Faits-divers

Agressions sexuelles : L'enseignant reconnait les faits


Agressions sexuelles : L'enseignant reconnait les faits
L'enseignant, âgé de 26 ans, soupçonné d'attouchements sexuels sur plusieurs fillettes, âgées entre 7 et 10 ans, a reconnu les faits lors de sa garde à vue.

L'intervenant en informatique de l'école des Badamiers, à Sainte-Clotilde, pourrait être mis en examen ce jeudi pour agressions sexuelles aggravées. L'homme intervenait également au collège de Sante-Clotilde.

D'après les premiers éléments, l'enseignant était jusqu'ici inconnu des services de police et de la justice.  L'intervenant en informatique risque cinq à dix ans de prison.
Jeudi 30 Mai 2013 - 07:31
Lu 1385 fois




1.Posté par L'Ardéchoise le 30/05/2013 09:56
Intervenant ou enseignant ? L'auteur de cet article ne connait visiblement pas la différence entre les deux statuts. C'est pénible, ces approximations.
Ou alors il a une dent contre les enseignants et veut se venger d'une scolarité chaotique ?

Peu importe, l'essentiel reste que la culpabilité de l'individu incriminé semble établie, et il est évident qu'il ne doive plus pouvoir travailler dans le milieu de l'enfance une fois qu'il aura purgé sa peine.
...

2.Posté par MArre le 30/05/2013 11:00
@ 1 : Quel commentaire inutile..

3.Posté par noe le 30/05/2013 11:08
A la porte ...Pointe barre !

Condamnation demandée et mise à l'épreuve par des soins !

4.Posté par L'Ardéchoise le 30/05/2013 11:48
2, commentateur aux multiples pseudos, c'est ton intervention qui est gratuite et inutile !
Car en quoi est-il vain de demander à un journaliste d'être clair, net et précis ?
Non seulement il en va de la crédibilité d'un article, mais également de la non stigmatisation de tel ou tel métier.
Toutefois, je ne peux que rajouter ce que j'ai déjà écrit : les enseignants ne sont pas soumis à une enquête de moralité, pas plus que les intervenants, les curés, les éducateurs de jeunes enfants, les vendeurs de bonbons ou autres.
Les faits sont condamnables, quel que soit l'adulte (qui peut parfois être un parent...) qui les a commis.
...

5.Posté par mi marche ec Melenchon le 30/05/2013 14:44
d'accord avec l'Ardéchoise. quoique qu'il soit probable qu'il s'agisse d'un amalgame de mauvaise foi et non pas d'une simple approximation.

ca fait penser aux "intervenants" que Lebreton recrute à tour de bras en faisant passer un bafa (Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur) symbolique avec un questionnaire sur 1 feuille à réviser à la maison en 15 jours.

Pareil pour Savigny, le porte cartable de Peillon avec ses "enseignants-communaux"

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales