Economie

Air Austral signe un partenariat avec Lufthansa... en attendant une compagnie antillaise


Air Austral signe un partenariat avec Lufthansa... en attendant une compagnie antillaise
La compagnie aérienne réunionnaise Air Austral a signé un partenariat avec la compagnie nationale allemande Lufthansa. L'objectif est de faciliter le voyage des passagers en provenance de la Réunion vers toutes les destinations desservies par le transporteur allemand, par ailleurs deuxième compagnie aérienne européenne en nombre de passagers transportés après Air France-KLM.

Dans le même temps, au cours d'une conférence de presse relatée par BusinessTravel.fr, Gérard Ethève a réaffirmé son intention de mettre en place des vols low-cost entre la Réunion et Paris. Le PDG d'Air Austral compte utiliser les A380 au maximum de leur capacité pour offrir des tarifs intéressants aux passagers.

"Ce projet a été mis en place suite à une demande des politiques. Cela n'a pas été simple car il a fallu demander à Airbus de revoir la conception de l'A380 dont les planchers n'étaient pas adaptés pour transporter autant de personnes. En installant 826 sièges dans ces deux A380 nous allons pouvoir réduire le coût par siège de 25%. Ces A380 vont nous permettre de drainer des voyageurs vers la Réunion mais également vers l'ensemble de la région", a déclaré Gérard Ethève.

Par ailleurs, la filiale Outre mer 380, qui proposera ces vols, souhaite développer un partenariat avec une compagnie régionale des Antilles pour développer une offre low-cost, toujours avec les A380, vers cette destination d'ici 2014 et 2015.
Mercredi 22 Septembre 2010 - 15:34
Lu 3366 fois




1.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/09/2010 17:46
Ce ne sont pas des tarifs uniquement pas chers que souhaitent les passagers me semble t il, mais aussi des conditions de voyages agréables pour 12 heures de "vol" (dans quel sens prendre ce terme à ce jour..?)

mais M. Ethève, qui ne voyagent qu'en business class, sait il ce que signifie "inconfort" pendant 12 heures...? j'en doute !

2.Posté par lebourbonnais le 22/09/2010 21:17
Parfaitement d'accord avec NDLP c'est une drôle de conception : calculer des ratios sur le maximum pour proposer un tarif le plus bas possible. Il serait peut être plus intelligent de calculer le potentiel maximal (nombre de sièges /rentabilité optimisée) pour peut être proposer 700 places dans un confort accru au lieu de 826 (De retour de Paris il y a 10 jours il y avait 100 PAX dans le Marcel Goulette qui poursuivait après vers l'australie) et de rapporter ce ratio aux pics de fréquentation de façon à adapter l'offre à la demande (en clair affréter un avion de moindre capacité dans les creux et augmenter l'offre si il y a demande ).
Mais voilà on préfère voler pratiquement à perte à certaines (rares) périodes et gonfler le prix dans les moments très demandés (un A/R sur Air Austral début décembre 2010 est à 1442 euros en bétaillière).
Le soucis n'est pas la qualité de l'offre mais le maintient de la rentabilité maximale car nul doute que même blindé à 826 pax (bonjour le traumatisme en cas de crash) le billet pendant les vacances scolaires sera toujours le double de la période dite "creuse"

3.Posté par foxi le 22/09/2010 22:33
Il peut encore tenir un stylo le Ethève? Ce qui est sur c'est que pour drainer, il va nous drainer les poches...

En somme, il va mettre en place des bétaillères..et l'Urcoopa fournira le rabateau des repas.....

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 22/09/2010 22:37
voyage..et non voyagent..

5.Posté par Billet d'avion le 23/09/2010 17:17
Est-ce que cela va faciliter les vols au départ de la Suisse également ? Ce serait intéressant car il y a beaucoup de français qui volent au départ de Genève, Bâle-Mulhouse ou même Zurich.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales