Economie

Air Austral toujours dans le rouge, mais avec de bonnes perspectives


Marie-Joseph Malé
Marie-Joseph Malé
Ce vendredi après-midi s'est tenu le Conseil de surveillance d'Air Austral, au cours duquel a été présenté le rapport d'activité de l'exercice 2012-2013, clos au 31 mars 2013.

Un rapport moins catastrophique que l'an dernier, qui avait été très déficitaire : au 31 mars 2012, le déficit était de 50,8 millions d'euros avec un résultat net de - 86 millions d'euros. Depuis, Air Austral a bien changé. Une nouvelle gouvernance s'est installée, Marie-Joseph Malé a été nommé PDG, un nouveau business plan a été décidé, le programme de vols redéfini et les finances restructurées.

"L’exercice fiscal 2012/2013 clos au 31 mars de cette année, a été pour Air Austral celui de la transition vers le redressement de la compagnie et du rétablissement de tous ses fondamentaux", a expliqué Marie-Joseph Malé

27 millions de déficit : "Ce résultat est meilleur que celui qu'on avait prévu"

Conséquence de ce changement de voilure et de stratégie, au 31 mars 2013, le résultat d'exploitation pour 2012/2013 est déficitaire à la hauteur de 27,06 millions d'euros.  "Ce résultat est meilleur que celui qu'on avait prévu", a commenté Marie-Joseph Malé, le PDG d'Air Austral.  Les prévisions de la société tablaient sur un déficit de 32 millions d'euros. Quant au résultat net, il est déficitaire à hauteur de 47 millions d'euros.

Le chiffre d'affaire de l'entreprise, qui compte 950 salariés, s'élève à 361 millions d'euros (-11% par rapport à l'exercice précédent), le siège kilométrique offert (l'offre) a baissé de 17%, le trafic passager s'est réduit de 8% mais dans le même temps le coefficient de remplissage des avions a légèrement augmenté (+1%). Quant à la facture de carburant, elle a diminué de 16%.

Le PDG d'Air Austral le reconnaît volontiers. La recapitalisation de la compagnie par son actionnaire principal, la Sematra (qui réunit essentiellement le Conseil régional et le Conseil général), qui a injecté 66 millions d'euros en juillet dernier, a contribué à redresser la barre, même si les chiffres ne sont pas encore au vert.

"L'endettement a diminué de moitié", s'est réjouit Marie-Joseph Malé, en s'établissant aujourd'hui à 81 millions d'euros. "Notre situation de trésorerie s'améliore", ajoute-t-il. L'année précédente, elle était de 2 millions d'euros (avec une autorisation de découvert de 18 millions d'euros). Cette année, il y a 6 millions d'euros en caisse avec une autorisation de découvert limitée désormais à 3 millions d'euros.

Retour à l'équilibre en 2013/2014 ? "Objectif maintenu"

"On revient dans une situation qui va petit petit à petit s'améliorer", résume le PDG. Et surtout, il compte s'appuyer sur "la dynamique" des neufs derniers mois de l'exercice. Au cours de cette période, "le résultat d'exploitation a été négatif mais réduit à 2,5 millions d'euros de déficit. L'année précédente, sur la même période, il était déficitaire de 29 millions d'euros. La dynamique est différente", indique Marie Joseph Malé.

Pour le PDG d'Air Austral, "on est dans une logique de très nette amélioration de la santé de l'entreprise". La compagnie réunionnaise envisage, "malgré un contexte économique très dégradé", de "maintenir les perspectives d'un retour à l'équilibre sur l'exercice 2013/2014", a-t-il conclu.
Samedi 8 Juin 2013 - 06:16
Lu 2518 fois




1.Posté par SOLEIL le 08/06/2013 05:58
Air Austral ne serait plus dans le rouge, si tous ses dirigeants, députés, sénateurs et autres payaient le tarif du billet d'avion comme tout autre voyageur
C'est cela la politique qu'avait prôner Mr ROBERT en augmentant de plus en plus le billet d'avion ou de la faire baisser?
Plus cher qu'AIR FRANCE voilà pourquoi moins de passager

2.Posté par roland garros le 08/06/2013 08:22
MJM c'est quoi le coeur de metier de cette compagnie
les mascareignes!
lancez le bus des mascareignes, reunion-mada-seychelles-comores-mayotte-maurice-rodrigues,
un pass qui permettrait de s'arreter ou on veut et quand on veut,
un avion de 100 places qui ferait le tour des iles sans interruption
mais comme toujours il faut des hommes compétents et une volonté politique!
pensez à vos ancetres

3.Posté par JEAN DE LA LUNE, PNT 737 AIR AUSTRAL le 08/06/2013 08:32
Moins de recettes, moins de passagers, moins d'heures de vol, mais de meilleurs résultats.......! C'est vraiment se moquer du personnel et des petits actionnaires qu'ils sont. Ils avaient tellement chargé la barque au moment du départ d'Etheve et de sa clique, avec des provisions pour pertes et charges, qu'il est facile aujourd'hui de dire qu'ils ont amélioré les résultats.
Il oublie de dire qu'il a viré presque 100 personnes, qu'il a fermé des lignes pour donner des passagers à AF sur les destinations de provinces et aussi sur Réunion / Paris, qu'il préfère fermer des lignes régionales et donner nos passagers à Air Mauritius, à AIR SEYCHELLES et à AIR MADAGASCAR et donc licencier des Pilote et des Hôtesses et don de mettre des Réunionnais au chômage et cela avec la bénédiction de Didier Robert et du Conseil d'Administration. Iil a annulé des commandes d'avions et a donc récupéré les acomptes versés. Et puis chose très importante, le prix du carburant qui a énormément baissé.
Il est donc aisé maintenant de nous dire que la situation s'améliore et que la compagnie est sur la voie du redressement. Merci pour les navigants qui ont été licenciés ...... Et pour ceux qui le seront bientôt avec la création de la compagnie EWA à Mayotte créée pour prendre les vols réalisés jusqu'à maintenant par AIR AUSTRAL, ce qui conduira obligatoirement à licencier de nouveau navigants, et fera du tord à AIR AUSTRAL car cette compagnie emmènera à MAYOTTE des passagers des îles voisines afin qu'ils prennent les vols des compagnies concurrentes CORSAIR et XL AIRWAYS au lieu de venir à La Réunion pour prendre AIR AUSTRAL.
Nous en reparlerons Dan quelques mois.

4.Posté par cris974 le 08/06/2013 10:44
Pas difficile de faire diminuer le déficit , en prenant l'argent des contribuables, même ceux qui ne voyagent pas ? Si seulement toutes les entreprises qui ferment leurs portes pouvaient faire pareil, avoir les subventions de la Région et du Département et ainsi il y aurait moins de chômeurs.........M. Marie Joseph MALE devrait devenir PDG de toutes les entreprises en difficulté puisqu'il réussit si bien à AIR AUSTRAL....... c'est peut-être un nouveau TAPIE pays????

5.Posté par Au clair de la lune le 08/06/2013 22:30
Jean de la lune si t es pas en heure sup et que tu touches pas le pactole rien n est bon
Au fait le seul pilote qui a voulu diriger une compagnie l à coule

Allez chauffeur conduit ta bus et interdit de parler parce que cela peut te perturber et en plus tu racontes que des conneries

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales