Economie

Agriculture: Moins d'oignon et d'ail péi cette année


Agriculture: Moins d'oignon et d'ail péi cette année
"Disparition des molécules de traitement (désherbants sélectifs pour les oignons), et impossibilité pour les agriculteurs de se fournir en semence de rose bourbon et ail péi". La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles de La Réunion prévient que la production d'ail et d'oignon péi se fera de plus en plus rare sur les étals des marchés cette année. 

De même pour les carottes et pommes de terre qui seraient aussi en voie de disparition du fait de l'interdiction d'utilisation de certains produits phytosanitaires. "Les agriculteurs se trouvent dans l’incompréhension. Les légumes importés sont produits avec des molécules de traitement qui ne sont plus utilisées en Europe et à La Réunion, mais qui peuvent donc quand même être consommés par l’acheteur", rappelle Frédéric Vienne, président de la FDSEA, dans un communiqué.
 
Celui-ci demande donc que La Réunion profite "d’une dérogation pour l’utilisation de certains produits par rapport au climat. Tout en sachant que les agriculteurs sont formés à l’utilisation de produits phytosanitaires (obligation certiphyto)".
 
Mercredi 23 Septembre 2015 - 17:32
Lu 1642 fois




1.Posté par noe le 23/09/2015 20:25
Dommage !
On va encore consommer des oignons d'Inde !

2.Posté par môvélang le 23/09/2015 21:02
très bonne nouvelle, on va encore pouvoir consommer en quantité, des produits déors pas plus malsains que ceux de chez nous ,pas plus bourré de merde , pas aussi hyper subventionné et pas hyper plus cher

3.Posté par Paysan Créole le 23/09/2015 22:32 (depuis mobile)
Mauvaise langue mettez vous au courant, renseignez vous sur les pratiques culturales de l''ail, de l''oignon de la carotte ... à Madagascar, en Chine, et en Inde et très vite vous reviendrez aux produis pays ou d''Europe.

4.Posté par projet phare pour une autonomie alimentaire le 24/09/2015 06:38 (depuis mobile)
Au programme de la liste po un environman renione aniel boyer de nasion renione mettra en place un programme agroecologique visant une production alimentaire saine qui créera de la richesse et des emplois

5.Posté par Bayoune le 24/09/2015 08:53
Il faudrait se rendre compte qu'en important des produits de pays étrangers, est importé en même temps des milliers de chômeurs qui ne trouveront pas d'emplois dans son pays. Donc les importateurs de produits, importent aussi le chômage pour des milliers de jeunes qui descendent dans la rue pour légitimement exiger le droit de vivre et travailler dans son pays. Les forces du contre "désordre" veille aux grains de débordement. En gros i di o zeun, manifeste pa, rante zote kaze alé krévé an silanss!!!

6.Posté par Zbob le 24/09/2015 10:19
Tout se tient , on importe de grandes quantités de carottes OGM d'Australie ( pas de goût , traitées avec on ne sait quoi), de l'oignon et du gingembre de Chine , des pommes d'Afrique du Sud...Ce qui permet de "casser" ( pour un temps) les prix et de tuer la production locale ( faut bien récupérer des terres pour bétonner) , j'en passe et bien d'autres produits locaux disparaissent peu à cause de ces merdes importées.
Quand nous ne produirons plus rien , ce qui est pour bientôt avec ce genre de politique, les importateurs augmenteront les prix , feront plus de bénéfices et pourront investir dans l'immobilier( ce sont les mêmes de toutes façons)...Bon d'accord , il ne restera peut-être que la canne car elle permet de fabriquer du rhum bas de gamme , artificiellement maintenu à des prix bas pour permettre la consommation locale . Quand les gens sont abrutis par cette saloperie , ils ne se révoltent pas , ils attendent un ti'moné de not'maître , le maire ...et hop le tour est joué...
Bravo la chambre d'agriculture ( qui est incapable d'évoluer ) , bravo la chambre de commerce ( qui encourage la construction des grandes surfaces qui tuent les commerces de proximité), vous laissez faire car ça vous arrange ( qui touche quoi?)

7.Posté par môvélang le 24/09/2015 15:35
""""""3.Posté par Paysan Créole le 23/09/2015 22:32 """"""
dans l'actualité de cette semaine , il est question des vaches malades qui ont été envoyé à l'abattoir par des paysans créoles, racontes nous un peu et cherche un peu dans les infos d'il y a quelques temps où un journaliste demande à un éleveur créole s'il boit le lait de ses vaches malades qu'il produit, après longues réflexion, il a dit , """"""je préfère ne pas répondre !"""""""

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales