Faits-divers

Affaire Eurofi : Parole à la défense

Au cours du deuxième jour de procès, au tribunal correctionnel de Saint-Denis, les avocats d'Hervé Ansaldi, ancien patron d'Eurofi, ont plaidé la relaxe pour leur client, démontant chaque accusation formulée par le vice-procureur, précise aujourd'hui la presse écrite. La décision sera rendue le 15 décembre prochain.


Affaire Eurofi : Parole à la défense
Comme l'explique le Journal de l'île, l'attention, durant ce deuxième jour de procès, s'est surtout portée sur Acacia, la mystérieuse société mauricienne qui aurait perçu 3,8 millions d'euros sans aucune contrepartie. "Acacia, ce n'est pas lui, ce ne sont que des suppositions. Il n'y aucun élément tangible pour l'affirmer", a expliqué son avocat, repris par le JIR. La défense sort alors de son chapeau un nom : Paul Martinez. Cet assureur anglais, patron de la société de courtage Gibraltar, apparaît dans plusieurs dossiers, "Acacia pourrait tout à fait être un faux nez de Paul Martinez", assure la défense.

Concernant les autres dossiers de l'affaire, la défense à réponse à tout. Les sommes envoyées à travers le monde : de mauvais placements. Les abus de biens sociaux : Le fils d'Hervé Ansaldi a bien travaillé pour Eurofi. La somme due au fisc : une procédure est en cours. 

Concernant Jean-Yves Guérin, assureur à Papeete et accusé aux côtés d'Hervé Ansaldi, il est décrit pratiquement comme une victime, qui a simplement fait une "erreur" et "n'a rien à faire devant un tribunal", peut-on lire dans le JIR. Comme pour Hervé Ansaldi, Jean-Yves Guérin a plaidé la relaxe.    
Mercredi 7 Octobre 2009 - 11:58
Benjamin Postaire
Lu 1387 fois




1.Posté par Cambronne le 07/10/2009 12:09
ont plaidé la relaxe pour leur client, démontant chaque accusation formulée par le vice-procureur, si c'est comme pour la plaidoirie de D3 promotion jouant la montre avec les mensonges et la calomnie les avocats en question ne doutent de rien

2.Posté par maurimarc le 10/10/2009 18:10
quel gachis autant d'enquete ou de pseudo enquete pour n'avoir aucune preuve de l'aveu du vice procureur. je n'ai retenu que pas de victime, pas de plaignant et pas de preuve, mais il a quand même demandé un max. A n'y plus rien comprendre

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 08:55 Quatre blessés graves en cette fin de week-end

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales