International

Affaire Harvey Weinstein: Les actrices brisent le silence

Jeudi 12 Octobre 2017 - 20:34

Depuis la publication d’un article dans le New York Times le 5 octobre dernier, nombre d’actrices dénoncent des faits de harcèlement, d’agressions sexuelles et de viol contre le producteur hollywoodien.


Une enquête a été ouverte ce jeudi, suite aux révélations de l’actrice Lucia Evans dans le journal The New Yorker. Des faits présumés remontant à 2004, époque à laquelle le magnat du cinéma aurait forcé l’actrice à lui faire une fellation.

Depuis la publication du premier article, les accusations pleuvent contre Harvey Weinstein, certains faits remontant à plus de vingt ans.

Des années d’omerta qu’aujourd’hui actrices, mannequins et journalistes osent dénoncer. Angelina Jolie, Gwyneth Paltrow, Kate Beckinsale ou encore Cara Delevingne se sont exprimées ces derniers jours dans les médias.

Le producteur d’Intouchables, ou The Artist et fondateur de Miramax était incontournable également en France. Après Judith Godrèche et Emma de Caunes, d'autres actrices françaises affirment avoir été agressées, dont Léa Seydoux.

Mais le scandale touche aussi la politique et Hillary Clinton, dont le parti a été financé pendant des années par Harvey Weinstein a promis que les dons du producteur seraient reversés à des associations.

Harvey Weinstein aurait quant à lui déclaré depuis le début de cette affaire que "tout le monde faisait des erreurs et avait droit à une deuxième chance". Si la justice décidait de le condamner, il risquerait jusqu'à 25 ans de prison.

N.P
Lu 1312 fois



1.Posté par Fidol Castre le 13/10/2017 11:21

Mais le scandale touche aussi la politique et Hillary Clinton


L'infâme mangeuse de pizzas est encore sur le devant de la scène.

2.Posté par Brocoli le 13/10/2017 14:27

"A Hollywood, épicentre de la gauche milliardaire et totalitaire qui se pense supérieure aux simples mortels à en donner des leçons de bonne conduite, tout le monde savait. Et se taisait. Angelina Joly, Gwyneth Paltrow, Rosanna Arquette, Emma De Caunes, parmi tant d’autres, ont été victimes de son harcèlement sexuel. Glenn Close a reconnu qu’elle savait que des jeunes actrices passaient sur le billard pour obtenir des rôles du puissant Weinstein. Et elle se taisait. Belle solidarité féminine. Belle gauche féministe. Belle bande d’hypocrites.
Où étaient les féministes d’Hollywood qui dans la minute où l’enregistrement d’une conversation de vestiaires entre Trump et un journaliste a été rendu public on hurlé au violeur ? On les cherche encore.
Où est passé Robert de Niro qui promettait de mettre son poing dans la gueule de Trump tellement il le dégoûtait ? Apparemment, de Niro a le dégoût sélectif."

ça et la suite à lire dans cet article :

3.Posté par Fidol Castre le 13/10/2017 15:20

@2 : la gauche et le c... attention...ils aiment les tout-petits.

Hillary...aussi...

4.Posté par A mon avis le 14/10/2017 16:08

@3 Fidol Castre : Vous êtes le spécialiste des sources d'information douteuses !

"la gauche et le c... attention...ils aiment les tout-petits." dites vous ?

Nul doute que le vôtre est de taille imposante, au vu de toute la matière nauséabonde que vous répandez sur ce site !

5.Posté par barbaresque le 14/10/2017 20:16

Y a certainement une culture du viol, on a pas entendu parler des 1400 gamines de Rotherham, tout comme les viols de cologne on été enterré vite fait bien fait par les autorités..

6.Posté par cmoin le 15/10/2017 10:18

Quand fallait avoir des rôles dans des films ca disait rien et là maintenant ca accuse sans aucune preuve!

7.Posté par Zarin le 15/10/2017 22:38

et les Papillotes ?...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter