Santé

Air Austral et le Samu 974 assurent des transferts médicalisés uniques au monde

Air Austral, partenaire privilégié pour les transferts ECMO (transferts sanitaires par voie aérienne sous assistance circulatoire) régulés par le Samu 974 du CHU de La Réunion. Une expérience réunionnaise inédite.


Air Austral et le Samu 974 assurent des transferts médicalisés uniques au monde
Depuis plus de 10 ans, par convention, le SAMU 974 régule l’ensemble des évacuations sanitaires effectuées sur les vols d’Air Austral. Il valide aussi l’embarquement des voyageurs à pathologies particulières. Il s’agit en effet pour la compagnie de pouvoir assurer le transfert des passagers présentant des problèmes médicaux particuliers dans des conditions optimales de sécurité

Outre les transferts sanitaires "classiques", essentiellement la néonatalogie (cardiopathies congénitales), les greffes cardiaques, les greffes hépatiques, les transferts sanitaires par voie aérienne sous assistance circulatoire (ECMO) se font exclusivement sur les vols de la Compagnie Air Austral.

L’ECMO est une circulation extracorporelle du sang du patient avec une oxygénation qui se fait à travers une membrane artificielle. Ces transferts sont exceptionnels car seul le SAMU 974 et l’UMAC de La Réunion ont une expérience pour des transferts aériens longue distance (10 000 km) de patients sous ECMO.

Huit patients ont ainsi été transférés sur la métropole sous ECMO. Seule la compagnie Air Austral réalise à ce jour, avec le SAMU 974, ces transferts médicalisés hors norme.

Le commandant de bord et le personnel navigant sensibilisés

Pour chaque patient, une équipe de 5 soignants est nécessaire : un chirurgien cardiaque, un perfusionniste, un réanimateur, un médecin urgentiste du SAMU 974 et un infirmier du SAMU. La surveillance est continue durant les douze heures de vol et l’équipe médicale dispose de tous les médicaments utiles pour la réanimation.

L’expérience réunionnaise de transfert de ces patients est unique au monde. En effet si des transferts par voie terrestre ou héliporté voire par avion de patients sous ECMO sont largement décrits, aucune équipe au monde n’a l’expérience de transferts longue distance de type intercontinental sur vol commercial de ce type de patients.

Les PNC (stewards et hôtesses) sont aussi formés aux urgences médicales à bord par le Centre d‘Enseignement d’Urgence du SAMU 974. Ce personnel acquiert ainsi toutes les techniques à la réanimation cardio-pulmonaire et à la défibrillation, mais est aussi capable de délivrer des médicaments à bord à partir des trousses d’urgence, dont la liste est validée par le SAMU 974, selon les recommandations de l’aviation civile..

Enfin, sur les vols longs courriers, il est toujours possible au commandant de bord d’un avion d’Air Austral de contacter 24H/24 la régulation du SAMU en cas de problème médical grave à bord. Si le commandant reste bien sûr maître à bord, le médecin régulateur du SAMU 974 peut lui donner les meilleurs conseils médicaux, qui peuvent aller d’une simple prescription médicamenteuse au téléphone jusqu’au déroutement exceptionnel vers un aéroport suffisamment équipé entre La Réunion et Paris.

A La Réunion, le service de chirurgie cardiaque du CHU a acquis une expertise importante pour la mise des patients les plus graves sous ECMO. Ainsi c’est plus de 50 ECMO qui sont réalisées chaque année au CHU Félix Guyon.
Lundi 18 Février 2013 - 16:07
Lu 2914 fois




1.Posté par Et oui !! le 18/02/2013 18:19
"Air Austral et le Samu 974 assurent des transferts médicalisés uniques au monde"
On se demande meme comment ferait le reste du monde si les Réunionnais n'existaient pas !!

2.Posté par Réunio-centrisme chronique le 19/02/2013 05:31
Voilà qui va faire plaisir à nos amis des iles, comme Tahiti... Pour les rapatriements sanitaires sur la métropole, ils ne prennent pas de pirogues, mais ont exactement le même dispositif, avec 24 heures de vol et une escale à Los Angeles. Je ne parle pas de la Nouvelle Calédonie, etc...

Quand est-ce qu'on arrêtera de vouloir faire croire qu'à la Réunion "nou lé plus" qu'ailleurs ! Je propose d'appeler cela "l'effet UNESCO". A propos, savez vous que la bière de Munich est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Ça permet de relativiser certaines envolées touristo-lyriques du même tonneau que cet article...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales