Social

Air Austral: La direction "refuse de poursuivre le dialogue" estime l’UNSA


Marie-Noëlle Wolf, déléguée syndicale UNSA Aérien
Marie-Noëlle Wolf, déléguée syndicale UNSA Aérien
L'UNSA Aérien et la direction d'Air Austral se renvoient la balle. Alors que devait se tenir cet après-midi une réunion au siège d’Air Austral pour trouver des solutions au mouvement social, la direction a indiqué que cette réunion n'a pas pu se tenir en raison du refus du syndicat qui porte sur le "désaccord sur la composition de la délégation des syndicats". Faux, répond l'UNSA, qui affirme que c'est Air Austral qui a mis fin au dialogue, "sous prétexte fallacieux qu'elle ne souhaite discuter que des revendications concernant les PNC avec l'UNSA".

Dans un communiqué, l'UNSA Aérien rappelle qu'elle est une organisation représentative "de l'ensemble des personnels et le préavis de grève qu'elle a déposé concerne l'ensemble des personnels" et que les revendications qui y sont portées "concernent aussi l'ensemble du personnel d'Air Austral".

Le syndicat déplore que la direction d'Air Austral, "de manière autoritaire et en bafouant la législation en vigueur", conteste la composition de la délégation UNSA "sous prétexte fallacieux qu'elle ne souhaite discuter que des revendications concernant les PNC avec l'UNSA".

"Devant le refus de l'UNSA, de se voir imposer la composition de sa délégation, la direction d'Air Austral met fin au dialogue en cours en annulant la réunion prévu ce jour à 14h30", affirme le sydicat, qui dit "prendre acte de cette décision".

"Nous prenons à témoin chacun de l'empressement de la direction d'Air Austral à vouloir sortir de ce conflit et de sa gestion financière insouciante et généreuse des deniers des contribuables réunionnais", termine la déléguée syndicale UNSA Aérien, Marie-Noëlle Wolf.
 

À lire également : 

Grève à Air Austral : Maintenus, retardés ? Le programme des vols jusqu'au 5 janvier   

Une grève qui coûtera 3 millions d'euros à Air Austral

Air Austral : La grève continue

Premier jour de grève à Air Austral : "Pas de signe de vie de la direction"  

Air Austral dévoile ses programmes de vols malgré la grève  

Poursuite de la grève à Air Austral : "Le compte n'y est pas" pour les salariés  

Préavis de grève chez Air Austral : Communiqué de l'UNSA  

Grève à Air Austral : Les points durs du désaccord clarifiés mais pas de sortie de crise  

Grève illimitée à Air Austral à partir du 2 janvier
Mercredi 4 Janvier 2017 - 16:36
Lu 4031 fois




1.Posté par Greg le 04/01/2017 16:48
Si l'UNSA représentait vraiment l'ensemble du personnel ils ne seraient pas allé chercher le soutien des agents de pistes, et des pilotes! Cette fois la boucle est boucler! Mme Wolff le mensonge devient-il une vertu syndicale?! De mauvaise foi, pas de solution possible!

2.Posté par AIR AUSTRAL : NEGOCIATEURS AMATEURS le 04/01/2017 17:12
Les membres de la Direction chargés de négocier avec les syndicats sont vraiment des amateurs ne connaissant rien à la résolution d'un conflit social.
Anciennement avec Etheve, nous avions à faire à de vrais négociateurs, aujourd'hui des amateurs ....
Ils préfèrent continuer à affréter des avions et donc à payer NOS PILOTES à ne rien faire, à payer les loyers de NOS AVIONS SANS les faire voler, etc, etc....
Dans toute discussion il faut savoir donner pour recevoir, eux ils ne donnent rien et promettent d'étudier les revendications du personnel et de nous répondre plus tard. On s'est fait b..... en Juin dernier, on ne se fera pas B...... une nouvelle fois cette fois ci.
Il nous faut un document signé pour arrêter notre grève, on ne va pas s'arrêter sur des promesses.
Avec cette direction alors que le préavis de grève a été déposé depuis le 26 Décembre, la première réunion n'a eu lieu que le 03 Janvier. Vous trouvez cela sérieux. Ce sont des erreurs de gestion manifestes, c'est jouer avec de l'argent que ne leur apparient pas. Que fait la DG ?
Au fait que fait le Directeur commercial dans les négociations ? C'est vrai qu'il se montre de plus en plus, avec les Miss, avec les journalistes, avec les agents immobiliers, etc..... Pourquoi le Directeur Financier, donc celui qui tient les cordons de la bourse n'est pas présent aux négociations ? Si il y a une personne qui doit être présente afin d'orienter la DG sur les coûts c'est bien le Directeur Financier ....!!!!!! Au fait où est le DRH ????
Qu'attend le SNPL pour faire remarquer à la DG que les pilotes ne volent plus et donc qu'ils seront moins rémunérés ce mois ci ?
Encore une fois ceux qui trinquent selon les agents d'escale qui se font eng.... par les passagers, qui bossent avec des amplitudes horaires pas possible, ETC, ETC....

3.Posté par Ed le 04/01/2017 17:25
Qui sème le vent récolte la tempête !

4.Posté par Unite le 04/01/2017 17:40 (depuis mobile)
Le plus cela va sur les passagers plus ennuyés deviendra, il est blessant tout le monde, le régler

5.Posté par leréunionnais le 04/01/2017 18:18
Sur post 3 mais qui grèvent de trop tuent l'entreprise car pendant ce temps ceux qui ne grèvent pas, continuent de gagner et Air Autral risque la cata financière, Air bourbon est tombé, d'autres sont tombés, il faut continuer et bientôt cette entreprise mettra la clef sur la porte : triste France

6.Posté par cmoin le 04/01/2017 18:41
Ils travaillent 80h maxi par mois,voyage gratuitement hors travail ainsi que leurs familles,ils veulent quoi de plus?
Ne pas céder au chantage!

7.Posté par Denis FONTAINE le 04/01/2017 18:47
Marie Noëlle aura eu son heure de gloire et sera passé va la tele.
Apres elle,le déluge,pas grave.

8.Posté par UU974MRU le 04/01/2017 15:58
Dans très peu de temps MRTIUS rachètera AA pour 1€ symbolique. .. La compagnie régionale à reçu récemment un crédit d'impôt important venant de l'état pour faire face sois disant à toutes compétitivités!!! es ce vraiment le cas? ou est-ce pour caché un déficit ? faire face à toutes compétitivité ça passe par l'amélioration de nouvelle technologie et la distribution des dividendes aux actionnaires certes... mais aussi par l'emploi non? les conditions de travail? et la rémunération des salariés ? comme dirait l'ancien DG "sans entreprises y a pas de salariés, mais sans salariés y a pas d'entreprises non plus" l'état a accordé un crédit d'impôt important à cette compagnie, les autres compagnies ont elles été logé à la même enseigne ? combien d'entreprises locaux auraient pu profiter de cette sommes ? combien d'emplois auraient pu être créer dans le secteur marchands ou encore dans le secteur agricole ? doit-on subir tous ça encore combien de temps ? Pourquoi l'état y injecte pas les sous dans les services publics: aide à la personne, amélioration d'habitat ou encore dans les collectivités qui ne cessent d'augmenter les taxes pour maintenir à flo leur budgets de fonctionnement et d'investissement... Kréol réfléchi avant lé tro tard. ..

9.Posté par SALAIRES CHEZ UU le 04/01/2017 19:45
A post 8. suis d'accord avec vous. Il nous faudrait des explications sur le Credit d'Impots sous forme d'un chèque de 28 Millions d'Euros remis en grande pompe par Princesse Ericka. Où est passé cette argent ? Pourquoi en plus une demande d'augmentation de Wcapital de 65 Millions d'Euros à La Region ???? Ces sommes ont elles été distribuées en salaires aux Dirigeants et non pas aux salariés.
Ce n'est pas normal que de telles sommes soient utilisées à affréter des avions afin de briser la grève plutôt que de réunir tout de suite les grévistes et de négocier. A raison de 800 K€ Par jour, bonjour les dégâts ....!!!
Les actionnaires seraient en droit de demander des comptes à MALE pour cette faute de gestion manifeste, lui qui n'arrête pas de dire que son équipe de Direction et lui ont relevé la compagnie qui était en faillite. Chassez le naturel, il revient au galop..... Il oublie seulement de dire aux si la compagnie donne l'impression d'aller mieux c'est uniquement du à la baisse du coût du carburant qui lui a rapporté suffit 4 Ans un peu plus de 130 Millions d'Euros en plus des surcharges carburant sur les billets qui n'ont pas baissé.....!
130 Millions + 23 Millions + 65 Millions voilà déjà 218 Millions d'Euros dans les caisses de cette compagnie.
Où est cet argent ?

10.Posté par max le 04/01/2017 20:04
Air Mauritius fête ses 50 ans cette année, et des conflits sociaux, on n'en compte pas ou presque.

Air austral avec ses syndicalistes lobbyistes en veulent toujours plus et mettent en danger la pérennité de l'entreprise avec des conflits tous les 6 mois.

Je rejoins post 8 et pourrais bien voir air Mauritius racheter AA, pour une bouchée de pain avec un plan social au bout...

Je ne souhaite pas mais je ne pleurerai pas si cela devait arriver.

11.Posté par karys le 04/01/2017 17:40
en lisant cela je comprends mieux pourquoi un stagiaire Réunionnais demandanr 1 stage non rémunéré se voit sans réponse ou baltringué d appel en appel avec finalement aucune avancée même se sentant rabaissé. les promotions canapés et le copinage sont de légion et cela a au moins permis 1 chose c que notre famille ne prendra plus cette compagnie.
et oui en tant que Père je me révolte même si cela peut nuire à son enfant. mais la trop c est trop

12.Posté par noe le 04/01/2017 21:00
On peut les virer s'ils sont en CDD et on prend d'autres personnels souvent plus instruits !

13.Posté par Ma sonnerie le 05/01/2017 00:09
pas doué le dufour vu à la TV ce jour...

14.Posté par Probl!ème franco-français le 05/01/2017 02:18
Malheureusement, nous n'avons pas de compagnies internationales ici. C'est de là que vient le problème. La compagnie régionale est à la fois le problème et la solution. En voulant créer une compagnie locale censée résoudre les problèmes d'enclavement, on a créé une compagnie dont nous sommes tributaires et dépendants.
Voila ce qui arrive quand les politiques s'improvisent économistes. Didier Robert n'a pas créé UU mais il n'a pas voulu faire preuve de courage pour traiter le problème. Comme souvent pour d'autres situations, il a voulu gérer la situation de manière électoraliste en ne faisant preuve d'aucun courage ni d'aucune vision. Voila le résultat. ...

15.Posté par Pas clair du tout le 05/01/2017 06:44
2.Posté par AIR AUSTRAL : NEGOCIATEURS AMATEURS le 04/01/2017 17:12

"Avec cette direction alors que le préavis de grève a été déposé depuis le 26 Décembre, la première réunion n'a eu lieu que le 03 Janvier. Vous trouvez cela sérieux."

En même temps, gréver le lendemain de Noel et en fin d'année, ça aide pas non plus, vu les congés des uns et des autres, les fêtes... Et vu les conséquences financières: très responsable?

C'est pas un peu tordu d'avoir débuté une grève à cette date?

Et c'est quoi cette histoire de composition de délégation syndicale UNSA: est-elle composée ou non de membre du SNPL et de la CFDT? Si oui, pourquoi? Surtout s'ils font "grève" à part...

Mon impression est que la direction d'AA : ce ne sont peut-être pas des "anges", mais l'UNSA, ça ne semble pas clair son attitude....

Au fait: les revendications précises de l'UNSA, c'est quoi dans le détail? On le saura un jour?

16.Posté par parlamer le 05/01/2017 06:57
et y en a pour dire qu'un tram train c'est mieux....
une digue un pont ça ne fait pas greve et ça fait pas ch.....les gens qui bossent pour de vrai

17.Posté par DOGOUNET le 05/01/2017 06:58
A toute cette bande de guignols, à tous ces enragés du "toujours plus", entendez vous la concurrence qui rigole ? Vivement qu'air Mauritius rachète le mourant ...après avoir, bien entendu, viré ces fossoyeurs !

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >