Faits-divers

Agression mortelle à Madagascar : Le parquet ouvre une information judiciaire

Plus d'un an après la mort d'un père de famille de Saint-Louis, agressé avec son fils à Tamatave, le parquet de Saint-Pierre a ouvert une information judiciaire. Un juge d’instruction et des policiers-enquêteurs vont se rendre à Madagascar pour tenter de faire la lumière sur ce drame.


Agression mortelle à Madagascar : Le parquet ouvre une information judiciaire
En avril 2010, Laurent Valbourg et son fils Kevin étaient agressés à Tamatave. Le père de famille succombera à ses blessures. Au moment du drame, le père et son fils circulent sur un scooter le long du front de mer de la ville malgache. Alors qu'ils ralentissent pour éviter un des nombreux nids-de-poule de la chaussée, un homme surgit du bord de la route une barre à la main et agresse les deux Réunionnais. L’agresseur aurait également utilisé un pied-de-biche pour frapper le père de famille.

Ils gisent inconscients à terre lorsque les secours interviennent. Les deux victimes, originaires de Saint-Louis sont rapidement rapatriées à La Réunion, moins de deux jours après leur agression.

Âgé de 14 ans au moment des faits, Kevin aura le crane fracturé alors que son père succombera à ses blessures plus d’un mois après avoir été admis à l’hôpital et plongé dans un coma artificiel.

Plus d’un an après les faits, le journal de l'île révèle que le parquet de Saint-Pierre a décidé d'ouvrir une information judiciaire. Un juge d’instruction et des policiers-enquêteurs de la brigade de sureté départementale doivent prochainement se rendre à Madagascar pour faire la lumière sur ce drame. Une des seules certitudes de ce dossier concerne vraisemblablement le mobile puisque le ou les malfaiteurs cherchaient apparemment à s’emparer du deux-roues.

Il reste à établir les circonstances exactes de l’agression et à appréhender les auteurs. La tâche ne sera pas simple pour les enquêteurs puisque les investigations semblent au point mort à Madagascar.
Jeudi 7 Juillet 2011 - 08:30
Lilian Cornu
Lu 2144 fois




1.Posté par Gajik le 07/07/2011 23:42
700 Magistrats seulement payés au lance-pierre pour 20 millions d'habitants disséminés sur un territoire plus vaste que la France ! Et on voudrait que la Justice Malgache travaille normalement ?

Toute cette pauvreté jusque dans les rouages administratifs est l'oeuvre des présidents successifs qui ont volontairement négligé le développement de ce pays en bradant le pays aux multinationales et compagnies minières étrangères contre des commissions occultes.

Qu'un jeune Président veuille changer ce système et voilà que la Communauté Internationale montre son vrai visage monstrueux de complices, du haut en bas de l'échelle d'une politique de spoliation et de sous développement orchestrée par le FMI, la Banque Mondiale et toute la mafia de l'Union Africaine. Sarkozy massacre les Lybiens pour leur piquer leur pétrole après avoir massacré les Ivoiriens pour leur piquer leur cacao. Au tour du Niger maintenant pour l'uranium. Politique de merde que tous ces assassins mènent en notre nom, nous qui votons pour ces ordures !

Voilà ce que m'inspire de dégout cette nécessité pour des victimes de faire appel à des juges étrangers pour obtenir justice, une fois de plus. Si tous ces mafieux de l'ONU au FMI en passant par l'OMC, voulaient bien laisser enfin Madagascar se diriger normalement en cessant de mettre sous tutelle et sous contrats de corruption ses présidents successifs, cette île retrouverait sa souveraineté et la maîtrise de son développement. A l'évidence, l'ONU, l'UA et les technocrates Européens ont fait le choix de Ravalomanana et n'acceptera jamais que le pays soit dirigé par une équipe de démocrates souverains. Après 50 ans d'indépendance truquée et bidon, il est temps que les Malgaches foutent dehors à grands coups de pieds au cul tous ces gens qui lui veulent du bien !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales