Faits-divers

Affaire du Cogohr : Six mois avec sursis pour l'ancien président


Affaire du Cogohr : Six mois avec sursis pour l'ancien président
Arsène Nerbard a été condamné aujourd'hui par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre à six mois de prison avec sursis et à une amende de 20.000 euros. Il a utilisé en compagnie de son directeur de l'époque, Christian Pressouyre, entre 1997 et 2003, à leur profit ou à celui de proches, de façon tout à fait illégale, des avoirs sur des billets d'avions achetés par le personnel hospitalier membre du comité d'entreprise des agents hospitaliers de la Réunion. Le montant du détournement avait été estimé à plus de 15.000 euros.

Ils ont en outre été condamnés au remboursement des sommes détournées et le tribunal a prononcé à l'encontre d'Arsène Nerbard une interdiction d'être administrateur social, ce qui signifie qu'il va devoir démissionner de tous les conseils d'administration dans lesquels il siège, et notamment de celui du Cogohr où il siège toujours.

Ce jugement correspond très exactement aux réquisitions du procureur de la République, le 14 mars dernier.
Jeudi 18 Avril 2013 - 15:14
Pierrot Dupuy
Lu 1702 fois




1.Posté par JANUS le 19/04/2013 07:44
Comment Mr NERBARD qui vient d'être condamné pour détournement de fonds pourra-t-il rester Directeur d'un hôpital public ???

Si c'est possible, ce procès n'aura été qu'une immense farce ...

2.Posté par roca le 19/04/2013 08:16
M. Nerbard gère toujours des biens publics.....quid????

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales