Blog de Pierrot

Air Austral va t-elle faire de la résistance ?

Mardi 23 Mars 2010 - 17:53

La presse écrite évoque ce matin le cas d'Air Austral dont la proximité de son patron Gérard Ethève (80 ans depuis le 5 mars dernier) avec Paul Vergès fait logiquement s'interroger la presse sur son avenir à la tête de la compagnie aérienne régionale.

L'entourage de Didier Robert, s'il ne tenait qu'à lui, aurait volontiers poussé vers la sortie celui qui, s'il a certes été à l'origine de la société et de sa réussite, a depuis très longtemps dépassé l'âge de la retraite.

Mais tout n'est pas si simple. D'abord, par qui le remplacer? On pense naturellement à Alain Abadie, le poulain actuel de Gérard Ethève. Mais, même s'il a des amis dans la nouvelle équipe dirigeante, il a à son passif le fait, là aussi, de sa proximité avec Gérard Ethève et avec la famille Lagourgue, dont l'un des membres figurait d'ailleurs en bonne place sur la liste de l'Alliance.

Quoi qu'il en soit, les choses ne sont pas simples non plus juridiquement. Air Austral est une société anonyme à conseil de surveillance dont le principal actionnaire (46,59% des actions) est une SEM, la SEMATRA.

Paul Vergès était aux yeux du public le patron de fait d'Air Austral, rôle que Nassimah Dindar lui concédait volontiers. Mais, juridiquement, le patron de la compagnie aérienne est Nassimah Dindar en tant que présidente du principal actionnaire, la SEMATRA, poste qu'elle tient du fait que le Département possède 50% de cette SEM alors que la Région n'en a que 30%.

Comme on le voit, le départ de Gérard Ethève ne peut passer que par une décision commune de Didier Robert et de Nassimah Dindar. Ce qui n'est pas acquis dans le contexte actuel.

Nul doute que ce point fera nécessairement partie des discussions à venir entre le nouveau président de la Région et sa collègue du Département.
Pierrot Dupuy
Lu 3930 fois



1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/03/2010 18:00 (depuis mobile)

Devinez qui est pressenti pour piloter air austral?

2.Posté par Patrick Floc'h le 23/03/2010 18:03

Currieux de connaitre la répartition des actions et pourquoi n'y existe il pas l'ouverture du capital de l'entreprise aux réunionnais ? . ...
qui sont ceux qui détiennent les actions ?
Il y a déjà les société SHLMR .SIDR... ne s'occupe pas vraiment du cadre de vie des réunionnais .Ils préfèrent entasser leur locataires sociaux dans des immeubles, soit disant HQE, pour le reste c'est pas leurs problèmes surtout lorsque le parc frôle les 30% insalubrité ???demandez donc pourquoi possèdent elles des actions à la SEMATRA via Air Austral ? .

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/03/2010 18:18 (depuis mobile)

Le nom d'eric magamootoo est avance pour air austral...est ce la contrepartie au soutien a didieer robert? Est cela la politique autrement?

4.Posté par Tete poiké le 23/03/2010 18:35

lol.. sa collègue du département.

5.Posté par henri le 23/03/2010 18:35

post 3

l ' homme qui conné touye zaffair. Tir un feuille.

6.Posté par pimanzoizo le 23/03/2010 18:39

Zut alors! Je voyais plutot AF (c'est pas Air France) . La langue au chat ?

7.Posté par pseudo jetable le 23/03/2010 19:45

Depuis plusieurs années cette compagnie fait du blé sur le dos des créoles. Si on regarde le montage financier on se rend compte que nous payons doublement. Le CG ou CR dans la sematra c’est de l’argent publique. C'est-à-dire l’argent des créoles. Je ne comprends pas que les tarifs puissent être aussi élevés pour un reunion- maurice par rapport à la concurrence. Que dire d’un reunion-paris qui varie du simple au double. Il faut tout de même le reconnaitre, que c’est la meilleur compagnie sur l’ile avec des aménagements charter.

8.Posté par gueule d'amour le 23/03/2010 19:48


l ' homme qui conné touye zaffair. Tir un feuille.



Mdrrrr...attention au henri thon et aux insultes genre Umpiste , voire aux menaces...Henri , le boug lé tro en kouyon depuis dimanche soir !!!!

9.Posté par coluche le 23/03/2010 20:03

je me marre

10.Posté par olive974 le 23/03/2010 21:06

air austral c'est le foutoir , pas étonnant
savez vous ce qu'il y a sous le plancher des avions AA ?
La soute
Et sous la soute ?
la sous soute

11.Posté par Carpaccio le 23/03/2010 21:22

Le remplaçant ne peut être qu'un professionnel du transport aérien. Il ne peut en être autrement sinon personne n'a rien compris. Plus jeune, cela serait préférable ...

12.Posté par largue la sauce le 23/03/2010 21:47

Pour piloter Air Austral? peut-être Pierre Vergès puisqu'il a l'habitude de prendre l'avion

13.Posté par beverly, une réunionnaise le 23/03/2010 23:18

vous vous rendez compte, meme ici en metropole, tout le monde croyait que air austral c'etait Vergès, et à la Reunion, personne n'a dementit.Resultat aujourd'hui, on apprend que Air Austral c'est Nassimah Dindar.Et tout le monde etait en colère avec Paul Vergès, et non, Nassimah Dindar, bien joué, chapeau.
J'ai appris autre chose aussi, que cela fait longtemps, pas pour cette election, Mme Huguette Bello n'a pas eu la 2eme place sur la liste de Vergès, pour mettre Mme Gaud, et c'est ainsi que Mme Gaud est passé de l'ump à pcr.C'est le journal clicanoo qui en parle dans un article.
C'est bon, les elections, il y a tous les tiroirs qui s'ouvrent tout seuls, et les informations avec.

14.Posté par tonton le 24/03/2010 00:33

Il sera certainement interessant de connaitre les actionnaires d'Air Austral.

Si je me souviens bien, anciennement c'etais plus ou moins 1/3 le departement, 1/3 la region, et 1/3 Air France.

Air France a vendu ses actions il y a une bonne dizaines d'années (au Credit Agricole), qui ont été destinés à être placés aupres d'investisseurs privés.
Ce que n'a jamais été fait.

A l'epoque, Chateauvieux, voulait les racheter, et on a refusé de lui vendre.

A mon avis, on ne voulait pas avoir des actionnaires du privé.
ils auraient été trop regardants, car c"est assez facile de transferer d'argent vers l'exterieur pour une cie.aerien, sans que la cour des comptes peut suivre la destination finale.

Il suffit que leur "agent" dans le pais XYZ les envoi une facture pour le montant X millions pour "frais de representation", ... et hopps, le virement et fait, et tout est en bon ordre.
C'est qu'il fait cet "agent" avec les sous - sa ne regarde plus la cour des comptes, ni le fisc français,... ni la justice.

15.Posté par JUBILATION le 24/03/2010 08:04

A l'Ile de la Réunion: Le PS out, l'Alliance battue, la Réunion en confiance élue avec le soutien de l'UMP, de l'AMPR, de MAGAMOTO et des Centristes sous la surveillance et les injonctions d'un Corse Parisien. Robert est devenu le pantin de SARKO.
AIR AUSTRAL ne volera pas mieux, si il y a du changement à sa tête. Les Pilotes et le personnel seront tout aussi bons.
A moins que ROBERT fasse d'AIR AUSTRAL des Avions sans ailes?

16.Posté par Boeuf malgache le 24/03/2010 10:32

Voilà un joli poste pour Françoise.

17.Posté par Z'embroKaf le 24/03/2010 10:50

Lundi dans le journal de RFO D.Robert parlait du tourisme et du développement de l'aéroport de Pierrefond : traffic régional, Inde...jusqu'en Australie
Air Austral dessert déjà l'Australie, Bangkok (avec Air Mad),Nouméa au départ de Gillot, et il a parlait de faire venir Emirates par exemple apparemment à Pierrefond....
Si les compagnies aériennes voulaient venir à la Réunion dès demain il n'y a pas de problème car nous avons un aéroport de type international "Roland Garros", ils ne viennent pas uniquement pour des raisons économiques, La Réunion est un petit marché peu connu touristiquement, commercialement....
J'ai contacté quelques compagnies pour savoir si ils étaient intéressé pour desservir la Réunion(RUN)
Emirates-France : aucun projet sur la Réunion, il y avait quelques années un accord avec Air Austral pour l'acheminement des passagers entre ici et Plaisance,cet accord n'a pas été reconduit.
Ethiad : La Réunion pas prévu, Maurice en projet
Cathay Pacific (Hong Kong) pas prévu
Virgin Atlantic : c'est non
Singapour Airways : Rien n'est prévu à court terme

Pierrefond a besoin d'un aérogare plus accueillant, plus fonctionnel et d'une route de qualité et éclairée pour accéder à l'aérogare.


18.Posté par Choupette le 24/03/2010 11:30

@ 10.Posté par olive974

T'arrêtes, oui !

:-D

19.Posté par jp.yannis le 24/03/2010 12:53

pour que les tourisme étrangers puisse venir a la reunion il faut régler le probleme des visa ....j'espère que didier robert pourra convaincre le gouvernement ...sinon inutile de parler tourisme ...

20.Posté par mwin mem le 24/03/2010 16:04

et pourquoi pas deux aéroports internationaux, aussi !!! arèt plané lé ga.
Déjà avant alé voir Cathay ou Virgin, demand Air France à cause Pierrefonds lé mème pa programmé kom destination depuis Paris ? (source sure AF).

21.Posté par et ben le 24/03/2010 19:34

si c'est MR Magamootoo il devrait arrêter de faire la quête sur les ondes de Freedom ou auprès de ces colistiers et amis cocufiés!!!!!!! Il n'aura qu'a demander une avance sur salaire!!!!! MDR! Quête au passage pas très crédible!!!!! on va finir par le croire quand il dit qu'il n'a plus d'argent pour payer sa campagne......

22.Posté par lollipop le 24/03/2010 20:27

Moi je vois bien :

- Pierre V - Ti galet ;
- Gino P. ,dit Jo l'indien
ou Ayoub "Main torte".

Autrement dit la fine équipe......

23.Posté par givita le 25/03/2010 19:10

Jusqu'à présent air austral a très bien été dirigé par Monsieur Etheve en collaboration avec Mr Vergès. Certes avec le changement politique qui se fait à la Région , le remaniement va se faire . Tout ce que je souhaite c'est que les 400 000 billets promis par Mr Robert ne soit pas retirer de cette compagnie . Car croyez moi Mr etheve ne se laissera pas faire . Je le comprend quand on voit son historique , il s'est battu pour construire son entreprise et ce n'est pas à qui que ce soit de prévoir son départ.

24.Posté par cafteur le 26/03/2010 09:18

Un peu d'histoire : En 1998 , Alain ABADIE se disait de droite et fidèle conseiller de Jean Luc Poudroux au Département. La Présidence d'Air Austral était en jeu et la droite majoritaire. Contre toute attente , et sur les conseils d'Alain ABADIE , Poudroux a laissé cette présidence à Paul Verges.On se demande bien ce qui a motivé Alain ABADIE à donner un tel conseil....Si Poudroux est moins naif qu'à l'époque , on espère qu'il a compris quand Verges a récompensé ABADIE d'un poste grassement payé et doté de nombreux voyages à Air Austral dix ans plus tard.Cela démontre bien que les retournements de veste et les vacoas coupe trois cotés n'existent pas que chez les politiques.Les hauts fonctionnaires les ont cotoyé et ont ainsi été à bonne école : leur carrière est souvent leur seul parti politique.Gageons que Didier Robert a compris le petit manège d'Alain ABADIE et se méfiera de lui à l'avanir...

25.Posté par repondeur le 27/03/2010 18:43

C'est sur qu'Alain ABADIE est un spécialiste du genre ! En effet peu de personnes savant qu'à la fin de son temps de DGS de Poudroux au Département il a participé activement à la vente de la SEDRE , joyau de cette collectivité pour un prix dérisoire à la Mairie de Saint Paul. Et en échange , devinez quoi? Il a aussitot après été nommé DGS de la SEDRE ! Son réseau de relations s'étend de la droite la plus extrème à la gauche caviar , et il sait toujours tirer profit personnel de toute situation. Au fait , Pierrot nous a parlé à l'époque du délit de pantouflage , ne serait il pas caractérisé en l'espèce?
Enfin quoiqu'il arrive , le sieur ABADIE fait partie d'une caste de privilégiés protégés par tous les hommes politiques , et gageons qu'il saura encore tirer les marrons du feu cette fois....

26.Posté par lephilconducteur le 29/03/2010 01:55

Si je puis me permettre un modeste commentaire, vu de l'extérieur (je suis Réunionnais, observateur de longue date du secteur aérien, mais je ne vis plus sur l'île)...
Je suggèrerais à la nouvelle équipe de la pyramide inversée d'être très prudente dans ses éventuelles velléités de changement du staff d'Air Austral. Une compagnie aérienne reste une entreprise, même avec des institutionnels dans son capital... et n'est pas chef d'entreprise qui veut. C'est particulièrement vrai dans l'aérien, qui contrairement à beaucoup d'autres business exige des investissements très lourds sur des cycles longs (matériels très sophistiqués, personnel très bien formé, sécurité omniprésente jusque dans les moindres détails) alors qu'il subit une conjoncture toujours volatile (épidémie de SRAS, terrorisme, criseS économiqueS ont à chaque fois plombé sévèrement le secteur sans que personne n'ait pu le prévoir... Il suffit de lire les prévisions du président de l'IATA sur la santé du secteur : je trouve qu'elles ressemblent beaucoup au bulletin météo... en encore moins fiable ;-). Il en résulte que les marges d'exploitation sont extrêmement faibles (quelques % max pour les plus rentables) et que beaucoup de compagnies qui prétendaient raser gratis ont disparu en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Deux saisons et hop, dépôt de bilan avec la casse sociale qui va avec.
Le billet est trop cher ? C'est vrai, ce n'est pas donné. Mais quand un business dont les revenus viennent pour l'essentiel de la vente de billets dégage 2% de marge les grandes années, de combien peut-on réduire le prix du billet sans mettre à moyen terme la clef sous la porte ? Et si Air Austral ferme, ça fera moins ou plus de concurrence ? Quel impact à terme sur mes prix ?
Alors on parle d'autres compagnies moins chères.... Mouais. De deux choses l'une : soit elles ont un réseau très diversifié qui leur permet de gagner un peu moins à la Réunion parce qu'elles se rattrapent ailleurs (Corsairfly, Air France,...) ce qui n'est pas le cas d'Air Austral qui demeure une PETITE compagnie. Ou bien alors là comme ailleurs les prix plus bas cachent des trucs qu'il faut aussi mettre sur la table : par exemple, quelles conditions sociales pour les travailleurs de la boîte ? J'ai eu l'opportunité dans mon boulot actuel d'aller travailler plusieurs fois aux Émirats Arabes Unis pour notre gouvernement. Quand on voit la horde de travailleurs (pakistanais pour la plupart) qui bossent dans tous les secteurs pour une misère et avec quasiment AUCUN droit social (jusque sur le tarmac de l'aéroport ou au chargement des plateaux repas, comme chauffeur des bus de passagers ou des véhicules de servitude, dans les chaines hôtelières, etc.) on comprend pourquoi Emirates POURRAIT (d'ailleurs ils n'ont jamais annoncé de tarif à ma connaissance, je serais curieux de voir) faire moins cher. Et je ne parle pas du prix auquel ils paient le pétrole - certainement pas le prix du marché contrairement à ce qu'ils disent :-))) Pareil pour nos amis mauriciens : doit-on rappeler qu'à Maurice le niveau de vie est à peu près 5 fois moindre qu'à la Réunion ?
Je crois que malheureusement le problème est plus large : nous sommes arrivés aux limites de la démocratisation de beaucoup de facilités. L'avion était autrefois le privilège de quelques uns. Pareil pour la consommation de viande, pour les loisirs, etc. Les progrès techniques et la mondialisation ont permis une réduction du coût de tous ces plaisirs modernes ; c'est super mais en même temps les dettes des États occidentaux s'accroissent partout et la planète surexploitée s'épuise. Pourquoi ? Nous sommes désormais dans l'illusion que tout doit être accessible à tous et que tout est toujours trop cher. Cette illusion est venue du made in China, qui a complètement bouleversé nos références de prix dans l'électroménager, le textile, etc. Nous croyons donc depuis 15 ans que tout suivra le même chemin, sans nous douter qu'au bout de ce chemin nous devrions tous être comme un ouvrier chinois (no comment) ou que nos États se seront ruinés dans des politiques de compensation des inégalités toujours plus grandes.
Je ne sais pas vous, mais moi ça ne me fait pas envie :-)
Alors M. Robert, c'est un ancien de l'EMPR qui vous le dit ;-) : s'il vous plait faites attention avec Air Austral ! En ce qui me concerne, je trouve que la compagnie a été gérée très intelligemment jusqu'à présent et en tant que Réunionnais je suis fier de cette réussite : il ne faut pas tout casser en cédant à la démagogie. Les vrais experts dans ce secteur, ceux qui réussissent à développer de façon durable une entreprise de l'aérien ne sont pas si nombreux que ça : nous avons la chance d'en avoir quelques uns alors ne changeons pas une équipe qui gagne. Et bonne chance à tous ceux, de tous bords politiques, qui ont vraiment à cœur le développement de l'île.
Vive la Réunion marmaye, a nou mêm pli fort !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter