Social

Air Austral: "Nous étions en danger financièrement, aujourd'hui nous sommes en danger socialement"

L'Unsa aérien-SNMSAC dénonce, par voie de communiqué de presse, "le refus à ce jour de la direction générale d'Air Austral de se mettre autour de la table des négociations" et confirme ainsi la grève prévue pour le 2 juillet.

Voici l'intégralité du communiqué suivi du démenti envoyé ce lundi matin par la direction d'Air Austral qui affirme que "le dialogue reste ouvert":


"Depuis le premier jour du dépôt de préavis, soit le 23 juin 2015, les représentants UNSA ont sans cesse tenté de nouer le dialogue pour éviter le recours à la grève. Malheureusement, face aux fins de non recevoir de la Direction Générale, l'UNSA ne pourra que recourir à l’arrêt de travail pour se faire entendre.

Tout ce que nous avons obtenu depuis trois ans ce sont des promesses et des engagements non tenus. La confiance s'est envolée. Sans préavis nous savons que tout ce que nous aurons c'est encore des promesses et des calendriers. Les dernières NAO 2014 en sont la preuve car un des avantages obtenus n'est à ce jour toujours pas mis en oeuvre.

Nous ne réclamons rien de plus que ce que la direction s'était déjà engagée à nous accorder par écrit dans un courrier de notre secrétaire général en date du 8 septembre 2014 à savoir :

- "Les programmations seront faites sur la base d'une activité moyenne de 70 heures de vol par PNC"
- Un cycle de réunions de négociation sur la rémunération des PNC, le statut des CCP et des IPNC s'ouvrira avant le 19 septembre 2014 et se conclura dans le cadre des prochaines négociations annuelles obligatoires(2014); la revalorisation du moyen courrier fera partie des objectifs fixés dans le cadre de cette négociation"
- "Dans un objectif d'équité, un examen des roasters individuels des trois derniers mois permettra d'identifier les PNC très en dessus ou très en deçà de la moyenne; leur programmation des prochains mois sera adaptée et tout sera mis en oeuvre pour corriger les écarts et les rapprocher de la moyenne sur la saison;"
- "Le PDG adressera en outre un courrier à chaque PNC, qui rappellera ses engagements et les avancées réalisées depuis deux ans, ainsi que les chantiers en cours et sa détermination à améliorer significativement les conditions de travail de tous les salariés, dans un contexte que personne n'ignore."

Au delà des apparences, il existe un climat de tensions et de mécontentement social dans toutes les strates de l'entreprise et les gens ont peur de parler. Un cabinet d'étude ainsi qu'une enquête récente mettent en exergue les difficultés internes et la perte de confiance. Les résultats de ces études devaient être publiés : nous les attendons toujours.

Il y a trois ans nous étions en danger financièrement, aujourd'hui nous sommes en danger socialement.

L´UNSA continue à demander à la Direction de se mettre autour d’une table afin que ce mouvement social n’ait pas d’impact sur les départs en vacances des Réunionnais.

Le développement de notre compagnie dans l'océan Indien et ailleurs, ainsi que la qualité du service rendu aux passagers restent au coeur de nos préoccupations. Et cela peut se faire dans le respect des salariés
".

Les élus UNSA AERIEN SNMSAC – AIR AUSTRAL

 Démenti de la direction d'Air Austral:

Suite au dernier communiqué publié par l'UNSA ce jour, la Direction Générale d'Air Austral souhaite apporter un démenti formel.

La Direction Générale d'Air Austral a toujours gardé la porte ouverte aux discussions et ce dès le premier jour du dépôt de préavis :

    •    le 23 juin, jour de dépôt du préavis, le Président Directeur Général a invité et a rencontré les représentants syndicaux de l'UNSA afin de leur faire part du non sens de ce préavis et de son impossibilité de négocier sauf dans le cadre des prochaines NAO,
    •    Une réunion de travail informelle a par ailleurs été organisée à l'initiative de la Direction Générale le vendredi 26 juin dernier,
    •    La Direction des Ressources humaines a également proposé une réunion de discussions dimanche dernier, proposition déclinée par l'UNSA.

 
Aussi, la Direction Générale d'Air Austral affirme encore ce jour que le dialogue reste ouvert. Elle est face aujourd'hui à l'intransigeance de l'UNSA qui est enfermé dans son combat interne avec un autre syndicat au risque de nuire à la compagnie.

Air Austral étudie actuellement tous les moyens à tous les niveaux (juridique, règlementaire et opérationnel) pour garantir à ses passagers la bonne exécution de son contrat de transport et ce pour que ce mouvement n'ait pas d'impact sur le départ en vacances des réunionnais.

Air Austral rappelle par ailleurs que tout sera mis en œuvre afin d'éviter toute perturbation sur ses vols si le conflit venait à se confirmer.

La Direction Générale d'Air Austral

 
Lundi 29 Juin 2015 - 07:50
Lu 3892 fois




1.Posté par noe le 29/06/2015 09:36
Il faut faire des économies partout !
Air Austral commence à sortir du rouge ... qu'on laisse cette entreprise bien retrouver ses bénefs ....!

2.Posté par psychose le 29/06/2015 10:04
Cette compagnie tient grâce à pas grand chose : ne prenez pas le risque de tout planter ..............et tout perdre .

3.Posté par Pour l''abolition des privilèges ! le 29/06/2015 10:09
Comment ces privilégiés osent-ils dire qu'il y a 3 ans , ils étaient en danger financièrement et qu'aujourd'hui ils le sont socialement ???

L'argent injecté chaque année dans cette compagnie tenue par une poignée d'affairistes faux-nez de certains élu-e-s, créée, sois-disant, pour désenclaver notre île et pour briser les monopoles d'Air France et de Corsair, est-il de l'argent privé ou de l'argent public qui pourrait sans aucun doute être employé pour réduire les nombreuses inégalités sociales dans notre île ???

Le prix du billet d'avion du Réunionnais lambda qui voyage sur cette compagnie joujou des élu-e-s et de leur famille qui ne payent pas leur billet, est-il moins cher que sur les autres compagnies ???

4.Posté par R I P O S T E le 29/06/2015 13:05
Comment voulez vous avancer sur cette île où le chômage progresse quand la couyonisse est présente !

Les performances de la France , des Outre mer sont à la traîne en partie en raison du “ manque de courage des dirigeants , de la politique du gouvernement socialiste ,  “ des lobbys et du “ pouvoir excessif des syndicats “.

L' esprit c'est comme un parachute. Il n'est utile que s'il est ouvert.

5.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 29/06/2015 13:27
Cette compagnie tient grace aux subventions de la région , c'est à dire grace à ceux qui payent des impots , elle est tres endettée , la gréve ne va pas arranger les choses , et à defaut de meilleures conditions de travail , ils auront de meilleures conditions de chaumage , c'est un choix quand on ne réflechit pas aux conséquences on les assumes .

6.Posté par tmoun974 le 29/06/2015 16:32
70 h / mois , c'est bien ce que j'ai lu ? 17h par semaine .... et encore ds les vols de nuit c'est pas l'abondance de PNC....

7.Posté par Oie-Waw le 29/06/2015 18:43
Arrêtez de râler... trakass pa Didi de la Région va encore prendre des sous et renflouer les caisses tel un héros sauveur...
Et si z'êtes pas contents du prix des billets eh bien ne bougez plus, ne prenez plus l'avion... là ça leur ferait tout bizarre et comme par hasard on verrait fleurir des soldes sur les tarifs...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales