Economie

Air Austral annonce la reprise de la ligne directe Réunion-Seychelles


Air Austral annonce la reprise de la ligne directe Réunion-Seychelles
Air Austral a annoncé ce dimanche 22 décembre 2013 la reprise de la ligne directe Réunion-Seychelles à compter du mois de juin 2014.

"J'annonce la reprise de nos vols à destination et en provenance des Seychelles à compter du mois de juin 2014. C'est une nouvelle importante pour Air Austral", a souligné en préambule Marie-Joseph Malé, le PDG d'Air Austral.

La desserte directe des Seychelles par Air Austral avait été abandonnée au mois de mai 2013, notamment pour des défauts de rentabilité. La compagnie aérienne, qui a mis au point un plan de redressement et qui se trouve désormais "en convalescence", estime avoir désormais les moyens d'assurer ce vol vers une destination prisée des Réunionnais. "Cette reprise s'inscrit dans un cadre de desserte régulière et pérenne. On n'est pas dans un cadre de reprise sur une saison ou deux, ce qui serait la pire des choses pour la compagnie", indique Marie-Joseph Malé

Premier vol le 23 juin 2014

Le démarrage de la ligne s'effectuera le lundi 23 juin 2014, pour qu'Air Austral profite de la période de pointe. Deux vols seront proposés, chaque semaine, le lundi et le jeudi au départ de La Réunion, à 19h20 (arrivée prévue à Mahé à 22h00, ndlr). Le vol Seychelles-Réunion s'effectuera à 9h55, pour une arrivée prévue à la Réunion à 12h30.

Alors pourquoi rouvrir une ligne qui n'était pas rentable ? Air Austral avait pourtant tenté de trouver une solution alternative en partenariat avec Air Seychelle, en proposant des vols trois fois par semaine en passant par Maurice. Mais "les prix prohibitifs", entre 900 et 1000 euros, n'ont pas convaincu les touristes. Ils étaient 14.000 à prendre la ligne directe d'Air Austral, ils ne sont désormais plus que 6.500.

Mais d'après Marie-Joseph Malé, "des éléments nouveaux ont conduit Air Austral à étudier la reprise des vols directs vers les Seychelles". Plusieurs Tours Opérateurs sont en effet intéressés pour combiner la destination Réunion-Seychelles, ce qui laisse entrevoir de belles perspectives de développement pour la compagnie. Les négociations sont actuellement en cours et seront finalisées "après la trêve des confiseurs".

D'autres part, le développement du Fret, à travers la vente de produits réunionnais (produits frais, fleur de sel), à destination du marché seychellois serait en bonne voie. A ce jour, sans ligne directe, un tel acheminent de produits réunionnais était impossible.

Air Austral annonce la reprise de la ligne directe Réunion-Seychelles
Le signe "d'une bonne santé financière retrouvée"

Didier Robert, le président de la Région Réunion et président du Conseil de Surveillance d'Air Austral, a fait part de son "énorme satisfaction" suite à cette annonce qui s'inscrit "dans la volonté d'un renforcement de la coopération régionale. On ne peut pas concevoir une politique volontariste en matière de tourisme sans qu'il y ait des connexions avec les autres îles de l'Océan Indien", a-t-il indiqué. Pour Didier Robert, la reprise de la ligne directe Réunion-Seychelle est "le signe d'une bonne santé financière retrouvée pour la compagnie Air Austral".

Le ministre du Tourisme des Seychelles, Alain Saint-Ange, a également salué cette reprise de la ligne directe et s'est engagé "à aider à promouvoir les produits réunionnais pour qu'ils arrivent sur les tables des Seychellois". Le ministre a par ailleurs assuré qu'il n' y aurait "pas de compétition" entre Air Austral et Air Seychelles, qui va réactiver en fin d'année 2014 sa ligne directe Seychelles-Réunion. Il s'est montré également très enthousiaste vis à vis d'un possible combiné Seychelles-Réunion : "Vous avez les montagne, les Seychelles ont les plages. Ces deux destinations peuvent être complémentaires", a-t-il commenté.

Côté tarifs, aucune annonce n'a été formulée : "Quels vont être les tarifs définitifs et les tarifs d'appel ? Tout cela mérite d'être étudié dans les prochaines semaines", a expliqué Marie Joseph Malé, qui a toutefois indiqué que les tarifs seraient "sensiblement moins chers" que les tarifs pratiqués avec une desserte indirecte.

Air Austral espère atteindre l'équilibre au niveau de cette ligne directe dès la première année.
Dimanche 22 Décembre 2013 - 13:30
Lu 2875 fois




1.Posté par noe le 22/12/2013 13:52
Un peu tard !
J'ai déjà réservé sur Air Maurice puis sur Air Seychelles pour aller quelques jours aux Seychelles pêcher les requins ...

2.Posté par DU N IMPORTE QUOI le 22/12/2013 16:19
On ouvre, on ferme, on réouvre, .... Enfin c'est comme sur Sydney et Noumea, ils vont voir que les Seychelles est une destination trop onéreuse pour les Réunionnais, et comme de plus il n'y a pas de shopping à faire là-bas, il n'y aura pas de passagers et ils vont donc refermer la ligne.
De plus une arrivée aux Seychelles à 22 H, donc nuit inutile obligatoire à Mahé pour avoir une correspondance sur les îles, quand on connaît le prix de la chambre d'hôtel à Mahé, bonjour les dégâts......
Air Austral a aussi des idées pour le fret sur les Seychelles..... Laissez moi rire. La Réunion va exporter de la fleur de sel aux Seychelles .... Ils croient au Père Noël, ces gens là. Que ne dirait on pas pour essayer de justifier cette ouverture de ligne pour faire plaisir aux Îles Vanille que La Réunion est les seule île a financer.

On en reparlera bientôt.

3.Posté par Tamponnais le 22/12/2013 16:25
Didier Robert doit étre content, ce sera plus facile pour lui de fuir....
Sachez Réunionnais qu'il n'existe pas de Traité d'extradition entre la France et les Seychelles.....

4.Posté par Voune le 22/12/2013 18:58
Très bonne nouvelle!!!!
Et... A quand la ligne directe pour les Maldives?

5.Posté par Les Seychelles en forme d'''' hameçon, de leurre le 23/12/2013 02:40
Comme pour les SPL on a créé un concept, ici touristique (au demeurant pas si con), puis on y fourre qui on peut pour donner du répondant au projet et cela donne les Iles Vanilles. Puis ne voyant rien venir au bout d'un an d'agitations et de dépenses, on agite les iles concernées et l'on en rajoute 2 autres pour catalyser tout ça, Maldives et Zimbabwé. Il serait urgent déjà de faire fonctionner les iles premières et de ne pas rester dans le package commun, hyper connu et toujours cher du Réunion-Maurice. Si on rajoutait 2 packages sans la Réunion, quel succès de vente aurait ces packages ?

Entre la Réunion et les Maldives, pour les Vacances je choisis les Maldives. A vouloir coopérer, on va se retrouver dans un jeu de chaises musicales où les packs "sauf Réunion" auront plus de succès.

Les gars de la Région et ceux des Iles Vanille fonctionneent comme une SPL (voir Maraina), la première année on fait rien mais on est payés; la seconde on lance des études pour des projets piqués sur M6 , on embauche car on est toujours payés; la troisième année on bouge, question de justifier nos salaires, car les journalistes commencent à devenir agressifs et les opposants très ironiqueset justiciers. A critiquer Vergès dans son népotisme et ses dérives on en arrive à l'imiter et à faire 3 fois pire.

Les iles Vanilles ou la pieuvre touristique de M. Robert ressemble de loin à un calmar en conserve, et de près à une pompe à fric via des emplois surpayés ou quasi fictifs (car si peu d'activités). Si on fait les décomptes des différentes SPL, du financement d'Air Austral, et du fonctionnement des iles Vanilles, Les contribuables de la Région n'apprécieront pas et ça va faire grincer les dents.

6.Posté par Mamba noir le 23/12/2013 05:28
Il lui fallait une ligne directe pour rejoindre ses nouvelles pénates au roitelet....

Hé oui.


7.Posté par Bide Océan le 23/12/2013 07:40
Très bien Noé. Rien de tel que la pêche pour sortir de cette crise requin. Les Seychellois l'ont compris. Ici les scientifico politico charlots font mine de ne rien comprendre, histoire de gagner du temps et d'encaisser les subventions.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales