Faits-divers

Agression à coups de talons au Tampon

A 14 heures, non loin de la Poste du Tampon, une dame a été agressée dans son appartement. Il ne s'agit pas là d'un cambriolage mais d'un règlement de compte dont les causes restent inconnues. La victime a été prise en charge par les pompiers.


La femme a pénétré dans cette résidence là où réside la victime
La femme a pénétré dans cette résidence là où réside la victime
Cyril est sous le choc. Il vient d'apprendre que sa mère a été agressée dans son appartement, dont la résidence se situe à quelques mètres de la poste au Tampon.

Il est 14h30. Plus un chat devant la résidence, les pompiers ont déjà récupéré la victime pour l'emmener à l'hôpital. Seul son fils, qui vient d'apprendre la nouvelle, s'est rendu dans l'appartement de sa maman avant d'aller la rejoindre.

La deuxième agression

C'est la deuxième fois que la dame pénètre chez sa mère pour l'agresser. La première fois elle passe directement par le balcon. Aujourd'hui, elle a atteint la porte d'entrée, et à peine la porte ouverte, elle frappe sa victime à coups de talon et s'acharne sur elle… au point qu'elle soit emmenée par les pompiers aux urgences. Pour Cyril, les deux jeunes femmes "ne se connaissent pas vraiment", ces deux agressions ressemblent bel et bien à un règlement de compte.

Quoi qu'il en soit, le fils de la victime est en colère face à l'attitude des gendarmes dans cette affaire. "La première fois, j'ai accompagné ma mère pour porter plainte. On lui a dit, malgré notre insistance, que ce n'était pas la peine de porter une plainte pour une telle histoire et qu'une main courante suffirait", déplore-t-il.  A la gendarmerie du Tampon, le droit de réserve ne permet pas aux agents présents de se prononcer.

Cyril est allé rejoindre sa maman à l'hôpital, un peu décontenancé. Mais il l'assure, il ne laissera pas cette affaire en l'état.
Jeudi 30 Juillet 2009 - 15:22
Melanie Roddier
Lu 1294 fois




1.Posté par ALVIN974 le 30/07/2009 16:12
Fo pas trop demander aux pôvres gendarmes!
Les 53% de surrenumeration, ça fatigue!

2.Posté par JUBILATION 57 le 30/07/2009 18:24
Devant ces refus de prendre plainte des gendarmes et policiers, il faut écrire au Procureur de la République et lui indiquer dans la missive son intention de déposer plainte pour les faits commis, avec demande de réparation.
Eventuellement s'adresser à un Avocat.

3.Posté par boyer le 30/07/2009 18:52
apres les loi perben I II III IV et X, les n reformes de Dati c'est surtout l'echec de la politique des statistiques du petit ministre de l'intérieur.

video: sans casque ni bouclier

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales