Faits-divers

Agression sexuelle à la Cirest: "Mon collègue me montrait son sexe"

L'affaire est "grave" pour Stéphane Carpaye-Tailamée, secrétaire départemental du SDUCLIAS (Syndicat départemental unitaire des agents des collectivités locales, du ministère de l'intérieur et des affaires sociales de la Réunion). Il y a un mois et demi, une employée de la Cirest - qui a souhaité garder l'anonymat et que l'on appellera Julie - a déposé plainte pour harcèlement sexuel auprès de la gendarmerie de Sainte-Rose, contre un de ses collègues de la collectivité. Des faits requalifiés par la suite par le parquet en agressions sexuelles. Ce dernier prenait un malin plaisir à lui exhiber son sexe dans son bureau. Depuis, l'employée, traumatisée, est en arrêt maladie. Alertés, les services de la Cirest chercheraient à étouffer l'affaire et à ne pas reconduire le CDD de cette jeune femme.


Photo: Marie-Hélène Dor, Marie-Yannick Nagou et Stéphane Carpaye-Tailamée
Photo: Marie-Hélène Dor, Marie-Yannick Nagou et Stéphane Carpaye-Tailamée
Ce matin, dans les locaux de la FSU, Julie*, une employée de la Cirest, est venue témoigner. L'affaire a commencé au sein de son bureau il y a plus de six mois:"Mon collègue s'arrangeait pour être seul avec moi pour me montrer son sexe", explique-t-elle. "Il me demandait comment je le trouvais", ajoute-t-elle encore traumatisée par ce qui s'est déroulé pendant les six derniers mois.

Julie a beau alerté sa chef de service et en parler à des collègues, rien ne se passe. Le déclic intervient au mois d'octobre. "J'ai suivi une formation sur le harcèlement sexuel début octobre et j'ai décidé de porter plainte dans la foulée", précise-t-elle.

Julie se rend à la gendarmerie de Sainte-Rose pour déposer une plainte pour harcèlement sexuel à l'encontre de son collègue de la collectivité. "Entre-temps, le parquet a décidé de requalifier les faits en agression sexuelle", précise Stéphane Carpaye-Tailamée, secrétaire départemental du Sduclias "Elle s'est tournée vers nous pour avoir notre aide", ajoute de son côté Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale adjointe de la FSU. "Ce qui est scandaleux, c'est qu'elle n'a pas été protégée par sa hiérarchie et que son agresseur est toujours en poste à la Cirest", explique-t-elle.

Car Julie a également décidé de remonter l'information auprès de la déléguée syndicale Sduclias de la Cirest, Marie-Yannick Nagou, pour que la direction soit alertée de ces faits graves. "Tout ce qui s'est passé, c'est que la chef de service et le directeur général des services ont mis la pression sur Julie ainsi que sur la déléguée syndicale pour étouffer l'affaire. Ces deux personnes sont en CDD, et au lieu de leur renouveler normalement comme les dernières fois (ndlr : 1 an), on leur propose trois mois en prétextant des problèmes de finances au sein de la Cirest. Aujourd'hui, elles sont toujours en poste au sein de la Cirest mais sans contrats", déplore Stéphane Carpaye-Tailamée.

Les deux femmes sont depuis en arrêt maladie. "Lundi j'ai eu un rendez-vous avec le DGS de la Cirest qui m'a clairement mis la pression pour que je ne fasse pas de bruit autour de cette affaire", ajoute de son côté Marie-Yannick Nagou.

Stéphane Carpaye-Tailamée affirme avoir prévenu le président de la Cirest, Eric Fruteau, de cette affaire. "Il est au courant de l'histoire, je lui ai demandé une audience. Mais on m'a répondu que ma demande écrite n'était jamais arrivée à lui", regrette-t-il.

Ironie de l'histoire, il se trouve qu'Eric Fruteau est un ancien secrétaire adjoint de la FSU à la Réunion…
Jeudi 6 Décembre 2012 - 11:59
Lu 8407 fois




1.Posté par noe le 06/12/2012 11:15
Vivement l'après 21 décembre !
Aujourd'hui on a l'impression de vivre dans un monde de cinglés , de tapettes , de malades , des ladi lafé , des tueries ....

2.Posté par Jeff le 06/12/2012 11:27
A espérer qu'il va démissionner et se faire suivre par un psy, il nous faut soutenir les victimes. Je demande au médiateur de cette info, de censurer toutes les allusions graveleuses.

Respectons d'abord les victimes.

3.Posté par PACO le 06/12/2012 11:45
Mr FRUTEAU, je pense qu'il y a des gens beaucoup plus dangereux que ce deux femmes au sein de la CIREST.
Il n'y a pas besoin de faire "math sup" pour sanctionner ce prédateur sexuel !!!

4.Posté par PACO le 06/12/2012 11:47
Politiciens arrétez de protéger ces pourris de pervers sexuel ou ces "repris de justice"!!!!

5.Posté par D.R. le 06/12/2012 11:51
Je ne saurais trop vous conseiller d'acheter des clefs usb à enregistrement, et de faire parler les hauts placés. Les juges vont accepter ces enregistrements (on est pas dans un film policier américains hein), qui prouveront vos dires sur le fait qu'ils essaient d'étouffer. Si c'est le cas, une plainte au pénal aura pour conséquence leur licenciement immédiat... si ils ne veulent pas négiocier... allez-y moi je l'ai déjà fait et une fois les preuves en vue, on m'a fait un pont d'or à l'amiable...

6.Posté par violences faites aux femmes le 06/12/2012 12:16
a la mairei de st andré aussi na un adjoint tjrs en poste accusé de monstruosités sur une handicapée....

7.Posté par laluno le 06/12/2012 14:01
Il est évident que pour un pécheur Strauss-Kahnnien de girelles, un bout de canne ne sert pas d'appas...Un simple coup de pieds aurait mis fin à ce serpent qu'elle n'osait voir...

8.Posté par kaloupillé le 06/12/2012 14:14
la prochaine fois celui qui est vicieux et qui montre son sexe aux Dames dans les Bureaux ou aux heures de travail , tu prépares un bon couteau bien éguisé et tu lui coupe son sexe , je vous assure qu'il ne recommenceras plus , au moins le CUISSAGE n'existera plus dans les Bureaux des MAIRIES et ils vont se tenir à carreaux ou ils feront un Noeud au cou du petit oiseau , et les Femmes ne feront plus de cuissage pour avoir un Boulot à Méditer !!! .....

9.Posté par mâle le 06/12/2012 14:33
Compléter le rigolo de l'histoire, dans un camp nudiste du cap d'agde toutes les femmes du camp sont en arrêt longue maladie. Pour être mieux sérieux, cette personne n'a pas fait appel à l'huguette de saint-paul ni à la baillif du cevif. Si c'était non, erreur ! très grosse erreur de n'avoir pas mis la copine de fruteau dans le couop!!! et la dhor si prompte à réagir plus vite que son ombre n'a pas eu de meilleure réaction??? Quel monde d'hypocrites.

10.Posté par otelareunion le 06/12/2012 17:17
La cirest chercherais à étouffer l'affaire j'espére que le zaffaire n' est pas trop gros et qu'il vont y arriver à l'étouffer avant que toutes les femmes sois en arrêt

11.Posté par Pipo le 06/12/2012 17:48
Faudrait que les services compétant prennent la situation au sérieux, ce n'est pas normal qu'un individu complètement détraqué passe pour le bon samaritain, il y a d'autre personne qui attende du travail à pôle emploi.Y en a assez de laisser pourri la vie .

12.Posté par n o e le 06/12/2012 18:23
Elle aurait dû lui dire :
"Rien que ça , ton zizi n'est pas plus gros qu'un bichique " ... tu vas faire peur aux minets !

Et cette remarque aurait ridiculisé ce malotru !

13.Posté par tanguy947 le 06/12/2012 19:13
elle aurait du lui dire :

OH qu'elle PETITE MECHE pour tant de DYNAMITE,

14.Posté par Aldo de Toulouse le 06/12/2012 19:49
J’espère, s’il n’y a pas de témoins confirmant les déclarations de cette personne, que le parquet, classera cette affaire sans suite ! Parce que, c’est l’arme redoutable des femmes, qui veulent se débarrasser d’un homme, se faire passer pour une victime d’agression sexuelle ! Les forces de l’ordre, viennent vous chercher et vous embarquent, menottes aux poignets, sans se soucier, si les faits sont réels ou pas. Et je vous souhaite bonne chance, pour vous sortir de ce pétrin ! La victime n’est pas toujours celui qu’on croit ! Et aucun homme n’est à l’abri de ces charmantes dames !



15.Posté par Goyaves de France le 06/12/2012 20:58
J'ai toujours connu qu'il existait des apprentis sorciers et voilà maintenant surgir un apprenti Syndicaliste.

Comment peux-t-on se permettre d'accuser d'autres personnes sachant qu'aujourd'hui il n'y a aucune décision de justice et surtout quand nous même on a des choses à ce reprocher.

pour info : mes dames et meśSieurs les syndicalistes cette personne est présumé INNOCENT à preuve du contraire.

Les syndicats devraient faire un casting pour le recrutement de leurs représentants.

C'est de l'amateurisme pure.

J'espère que cette collectivité portera plainte dans cette faire de cadeau à ces langues de bois.

Aujourd'hui on ne peux plus dire quoi que ce soit à qui que ce soit sous peine d.être attaqué par des tordus.

16.Posté par zou le 08/12/2012 08:00
Elle aurait dû filmer et le mettre sur youtube !! D'une, ce genre de salaud ne pourrait pas nier, et de deux, assumerait à coup sûr les conséquences sociales et professionnelles de leurs actes pervers !! Rapide et économique !! Allez goute !!

17.Posté par king of snoopy dog le 11/12/2012 20:42
na voir si lundi zot sera des grands FAISEURS comme zot y prétend..


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales