Actu Ile de La Réunion

Air Austral : Gérard Ethève entrouvre la porte des négociations


Air Austral : Gérard Ethève entrouvre la porte des négociations
D'après les syndicalistes du SNPNC, Gérard Ethève, le patron d'Air Austral, serait sur point d'assouplir ses positions au sujet du mouvement social lancé par le personnel navigant commercial (PNC). Jusque-là, Gérard Ethève s'était montré inflexible, refusant toute discussion avec les PNC tant que la grève perdurerait. "Au vu des huit jours que nous venons de passer, nous sommes contents que Gérard Ethève reconnaisse l'existence de certaines distorsions au sein de l'entreprise. Nous lui avons tendu une perche et il semble qu'il soit prêt à faire des compromis. On attend qu'il nous recontacte" déclarait un syndicaliste en fin d'après-midi.

Les syndicalistes ont proposé une alternative au patron d'Air Austral : soit il accepte de participer à une réunion de travail et les grévistes suspendent le préavis de grève, soit il accède immédiatement à une ou plusieurs des demandes des grévistes et ces derniers lèvent définitivement le préavis, avec toutefois la mise en place d'un calendrier pour négocier les autres points.

Les cinq revendications des PNC d'Air Austral sont tout d'abord une programmation de 70 heures minimum de vol pour chaque stewart ou hôtesse sur une base de trois longs courriers, ensuite le paiement des heures décomptées entre l'arrivée des PNC à l'aéroport et le décollage de l'avion, l'équité salariale, la reconnaissance de l'ancienneté au regard de la rémunération, la revalorisation des échelons, et, enfin, l'établissement d'un coefficient majorateur des heures de vol pour les moyens courriers (zone Océan Indien) effectués sur Boeing 737 et Ater.
Vendredi 28 Mai 2010 - 18:37
Renaud Daron
Lu 2470 fois




1.Posté par Passager payant le 29/05/2010 10:40
C'est toujours les privilégiés qui réclament le plus

2.Posté par Au boulot les fégnaces le 29/05/2010 14:13
La grève est terminée depuis 12h 00 ce jour. 11 jours de grève pour rien car les revendications c'étaient du n'importe quoi pour cettte corporation qui fait déjà partie des privilégiés . Les responsables de cette opération devraient démissionner de leur poste de délégués syndicales s'ils ont un minimum de respect pour la démocratie et la majorité de PNC qui ne les ont pas suivi qui eux sont conscients de leur situation de priviliègié et sont restés au travail.

3.Posté par Lebon Paul le 29/05/2010 15:04
Ce n'est pas les 70 heures qui vont tuer ces chers PNC.
ce sont toujours les brebis galeuses qui font les revendications qui risquent de mettre en peril leur société.

Alors que dans cette période difficile, l'aviation civile connait une grave crise ,baisse de l'euro ce qui rencherit le cout du petrole, manque à gagner suite aux consequences du volcan islandais.Ils trouvent le moyen de declencher un mouvement de grève, apparemment peu suivi.
Ce sont des irresponsables, ils feraient mieux de se remettre au travail pour perreniser leur outil de travail qu'est Air Austral.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales