul reviens nous vite!

4.Posté par terive le 27/11/2008 11:59
Juste une question juridique.
Si une mairie exproprie un certain nombre de personnes pour un projet d'intérêt public comme le pôle océan, cela suppose qu'une entité publique soit bénéficiaire du projet quelque part. C'est le cas de la SODIAC qui est une SEM.
Maitenant si on exproprie des gens pour un projet qui va pour un privé alors là, il faut m'expliquer l'intérêt public. J'invite les expropriés à être vigilant là dessus. Sauf qu'à l'époque celui qui est monté au créneau est aujourd'hui adjoint au maire c'est à dire M. Mohammad CADJEE. Que va t'il faire maintenant.


5.Posté par Edouard le 27/11/2008 12:09

réponse à M.ASSENJEE . Après 18h , où peut on aller dans notre 'capitale'? Nulle part, surtout pas dans les 'commerces' du Centre Ville ! A 18h pétantes, ils baissent rideau pour aller accomplir leurs dévotions. Ne croyez vous pas, que la pratique religieuse qui n'a rien à voir avec la disponibilité des commerçants ...surtouts les petits mpuissent s'organiser de façon que ceux qui veulent satisfaire leur exigences de la pratique de lur religion puissent tout en étant toujours ouverts avec éventuellement des 'non musulmans' employés (ées) et qui donneraizent un peu plus de vie au centre ville et aux potentiels clients qui ne manqueraient pas de poursuivre le bat karé ds les magasins ou autres boutiques ! Au fait, pourquoi il n' y a pas de 'brasserie' rue Maréchal Leclerc ?

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 27/11/2008 13:53
M. ASSENJEE,
Pourquoi les commerçants baissent le rideau dès 17h30 ? alors que seuls restent ouverts les quelques rares "zoreils" comme Virgin.
Allez faire un tour dans les autres pays du monde pour voir comment ça se passe ailleurs ...
Même l'ânanas ne pourra pas dynamiser à la place des principaux acteurs.

7.Posté par Trouillomètre au maximum le 27/11/2008 14:01
PS : Je lis le texte de Edouard (après coup) :
L'aspect religieux est une chose d'accord, mais je ne crois pas que 100% des commercants aillent à la mosquée. Dans la mosquée de la rue mal Leclerc il n'y a que quelques centaines de places (peut-être 300 de coté rdc pour hommes ?) alors qu'il y plusieurs milliers de musulmans à Saint-Denis, peut-être même dépassent ils 10 000 ?
D'autre part, certains blogueurs nous diront comment agissent les commerçant des pays musulmans dans le monde aux alentours de la prière du coucher du soleil. Je ne sais pas : je n'a jamais été dans un pays majoritairement musulman. En revanche, j'ai une idée de ce qui se passe du coté de Dubai.

8.Posté par ASSENJEE.M le 27/11/2008 15:14
Edouard et trouillometre, je suis entièrement d'accord avec vous et je l'ai déja dit à maintes reprises à mes confrères mais ils n'ont jamais voulu entendre raison ( tous les prétextes sont bons pour ne pas ouvrir au delà de 18h il faut payer les heures supplémentaires, il n' y a plus de clients potentiels, ce ne sont que des promeneurs etc, etc...)
C'est la raison pour laquelle j'étais favorable au pole océan qui aurait certainement fait bouger les vieilles habitudes contrairement à d'autres confrères qui avaient peur d'une concurrence et qui ont voté ANNETTE pour botter le projet en touche.
Mais encore une fois il faut changer nos mentalités et le commerce n'a jamais été incompatible avec les 5 prières de la journée et effectivement dans d'autres pays musulmans beaucoup de magasin ouvrent très tard le soir. C'est une question d'organisation et de bonne volonté et non pas le prétexte de la prière du soir pour motif.
C'est du pur fantasme.

9.Posté par FRANCO le 27/11/2008 17:05
Comme il est beau le grand sourire épanoui d'Alin . Comme cela lui a bien réussi son troc : un siège de conseiller général contre un mandat à la mairie de St Denis qui lui donne l'accès à la Sodiac, qui s'ajoute à son siège à la région, à la SEM muséo. Quel beau métier politicien professionnel multifonction et multi-indemnités et avantages et comme cela vous épanoui son heureux bénificiaire. Tiens à ce propos Pierrot ne dois-tu pas nous dresser la liste exaustive des mandats, postes, emplois, jetons de présence, sièges, toutes ces broutilles qui entrainent pour leurs bénéficiaires pognon ( combien?) missions, billets d'avion classe affaire, restaurants, hôtels, voitures de location, etc.... que nos chers élus réunionnais accumulent pour le "plus grand bonheur" et la plus grande satisfaction de leurs concitoyens ? Allez au boulot, tu n'es ni fonctionnaire, ni élu toi. Non mais alors ...

10.Posté par Aéro Freins le 27/11/2008 17:40
Aaaah... Alain Armand...!!! (soupir!) ....je vous avertis: c'est gratuit, nul et non avenu... mais... c'est quoi l'article....??! Saint-Denis va tirer la gueule encore trois ans....??!

Les derniers "têtes pioches"... seront les premiers.....

au moins !!

=) !!!!

11.Posté par jina le 27/11/2008 18:12
Allez faire un tour dans le blog d alain armand
http://armand-run.blogspace.fr
ça c est un blog

12.Posté par CREOTAS le 27/11/2008 20:38
Le problème du Pôle Océan (qui prend des allures d’arlésienne, car maintenant c’est J + 3 ans… et on ne sait rien des projets) illustre une fois de plus selon moi le problème de fond du système politique local voire national à la française:

- on élit des gens sur des programmes plus ou moins flous (en général c'est flou), non précisément chiffrés, et avec tous pouvoirs pour 5 ou 6 ans ;

- ces élus décident tous seuls ou en petits comités un ou des grands projets et les font réaliser aux frais du CON-tribuable, soit disant (vrai ou pas) pour appliquer « leur » programme.

La population n'est en général jamais consultée (ce ne sont pas des programmes électoraux, parfois vagues, qui peuvent servir de consultation) et un des effets pervers des élections est la remise en cause des projets de l'équipe précédente (cela est valable pour toutes les collectivités), ce qui fait que l'on perd en plus du temps et de l'argent (études....).

Pourquoi ne pas imaginer ou appliquer les textes existants permettant une consultation systématique des populations électorales concernées pour les projets dépassant un certain montant, et, une fois votés, ces projets plébiscités par référendums locaux ne pourraient plus être remis en cause (sauf par un nouveau référendum local). Vox populi, vox dei!

Avec consultation systématique des populations électorales de chaque collectivité sur le bilan (dépenses, projets, ....) de l'équipe en place, chaque année. L’avis de comités spécialisés (comprenant des spécialistes et professionnels pourrait aussi être donné)….

On pourrait même aller plus loin : imaginer des thématiques avec des élus différents pour chaque thématique et des programmes et bilans annuels, voire des élections chaque année. Pourquoi pas ? Ce n’est qu’une idée…

Mais tant que la politique à la française ne sera qu'un système de chèques en blanc donnés à des personnes recherchant pour certains ou beaucoup d’entre elles la conquête et le maintien au pouvoir, qui n’ont aucun scrupule ou problème à inscrire le plus de chiffres et signer ces chèques (leur responsabilité n’est jamais mise en cause), sans des programmes électoraux précis et chiffrés, détaillés, et engageant leur responsabilité au moins politique au départ, et sans consultations systématique de la population, en cours (chaque année) et en fin de mandat, toutes ces dérives (grands travaux pour satisfaire la mégalomanie ou le besoin de publicité politique de certains, ou sans préoccupation de leur coût et de leur utilité..., changements de projets d'un mandat à un autre.....) persisteront !

Car la démocratie locale et la chose politique sont des choses bien trop sérieuses pour qu'on les confie uniquement à des politiciens et en plus qui ne sont pas contrôlés ...

13.Posté par coquelicot le 27/11/2008 22:53
Je souhaiterais rappeler que tous les commerçants de St-Denis n'étaient pas contre le projet Pôle Océan mais seulement une minorité emmenés par un directeur de salles de cinéma. Pendant que certains travaillaient sur le projet en collaboration avec la SODIAC, pour le rendre plus attractif, plus ouvert sur la ville, les autres faisaient bcp de bruit...et s'agitaient énormément ! Il ne vous reste plus qu'à chercher les noms de ces commerçants minoritaires : ils sont tous adjoints ou faisant partie du cabinet de M. Annette. Facile à vérifier. En attendant, il nous en coûte 21 millions d'euros de dédit, sans compter les 12,5 millions pour feu le Zénith. Que répondre à toutes les entreprises de travaux publics, mais surtout à tous leurs sous-traitants, qui connaissent de graves difficultés financières, leurs matériels immobilisés, faute de chantiers ? Attendez 2009 qu'ils paralysent l'île par des mouvements sociaux... A St-Denis, on a choisi un nouveau Maire, qu'on assumme maintenant...

14.Posté par FRANCO le 29/11/2008 14:59
jina, je suis allé faire un tour sur le blog de notre cher(coûteux pour les CON tribuables) ami Alin Armand. maintenant qu'il cumule tous ses mandats ( et bien sûr tout ce qui va avec ; indemnités, beaucoup, beaucoup, ses voyages, ses festivités, tout son tralala qui l'épanouit tant, il n'est n'est qu'à voir son visage en tranche de papaye) il n'a plus besoin d'un blog qui est à jour à la date du 10/6/2007. Il en va de même sur le site du MRA. Je suis certain que tous ces bidules qui ne lui ont servi que pour obtenir ses "gros sous", beaucoup, beaucoup, sans avoir à travailler comme tout le monde, mais en se gavant sur l'argent public sans guère de limites, vont miracukeusement réapparaitre quelques mois avant les prochaines échéances électorales ! Tiens député européen en mars 2009, cela lui irait si bien ! Peut-être que très bientôt le site du M.R.A. et le blog d'Alin vont reprendre du service ? Allez les dalons, les vassaux, bientôt au boulot, notre cher Alin va peut-être élargir le champ de ses multiples actions en sa faveur aux 9 DROM, COM et TOM ! La mondialisation lui irait si bien plutôt que ce petit caillou de 2500km 2 et cette rikiki zone des Mascareignes. A lui le monde ! Et merci sûr un grand merci à tous ceux qui lui mis en place l'escabeau de son irrésistible ascension !

15.Posté par lebourbonnais le 29/11/2008 21:17
A coquelicot, jolie fleur qui siège dans l'opposition au conseil municipal :
les commerçants contre le projet étaient majoritaires (+ de 300) contre ce projet mauvais dans sa dimension, son architecture et véritable complot d'un premier magistrat au service d'intérêt privé.
Le coût supporté par la ville aurait été de plus de 50 millions d'euros - on est loin de cette somme sur le débours du gel de ce projet - , la mettant en faillite et le dédit sur le zénith est de mois de 4 millions d'euros. La salle prévue à la NORDEV - 5000 places - n'en coûtera qu' 1 de plus sur la rénovation dusite et évitera des millions de subvention à un zénith déficiatire avant même d'exister. Quand on manipule des chiffres il vaut mieux les connaître.
Les réunions de l'époque avec la SODIAC était une véritable mascarade, alibi servant juste à prétexter une concertation. Pourquoi ne précisez vous pas que nous y étions présents avant de partir devant cette manipulation grotesque ?
Le nouveau projet architectural du complexe de l'océan (le mot pôle me donne des boutons )sera très certainement présenté avant la fin de l'année et les travaux seront finis avant cinq ans, ce qui somme toute est pas très loin des prévisions initales.
Quant à l'argumentaire qui veut que la mairie est responsable des problèmes du btp je vous renvoie devant les chantiers en prévision pour 2009. A lui seul l'ANRU, véritable projet de ville, que l'ancienne équipe a laissé pourrir jusqu'à un point de quasi rupture, préférant servir la soupe à un intérêt privé, injectera plus de 130 millions d'euros sur les 5 prochaines années dans la reconfiguration de la ville.
Alors oui soyez rassurée on assume et on entend bien assurer également

16.Posté par MICHEL le 30/11/2008 11:47
Faudra m'expliquer pourquoi une salle de spectacle modulable entre 3200 et 5700 places était un projet inutile sous Victoria et pourquoi une salle de 5000 places implantée quelques mètres plus loin sous Annette-Bareigts serait un projet génial...?!?
Mme Bareigts reconnait donc la pertinence d'un grand équipement de type ZENITH oui j'ai bien dit de type Zénith sur St Denis. Sauf que le Zénith respectait un cahier des charges . QUant à l'argument selon lequel il n'y aurait pas assez de manifestations pour équilibrer le budget de fonctionnement , il est étonnant de la part de gens de gauche qui ont toujours dit que la culture n'était pas un bien comme un autre !!! Le Sud saura récupérer encore un équipement qui bénéficie déjà de financements de l'Etat...

17.Posté par jina le 30/11/2008 17:24
lebourdonais, qui est tu? quant ,avec humour, je moucate le "gino" tu te permet ....
peut etre tu pense a remplir ton assiete pour les fetes de fin d annees.voir plus tu fais honte de te servir du blog pour tes fins personel
jina
non cordialement

18.Posté par lebourbonnais le 30/11/2008 20:10
Michel,
l'amortissement d'exploitation d'un complexe de 20 millions n'est pas le même que celui d'une transformation à 1 million d'euros.Or le déficit d'exploitation aurait été couvert par la municipalité ce qui ne serait pas raisonnable.
La vocation d'un zénith est de permettre à des promoteurs d'organiser des spectacles si en plus il faut leur financer leurs frais ca devient une gabéjie.
La nouvelle orientation permettra de satisfaire les besoins d'organisation sans plomber les comptes de la commune. Quant à un zénith dans le sud il sera confronté au même problème de rentabilité qui ne sera possible qu'en 2020 ou plus. D'ailleurs cette récupération dans le sud est semble -til tombée en léthargie.
Jina, puisque tu ne sais pas qui je suis ne tiens pas des propos limites insultants. Je ne te reprochais pas ton humour à l'égard de Gino, bien au contraire, mais ton attaque sur sa femme, déplacée et injustifiée, surtout venant d'une femme. On peut tout dire avec humour encore faut-il savoir le faire

19.Posté par svp1789 le 01/12/2008 08:43
Quelqu'un peut-il me donner la traduction de l'article L 12-6 du Code de l'expropriation pour cause d'utilité publique : Droit de rétrocession?

Merci d'avance

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales