Economie

Air Austral abandonne définitivement ses A380 en version low-cost

Nouveau conseil de surveillance à Air Austral cet après-midi. Au menu des discussions, la situation financière de la compagnie aérienne réunionnaise, mais également l'avenir des deux A380. Si sur le premier objet, le PDG Marie-Joseph Malé a été rassurant quand au respect du business plan. En ce qui concerne les deux A380, le PDG d'Air Austral s'est livré à un véritable numéro d'équilibriste. Si les versions low-cost portées par le projet Outremer380 sont définitivement abandonnées par la compagnie, l'avenir des deux gros porteurs Airbus est loin d'être réglé. Plusieurs options s'offrent à la compagnie, du délai de livraison différé en passant par l'achat d'autres appareils, l'acompte de 30 millions d'euros versé par la compagnie pèse lourd dans la balance.


Air Austral abandonne définitivement ses A380 en version low-cost
Ce n'était pas un secret mais le PDG d'Air Austral, Marie-Joseph Malé vient de confirmer la sortie médiatique de cette semaine en annonçant l'abandon pur et simple des deux A380 en version low-cost. Une décision qui est intervenue au terme d'un nouveau conseil de surveillance qui s'est tenu au siège social de la compagnie aérienne réunionnaise. "Il y a un risque de cannibalisation d'Air Austral par la compagnie low-cost (ndlr : Outremer380)", a rappelé Marie-Joseph Malé. "Le projet est abandonné", a-t-il souligné. La Réunion dit adieu au projet initié par Gérard Ethève, celui de voir deux Airbus A380 d'une capacité de 826 sièges chacun voler entre notre île et Paris.

Mais pour le moment, pas question de remettre en cause l'achat des deux Airbus A380 censés être livrés pour le premier en 2013 et le second en 2015. "Nous sommes au stade des discussions avec Airbus et toutes les options sont sur la table", a souligné Marie-Joseph Malé. Quelles sont les options avancées par la compagnie ? Il y en a plusieurs. "On pourrait retardé la livraison, envisager une configuration des appareils différents, remplacer cette commande par d'autres appareils ou tout simplement abandonner l'idée d'acheter ses appareils", a-t-il précisé. Mais la compagnie dans ses négociations a un handicap de taille. Air Austral a déjà versé 30 millions d'euros d'acompte pour l'achat des appareils. Pas question pour Air Austral de s'assoir sur cette somme, surtout dans la situation financière actuelle de la compagnie.

"Ce serait prématuré de dire aujourd'hui que les A380 n'existent plus"

"Nous nous sommes fixés le 1er trimestre 2013 pour prendre une décision", a expliqué le PDG d'Air Austral. Si du côté d'Air Austral, plusieurs pistes sont envisagées, du côté de la Région, qui avait porté le projet Outremer380 dans l'espoir de faire baisser le coût des billets de 30 à 40%, on ne peut être qu'en "phase", a souligné le président de la Région Didier Robert, avec les décisions prises par le directoire d'Air Austral. Pour rappel, la Région a renfloué la compagnie à hauteur de 40 millions d'euros via la Sematra (actionnaire majoritaire de la compagnie Air Austral) lors de la recapitalisation d'Air Austral il y a quelques mois.

"Avant d'aller à la solution extrême, ce serait prématuré de dire aujourd'hui que les A380 n'existent plus. Ils peuvent être maintenus dans un autre programme", a expliqué Didier Robert.

Quand à la situation financière de la compagnie, Marie-Joseph Malé a tenu à rassurer tout le monde. "Par rapport au business plan, nous sommes parfaitement sur la ligne", a-t-il souligné. Au premier trimestre de ce nouvel exercice (ndlr : avril, mai et juin), la compagnie a enregistré une perte d'environ 25 millions d'euros. Une situation qui s'explique par le maintien du programme été, dans la "droite file de l'exercice précédent", avant que le nouveau programme hiver, avec l'abandon des dessertes vers l'Asie, l'Océanie et la province, ne soit effectif. "Le vrai défi va arriver avec ce nouveau programme" a rappelé Marie-Joseph Malé.

Si le project low-cost est définitivement abandonné dans sa forme actuelle, l'avenir de l'achat des deux A380 reste flou. On voit mal la compagnie investir dans l'achat de deux Airbus tant que la situation financière d'Air Austral ne sera pas plus claire. Reste la question des 30 millions d'euros d'acompte. Une somme qui sera le véritable enjeu de la négociation se jouant dans les prochaines semaines avec le constructeur aéronautique Airbus.
Vendredi 21 Septembre 2012 - 21:10
Lu 5451 fois




1.Posté par magnol le 22/09/2012 07:11
Je crains le pire. En France et dans le "public" au sens large, on ne sait pas couper les branches malades mais on s'efforce de les conserver, voire d'en rajouter. "Toujours +" (merci à M. de Closets) mais jamais moins...tant qu'il s'agit bien sûr de l'argent du contribuable ! 2013 sera l'année de vérité et de la catastrophe de fait pour AA car les signes annonciateurs sont là (voir les propos d'actualité de Lurel). A propos qu'en pensent les duettistes et anciens chefs d'escadrille, j'ai nommé Paulo et l'amateur de vins fins ?

2.Posté par jason bourne le 22/09/2012 07:24
les 2 derniers mois air austral fini en positif , ça fait du bien à cette compagnie d'être correctement gérée !!

au fait combien air austral verse encore à Mr Etheve (et sa famille) tout les mois ?ça au moins il a su le gérer

3.Posté par noe le 22/09/2012 08:22
Ce n'est que partie remise !
On verra plus tard pour son achat quand on aura des sous !

4.Posté par MIRITOUSEL le 22/09/2012 08:31
S'il vous plait pas encore!!mettez le dossier dans les mains de notre Grand Dépité Thierry Robert qui trouvera forcément une solution et qui interviendra sûrement auprés d'Airbus Industrie....

5.Posté par Aloz Emile le 22/09/2012 10:16
Récupérer les 30 millions de dépôt en achetant un Airbus A319 avec une autonomie de 6850 km capable de transporter 140 passagers en basse saison vers Perth /Bankok, et en haute saison utiliser un 777 300ER si le trafic le permet. L'idée est excellente. La Réunion pourrait maintenir une ouverture sur l'Asie et l'Océanie.

6.Posté par lorema le 22/09/2012 10:58 (depuis mobile)
Au moins une decision realiste allant dans le bon sens. Par les temps qui courent , la compagnie n'en ressortira que plus solide.

7.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 22/09/2012 11:39
Solution 1 : retarder la livraison des A380 en version "normal" vers 2015, comme ça notre "international airport" aura le temps de mettre aux normes A380 ( entre les blabla de Patel, et les cirques de "tié à moin carroupaye"), pendant ce temps nos voisins" concurrents" mauriciens auront dèjà 10 ans d'avance sur nous.
Solution 2 : commander les futurs A350 à la place des "baleines" en prévision du remplacement des 777W qui auront pris de l'âge vers 2017
Solution 3: commander des A330 (modèle best sellers Airbus mais une conception déjà "ancienne année 90) ou des A320 à court terme, mais problème d'intégration dans la flotte d' Air Austral, uniquement "Boeing" en LC et MC.
Le pire des solutions essayez de récupérer les acomptes...là ça être une longue et dure bataille juridique.

8.Posté par michel ravine blanche saint pierre le 22/09/2012 11:48
Post 5.
Air Austral va faire Bangkok via Chennai dès le 30 octobre avec ses nouveaux 737-800 configurés en Bi-classe.
Prendre un moyen courrier A319 juste pour ne pas perdre cet argent, n'est pas la bonne solution, cela veut dire mettre en place un secteur juste pour 1 avion, d'autant que UU n'utilise pas d'Airbus actuellement.

9.Posté par le taz le 22/09/2012 14:03
une petite compagnie ne peut pas se permettre d'avoir deux systèmes. airbus et boeing. ça double tous les postes. pilotage, entretien, formation,etc...
il faut essayer de recupérer le maximum de l'acompte. y perdront des plumes, c'est sur mais il faut tenter le coup.
pour le reste, pas d'audit sur une éventuelle surcapacité de la compagnie en période de crise ? à l'heure ou les compagnies et les entreprises dégraissent, car trop de charges à la sauce hollandréou et ayrault, et pas assez de recettes pour être compétitif...
je pense que si la crise persiste et que les clowns socialistes restent aux commandes, il y aura une compagnie de trop parmi les 3 compagnies sur la réunion en ce moment. et si cette cloche de lurel favorise la concurrence, c'est triste à dire, mais la guerre des prix va tuer des compagnies et des emplois.
depuis 4 mois, aucune annonce de nos rigolos de service pour sauver des emplois en france. pire, les impots vont augmenter, les riches se barrent ailleurs (et prendront des avions ailleurs). et les entreprises déja en difficulté vont devoir lutter à mort pour leur survie. bref, pas optimiste du tout...

10.Posté par polo974 le 22/09/2012 14:42
Euh, et revendre sur ebay les tickets de résa des a380, comme certains le font avec les tickets de concert, en faisant la culbute, et hop, les finances se retrouvent au vert...

11.Posté par david le 22/09/2012 15:19
En quoi Didier Robert est compétent pour que cette compagnie aérienne devienne rentable ? Chacun à sa place, les entrepreneurs à la tête d'entreprise et les hommes politique dans leurs assemblée et les vaches seront bien gardées ! La force de l'homme politique c'est de faire croire qu'il peut être bon à n'importe quelle poste, mais malheureusement c'est loin d'être le cas et je crains fort que le fait que monsieur Robert soit omniprésent est de très mauvais augure pour la compagnie et par conséquent pour nous clients de cette compagnie.

12.Posté par fiuman le 22/09/2012 17:22
le dernier jouet des dinosaures Ethève et Verges est enfin remisé au fond du hangar bonne nouvelle!

13.Posté par Boa Bill le 22/09/2012 19:30
Tout le monde se fiche royalement des prises de position des comiques qui abusent de leur position pour mieux nous exploiter !!!... avec l'aval de ceux qui ne votent pas.

Ce qui intéresse les habitants de ce DOM, c'est de savoir quand la compagnie régionale financée en partie par leurs impôts saura enfin réduire le coût du transport et le désenclavement de notre Ile.

Tout le reste relève de la démagogie, de l'exploitation, du mensonge, de la pitrerie digne du supérieur hiérarchique de notre DOM.

Bertel de Vacoa




14.Posté par 78ROSCOS76 le 22/09/2012 21:12
Solutions simples et radicales
- Abandon des commandes A380 même à perdre les arrhes
-Conserver les lignes sur Paris-Mayotte-Maurice .
Les autres destinations peuvent être prises à Maurice pour les usagers sur Australie,Nouvelle Calédonie,Inde ,Bangkok,Afrique du sud.
-Plus de billets gratuits pour élus qui touchent des indemnités de déplacements.
-Moins d'avantages de billets pour le personnel UU et famille.
-Baisser les salaires injustifiés des cadres et se séparer du personnel improductif.
Quand vous aurez appliqués ces solutions UU se portera mieux
Certains croirons que je suis défaitiste mais peu importe faut voir la réalité des choses en face.
Si non applications de ces données ce sera 1000 personnes aux chômage.et là ça fera le bonheur d'Air France et de Corsair qui profiteront de l'occasion pour augmenter les tarifs.
Inutile de promettre que UU à l'heure actuelle se remettra.

15.Posté par Ces inaptes qui mènent le pays à la dérive le 22/09/2012 21:44
AA n'a qu'à vendre les 2 A380 à Air Mauritius ... Les mauriciens auraient su quoi faire d'appareils qui réduisent le prix des billets de 30% (mais ils ne peuvent plus car eux aussi ont fait des fautes de gestion ...).

L'abandon des A380 est une connerie monumentale.
Il fallait bien évidemment éliminer les 777 de AA qui auraient fait la même ligne. Corsair se serait retirée de la ligne Réunion, car elle n'aurait pas été compétitive. Air France serait rappliqué dare-dare avec ses propres A380 sinon AA lui bouffait également sa clientèle. Cependant, comme AA aurait eu un temps d'avance, elle aurait pu piquer une partie de la clientèle de AF. Les 2 cies AF et AA aurait ensuite partagé la clientèle de la défunte Corsair, et même la clientèle qui passe par Maurice pour aller en Europe.

N'importe quelle entreprise qui fabrique des clous est capable de comprendre que si il sort une nouvelle machine qui permet de vendre les clous 30% moins cher, il faut l'acheter avant les concurrents, et piquer leur clientèle et la fidéliser avant que les dits concurrents reviennent avec les mêmes tarifs.


16.Posté par Le redresseur le 23/09/2012 08:09
Ebfin on voit de plus en plus l'effet Kiss cool de Ethève et de Paulo.

17.Posté par John le 23/09/2012 12:03
Tout à fais d'accord avec le post 5
Vu qu'air austral va utiliser ses 737-800 pour Chennai -Bangkok, un avion de la famille A320 (A319-320-321) pour renforcer la flotte moyen courrier serait peut etre utile, les 737-800 seront épaulé par ce nouvel appareil sur les liaisons Réunion -Chennai-Bangkok, Réunion - Johannesburg, sans oublier Réunion-Madagascar.

18.Posté par jules le 23/09/2012 20:01
Le mois dernier, ma fille est partie faire ses études à Toulouse. A ce titre , elle a bénéficié du billet gratuit de Ladom, financé par La Région Réunion. Naïvement, j'ai pensé qu'elle partirait avec Air Austral, puisque c'est la compagnie locale et la compagnie qui propose un vol direct vers Toulouse. Quand j'ai fait la demande à Ladom, on m'a répondu : " Air Austral ? jamais ! Elle partira sur la compagnie la moins chère !" Elle a eu un billet sur Air France , atterrissage Orly et ensuite ,un deuxième billet pour Toulouse ;
Alors, il faudra que quelqu'un m'explique...
1- Tout le monde se plaint qu'Air Austral est déficitaire, alors pourquoi La Région, qui est entre autres actionnaire d'Air Austral, préfère t-elle prendre ses billets chez le concurrent ?
2 - Un billet en vol direct ne coute-t-il pas moins cher que 2 billets ?
3 - A choisir de travailler avec le moins cher, Corsair n'est-il pas la moins couteuse des 3 compagnies ?
Si quelqu'un pouvait m'expliquer, j'aimerais bien comprendre....

19.Posté par Jean Fuma le 04/10/2012 12:41
"5.Posté par Aloz Emile le 22/09/2012 10:16 | Alerter
Récupérer les 30 millions de dépôt en achetant un Airbus A319 avec une autonomie de 6850 km capable de transporter 140 passagers en basse saison vers Perth /Bankok, et en haute saison utiliser un 777 300ER si le trafic le permet. L'idée est excellente"

=> Stupide comme raisonnement, Air Austral posséde une flotte tout Boeing, vous n'imaginez pas
le cout que cela represente pour former des pilotes sur Airbus sans compter les heures de simulateur et les maintiens de compétence. De plus les possibilités en fret de l'A319 sont limitées, c'est un avion vrac, on ne peut pas y mettre de palettes.....

20.Posté par Jean Fuma le 04/10/2012 12:52
"15.Posté par Ces inaptes qui mènent le pays à la dérive le 22/09/2012 21:44 | Alerter


L'abandon des A380 est une connerie monumentale.
Il fallait bien évidemment éliminer les 777 de AA qui auraient fait la même ligne."

=> Stupide comme raisonnement, l'A380 n'est pas un avion qui convient à la ligne Réunion Paris, les gens qui s'y connaissent un peu savent qu il n y a pas que le transport des passagers qui participent à la productivité d'une ligne, le fret compte beaucoup aussi, OR les capacités d'emport d'un A380 sont NULLES par rapport à celles d'un 777-300 ! 777-300 qui est LE MUST que toutes les compagnies pro Boeing (et les autres) s'arrachent !!

"Corsair se serait retirée de la ligne Réunion, car elle n'aurait pas été compétitive."

=> En attendant Corsair est beaucoup plus competitive ACTUELLEMENT que UU, ce sont les faits, pas de la fiction comme tu sembles l'aimer

"Air France serait rappliqué dare-dare avec ses propres A380 sinon AA lui bouffait également sa clientèle"

=> Pareil, c'est stupide comme raisonnement : les A380 d'AF sont configurés en 4 classes, et comme l'Espace Première n'est pas rentabilisée sur la ligne Réunion-Paris, ils ne vont tout de meme pas reconfigurer quelques uns de leurs A380 pour les déployer ici, ca serait loin d'etre rentable !

. Cependant, comme AA aurait eu un temps d'avance, elle aurait pu piquer une partie de la clientèle de AF. Les 2 cies AF et AA aurait ensuite partagé la clientèle de la défunte Corsair, et même la clientèle qui passe par Maurice pour aller en Europe.

"N'importe quelle entreprise qui fabrique des clous est capable de comprendre que si il sort une nouvelle machine qui permet de vendre les clous 30% moins cher, il faut l'acheter avant les concurrents, et piquer leur clientèle et la fidéliser avant que les dits concurrents reviennent avec les mêmes tarifs. "

=> Stupide comme raisonnement, le transport des passagers et la fabrication des clous sont deux domaines différents. Et puis il faut être extremement naif pour croire qu'un A380 puisse faire baisser le prix des billets de 30% lol

21.Posté par Jean Fuma le 04/10/2012 12:58
"18.Posté par jules le 23/09/2012 20:01 | Alerter

Alors, il faudra que quelqu'un m'explique...
1- Tout le monde se plaint qu'Air Austral est déficitaire, alors pourquoi La Région, qui est entre autres actionnaire d'Air Austral, préfère t-elle prendre ses billets chez le concurrent ?"

=> Pourquoi Air Austral est déficitaire alors que ce n'est pas la compagnie la moins chère ?

"2 - Un billet en vol direct ne coute-t-il pas moins cher que 2 billets ?"

=> Pas necessairement, c'est l'une des subtilités du yield management

"3 - A choisir de travailler avec le moins cher, Corsair n'est-il pas la moins couteuse des 3 compagnies ?"

=> pas necessairement, ca depend des jours et Corsair n'offre pas de vol direct de la Réunion vers Toulouse, cela aurait été plus cher de payer un Réunion Paris avec Corsair et un Paris Toulouse avec air France.........................................................................................................


"Si quelqu'un pouvait m'expliquer, j'aimerais bien comprendre...."

=> en esperant avoir éclairé ta lanterne

22.Posté par 78ROSCOS76 le 04/10/2012 18:05
Des accords sont passés entre Air France et la S.N.C.F. pour acheminer la clientèle au départ de Paris pour Lyon Marseille,Bordeaux,Toulouse,Strasbourg,Nantes etc...
Pour garder des lignes aériennes à destination de ces villes les compagnies aériennes peuvent les conserver à condition d"avoir un taux de remplissage assez conséquent ce qui n'est pas le cas au départ de la Réunion.
@21 si Air Austral est déficitaire c'est qu'elle est mal gérée par des lignes déficitaires tel que la Nouvelle Calédonie.
@21 Abandon de l'A380 c'est une bonne idée d'abandonner ce projet.même si de l'argent a été versé à Airbus pour la commande des 2 avions.ceci reviendra moins cher à rallonger les pistes et taxiways d'une part,d'aménager l'aérogare pour acceuillir en départ comme en arrivée 868 personnes.Ensuite ne pas oublier les moyens de sécurité supplémentaires pour augmenter les effectifs de police de l'air et des frontières,augmenter les douaniers,augmenter les services incendie car on ne traite pas de la même un A380 et un 747.et au final si le projet abouti qui paiera?
augmenter le personnel à l'enregistrement,le personnel des bagages et les accès à l'aérogare et les parkings??*
Au bout du compte même si le prix du voyage diminuai comme il a déja été écrit de 30% LES TAXES SERAIENT AUGMENTEES LOURDEMENT.
AIR FRANCE ne desservira pas La Réunion en A380 équipage important pour le repos et frais d'hotels et acheminement. hotel:aéroport.


23.Posté par Jean Fuma le 04/10/2012 23:18
@78ROSCOS76,

je me doute bien que UU soit mal gérée, ma question "Pourquoi Air Austral est déficitaire alors que ce n'est pas la compagnie la moins chère ?" n'en était pas vraiment une, c'était une boutade pour faire comprendre aux gens que le prix moyen du billet ne veut pas dire grand chose s'il est pris à part. Mais je suis d'accord avec toi.

Le rallongement des pistes, et tout le reste, ce n'est pas la compagnie qui paie. Et sur 300 euros de taxes diverses, moins de 20 vont dans la poche dans l'aéroport Roland Garros...

Pour finir concernant les pompiers, le niveau de sécurité pour un 747 et un A380 est le meme, ca ne dépend pas de la capacité de l'avion. Et si Air France ne dessert pas la Réunion en A380, ce n'est pas une question d'équipage important vu qu'il n'y aurait que 3 Personnels Navigants Commerciaux en plus à tout casser et le prix de l'acheminement ne changera pas que la facturation d'un bus est au forfait. Non si air France ne dessert pas la Réunion, c'est tout simplement parce que l'A380 n'offre pas autant de capacités de fret dans ses soutes comparé au 777-300 et aussi parce qu'il faudrait reconfigurer des A380 avec une cabine spécifique : l'espace Première ne se vend pas regulierement sur des lignes comme la notre (9.000 euros le billet)

24.Posté par ranguin alexandre le 09/04/2014 18:22
Moi je dit air austral doit acheter un seul a380 qui sûrement évitera la perte de C.A de la compagnie

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales