Société

"Aïna, Enfance & Avenir", une association humanitaire réunionnaise sur la Route du Rhum


©Photos Breschi/groupe Picoty
©Photos Breschi/groupe Picoty
Au-delà du défi sportif que représente cette course en voilier de plus de 6000 km ralliant la Bretagne à la Guadeloupe, la Route du Rhum est un grand moment de partage et de solidarité. A Saint-Malo, ces derniers jours ont été riches en émotions et en rencontres, notamment pour l’association réunionnaise Aïna, Enfance & Avenir, qui vient en aide aux enfants de Madagascar depuis 2005 et a eu l’honneur de prendre part à cette 10ème édition de la Route du Rhum.

Le skipper Jean-Christophe Caso a choisi de naviguer aux couleurs d’Aïna, Enfance & Avenir à bord du bateau Picoty 85, sponsorisé par la société Avia Picoty et parrainé par le chanteur Laurent Voulzy. Un tel défi sportif ne pourrait voir le jour et être mené à son terme sans le soutien de nombreux partenaires. Les bénévoles d’Aïna sont venus encourager Jean-Christophe Caso avant son départ et suivront son périple jusqu’à Pointe-à-Pitre.

Sandra et Hasimbola, deux enfants du centre Aïna à Madagascar, ont eu la chance de participer à cet événement exceptionnel. Très à l’aise dans leur rôle d’ambassadeurs, ils ont rencontré les nombreux visiteurs venus découvrir les actions de l’association Aïna sur le stand qui lui était réservé par Avia Picoty. Les deux enfants avaient une mission à accomplir. Samedi dernier, ils ont retrouvé le chanteur Laurent Voulzy, parrain de l’association, pour remettre la mascotte Océane au skipper afin qu’il l’emporte avec lui durant sa traversée. Cette mascotte porte le nom de la plus jeune enfant recueillie au centre Aïna, elle avait 15 jours à son arrivée.

Evénement exceptionnel

Jean-Christophe Caso est conscient du précieux soutien que lui apporteront les enfants : "Quand tout va bien, je pense à eux et dans les moments difficiles, mes pensées se tournent aussi vers les enfants d’Aïna. Je me dois d’être à la hauteur de la confiance qu’ils me témoignent. J’espère que j’arriverai à retranscrire toute cette énergie positive sur l’eau". Durant la traversée, le skipper restera en contact avec les enfants de Madagascar. Cette rencontre entre un navigateur épris d’aventure et de liberté et les enfants du centre Aïna est pour eux une fenêtre sur le monde, un premier pas vers le rêve.

En 2008, le centre Aïna a recueilli 50 enfants orphelins issus des bidonvilles de la capitale de Madagascar. L’association a réussi à relever un premier défi : offrir un lieu de vie à ces enfants, dans un environnement sanitaire et affectif stable. Depuis, de nouveaux projets ont vu le jour : un centre de soins pédiatrique et deux crèches solidaires qui accueillent de jeunes mamans et leurs enfants afin de leur offrir des perspectives d’avenir.

L’ensemble des fonds collectés par l’association Aïna assure le fonctionnement des centres et des crèches solidaires à Madagascar. Mais il manque encore de nombreux parrains pour assurer l’avenir des enfants recueillis, poursuivre les actions d’Aïna et en mettre en œuvre de nouvelles. Si vous souhaitez soutenir les efforts menés depuis bientôt 10 ans par Aïna, Enfance & Avenir, rendez-vous sur le site Internet où l’on peut adhérer, donner, parrainer en ligne : www.ainaenfance.org ou sur facebook : https://www.facebook.com/Aina.Enfance.et.Avenir








Mardi 4 Novembre 2014 - 13:32
Lu 671 fois



Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 14:30 Un train pour valoriser les Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales