Société

Agriculture: Moins d'emballages de produits phytosanitaires dans la nature


Agriculture: Moins d'emballages de produits phytosanitaires dans la nature
En utilisant des produits phytosanitaires pour protéger les cultures, les agriculteurs, les centres de recherches, les sociétés d’entretien d’espaces verts ou encore les services techniques des collectivités locales génèrent des déchets.

Ces déchets sont regroupés sous le sigle EVPP pour Emballages Vides de Produits Phytosanitaires. Ils constituent une part importante des déchets produits lors des opérations de protection des plantes par les produits chimiques. Chaque année, la production moyenne d’EVPP est estimée entre 15 et 20 tonnes à la Réunion.

Les utilisateurs de produits phytosanitaires sont responsables des EVPP qu’ils produisent et de leur élimination en fin de vie. Afin d’aider ces utilisateurs à éliminer ces déchets dans le respect des exigences réglementaires, la Chambre d’Agriculture organise une opération gratuite de collecte d’EVPP qui commence demain pour se finir le 13 juin. Dix points de collecte seront répartis sur toute l’ile.

L’objectif est de collecter 10 tonnes d’EVPP cette année. En 2012, ce sont 5.8 tonnes d'EVPP qui ont été collectés. Depuis la première opération en 2008, la quantité collectée a suivi une progression importante avec + 65,7 % entre 2008 et 2012.

Environ 30% de ce gisement sera recyclé grâce à la collecte. Certains départements métropolitains affichent un taux de collecte de 75 %, mais après avoir mené une dizaine d'années d'opérations de collecte.

"A La Réunion, nous affichons un taux de collecte très satisfaisant par rapport à nos quatre dernières opérations. Par ailleurs, nous sommes en avance sur beaucoup de départements métropolitains au niveau de la qualité des déchets, car nous réalisons le recyclage. Alors que beaucoup de départements métropolitains restent sur le mode de traitement en incinérateurs (déchets dangereux) ou par enfouissement", se félicite le coordonnateur de la collecte. La Chambre d'agriculture envisage d'atteindre dans moins de 3 ans un taux de collecte de 50 %.
Lundi 10 Juin 2013 - 07:19
.
Lu 479 fois




1.Posté par Woody Wood le 10/06/2013 08:35
-"des opérations de protection des plantes par les produits chimiques. "

Quel foutage de gueule !
Allez y; pourrissez les sols avec vos merdes, continuez allègrement à détruire la nature...

Les fabricants et vendeurs de poisons devraient un jour comparaître pour crime contre la terre et l'humanité.

2.Posté par Zarin le 10/06/2013 12:37
A la limite, le seul écologiste irréprochable est celui qui met tout en oeuvre pour mourir sans laisser la moindre trace de son passage sur Terre.
Didier Nordon

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales