Economie

Air France promet de remettre sur la table la navette Gillot-Pierrefonds

La direction d'Air France a présenté officiellement mercredi soir son nouveau directeur régional, Michel Teychené, et profité de l'occasion pour dévoiler ses axes de bataille pour 2012.


Bénédicte Pellerin achève sa mission dans moins d'un mois
Bénédicte Pellerin achève sa mission dans moins d'un mois
Air France ne lâche pas l'affaire. Regaillardie par un premier semestre 2011 qui a confirmé la tendance d'une progression de parts de marché sur la ligne Réunion-Paris, la compagnie promet d'être tout aussi offensive en 2012. 

La première des mesures est finalement le maintien des rotations Réunion-Paris à hauteur d'au moins dix fréquences par semaine. Une confirmation qui permet à la compagnie de gonfler en volume et donc de pouvoir proposer plus de sièges. Un virage opéré à la mi 2010 et qui s'est avéré payant.

Autre promesse, toujours pour 2012, le réaménagement des deux Boeing 77 300 de la compagnie affectés à la ligne Gillot-Paris sera également de la partie. Rénovation attendue pour la fin du premier semestre de l'année prochaine.

Mais la surprise du chef reste à n'en pas douter le désir pour la direction régionale de remettre sur la table la navette de bus entre l'aéroport Roland Garros et celui de Pierrefonds.

Le 1er juillet dernier, Air France devait mettre en place une navette directe reliant Saint-Pierre à l’aéroport Roland-Garros par la route des Tamarins via un partenariat avec la compagnie de transport L'oiseau Bleu. Malheureusement pour les nombreux passagers venant du Sud, la levée de boucliers des taxiteurs avait fait chavirer les intentions d'Air France.

Les taxiteurs avaient mis en avant le fait que la navette serait une nouvelle forme de "concurrence directe et déloyale". Visiblement, et malgré le passage de relais prévu entre Bénédicte Pellerin et Michel Teychené qui sera effectif au 2 janvier (voir notre précédent article), le nouveau directeur régional aura pour mission de poursuivre cette délicate tâche que lui cède la directrice sur le départ.
Vendredi 9 Décembre 2011 - 07:31
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1872 fois




1.Posté par momo le 09/12/2011 06:57
Les taxiteurs pratiquent des prix de type "escroc" sur cette ligne et je ne vois pas pourquoi une Cie aérienne ne mettrait pas en place une ligne de bus avec des horaires adaptés aux arrivées et départs d'avion. Ne nous laissons pas abuser par leur pleurnicherie, ce sont des personnes qui abusent de leur position de monopole ou presque.
>Allez Air France, au boulot

2.Posté par Zbob le 09/12/2011 07:21
"Les taxiteurs avaient mis en avant le fait que la navette serait une nouvelle forme de "concurrence directe et déloyale".

Ils ne manquent pas d'air les mecs! Vus les tarifs pratiqués , parfois à la tête du client, ils ne doivent pas avoir beaucoup de clients pour ce genre de trajet , à part quelques touristes piégés...

Ce n'est pas ce genre de transport aux tarifs fantaisistes qui redorera le blason de notre ile auprès des touristes arnaqués

3.Posté par JOSEPH le 09/12/2011 07:32
QUE CETTE NAVETTE SOIT MISE EN PLACE TRÈS RAPIDEMENT !!!

LE PRIX DU TAXI St-PIERRE -GILLOT EST EXTRÊMEMENT CHER !!!

4.Posté par Murènerrante le 09/12/2011 07:44
Une navette soulagerait grandement le trafic routier. Les accompagnateurs sudistes limiteraient leurs déplacements à l'aéroport de Pierrefonds. Moins de carburant importé (rêvons un peu !), plus de places dans le parking de Roland Garros et surtout le respect du droit commercial que les taxiteurs, la Chambre de Commerce et le Conseil Général ont bafoué. Avec un bon cabinet d'avocats spécialisés, Air France peut les remettre à leur place. Mais, dira-t-on, ici, c'est La Réunion, ... peuchère, c'est la misère !

5.Posté par vipère le 09/12/2011 08:55
Murènerrante
i[
Une navette soulagerait grandement le trafic routier.
]i
l'argument n'est pas fameux ce ne sont pas 100 véhicule(c'est vraiment un maximum) qui vont changer quoique ce soit,et en plus si ça rallonge le trajet de 3 heures il n'y aura personne

6.Posté par Murènerrante le 09/12/2011 09:56
A Vipère,
C'est exact. Notre trafic routier n'est pas prêt de s'alléger. Visualisons notre île comme un compotier sur une table à manger. Pourra-t-on le remplir de fruits (en l'occurence de voitures dans le cas présent) indéfiniment ? Pour en revenir au sujet, c'est l'obstruction des taxiteurs qui dérange. Imaginons que nos collectivités fassent comme en Australie un réseau de transport totalement gratuit (financé par les commerçants soit dit en passant) que feront nos taxiteurs ? Et pourtant l'Australie n'est pas un pays communiste ...

7.Posté par zaza le 09/12/2011 11:05
C'est normal qu'il y ait une navette entre les 2 aéroports. Entre Orly et Roissy, les navettes existent et ne gène en aucun cas les taxis. Il y a aussi d'autres transports en commun... Il faut arrêter avec les monopoles de toutes sortes.

8.Posté par NEMO le 09/12/2011 14:25
BIENVENUE à Monsieur Michel Teychené dans l'île intense où le racket est permis, grâce au LAXISME de nos CHERS élus démagogues qui pour des raisons électoralistes et parce qu'ils n'utilisent JAMAIS les transports en communs,sauf les classes Affaires dans les compagnies aériennes payées par l'argent des contribuables,...
Laissent les corporatistes en tous genres imposer leur loi au plus grand nombre.... en n'oubliant jamais de préciser qu'ils n'y sont pour rien,...que bien sûr,c'est la faute de l'Etat !!!

9.Posté par ndldlp le 09/12/2011 16:17
faut mettre en place la navette, les taxiteurs s'adapteront.

10.Posté par vite le 10/12/2011 11:27
vivement la navette !!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales