Economie

Air Austral révèle les détails de son Paris-Réunion-Sydney

C'est à l'île Maurice que Gérard Ethève et le staff d'Air Austral ont présenté les détails de la liaison Paris-Réunion-Sydney que la compagnie régionale compte ouvrir à compter du 12 avril prochain.


Air Austral révèle les détails de son Paris-Réunion-Sydney
Voici le compte-rendu qu'a fait le journal Le Mauricien de la conférence de presse.

À partir du 12 avril prochain, Air Austral proposera deux vols aller-retour de Plaisance à Sydney avec une escale à St-Denis. C'est ce qu'a annoncé hier Gérard Ethève, directeur général de la compagnie, qui fête ses 15 ans de desserte sur l'île Maurice cette année.

La décision d'assurer un vol direct entre St-Denis et Sydney date de 2006, devait affirmer hier Gérard Ethève, lors d'une conférence de presse. Il précise que cela n'a rien à voir avec celle d'Air Mauritius d'arrêter son propre vol direct. Le projet, dit-il, est plus ambitieux : il propose une liaison de Paris Charles de Gaulles à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, avec deux escales à St-Denis et à Sydney. Le départ de Paris est prévu pour les mercredis et les dimanches et celui de Nouméa et de Sydney les mardis et samedis.

Répondant à une question de la presse, Gérard Ethève a affirmé qu'Air Austral entretient de très bonnes relations avec Air Mauritius et l'île Maurice. La compagnie, dit-il, récupérera logiquement son propre marché, à savoir sa clientèle réunionnaise, qui passait jusqu'ici par Maurice pour se rendre à Sydney. Il se peut aussi que des Mauriciens choisissent le transit vers la Réunion, ajoute-t-il

Interrogé sur d'éventuelles difficultés de la compagnie face au choc financier, M. Ethève devait affirmer qu'il y a six mois, Air Austral craignait le pire avec l'augmentation du prix du fuel. Cependant, comme la compagnie assure une desserte de nature plutôt domestique, elle n'a pas été vraiment touchée par la crise internationale. Et de souligner qu'Air Austral mesure ses risques avant d'investir dans un projet. " On procède par petits pas ".

En 15 ans de desserte, Air Austral a effectué 2 000 vols entre La Réunion et Maurice, indique Gérard Ethève. Des vols supplémentaires sont prévus très bientôt, avec quatre à six vols quotidiens entre les  
deux îles. " Cela permettra au voyageur de choisir l'horaire idéal pour se rendre dans l'île sœur, d'offrir des correspondances optimales vers les autres destinations d'Air Austral au départ de St-Denis ".  

Pour répondre à ces besoins, la compagnie prendra livraison d'un nouvel appareil le 6 avril, immatriculé F-OMRU, en clin d'œil à l'île Maurice. D'une capacité de 64 sièges, il disposera des dernières évolutions technologiques en termes de confort pour ses passagers, fait ressortir le dossier de presse de la compagnie.

Invité à commenter la décision de la Mauritius Tourism Promotion Authority de proposer le redéploiement vers Maurice des vacanciers français qui avaient initialement prévu d'aller aux Antilles, le directeur général d'Air Austral a salué cette démarche du gouvernement mauricien et sa réactivité. Alain Abadie, secrétaire général d'Air Austral, estime de son côté que dans la conjoncture actuelle, c'est une opportunité pour les hôteliers mauriciens de récupérer cette clientèle mais également pour ces touristes de venir à Maurice.
Dimanche 22 Février 2009 - 07:50
Pierrot Dupuy
Lu 2854 fois




1.Posté par tijeunepéï le 22/02/2009 12:32
comme ci ça ne coutais pas assez cher les vols SANS escale...

2.Posté par phyllie le 22/02/2009 16:27
Paris- St Denis-Sydney-Nouméa avec Air Austral cela fait bien 27 Heures de vol alors qu'un Paris-Tokiyo-Nouméa avec Air France et air Calin a peu rès 19 Heures de vol avec une seule escale.
d'après vous la clientelle d'affaire qui est la plus contributive va choisir quelle compagnie ?
Depuis le debut je pense que c'est une bétise.
Si j'ai raison les autres liaisons Air Austral supporteront les pertes de cette aventure. c'est ce que l'on appelle mutualiser les risques.Donc augmentations des tarifs. Dans l'autre cas, si la liaison Sydney Nouméa est rentable les bénéfices seront meilleurs et seront redistribués entre les actionnaires et vous n'en verrez pas la couleur en tant que passagers.
Dans tous les cas cela ne présage rien de bon pour le tarif des biillets sur la liaison sur Paris Réunion.
Qu'en pense l'ami Franco de Colair?

3.Posté par julie le 22/02/2009 22:17
oh mais il faut arreter un peu de cracher sur air austral, ils vont creer des emplois, ouvrir la nouvelle caledonie a la zone ocean indien mais aussi a l'europe en offrant d'avantage de siege. alors s'il vous plait ne peut on tout simplement pas les encourager...

4.Posté par svp1789 le 23/02/2009 10:47
3 julie d'accord pour les aider si tu achètes la première des actions AIR AUSTRAL pour combler le déficit .........qui existe au dire du président Ethève car il n'a pas signé l'accord avec le gouvernement pour ne pas mettre la compagnie en péril Quel péril ? Peut-être le péril jaune sur la ligne avec la Chine

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales