Faits-divers

Affaire Carl Davies : Un dossier d'enquête en français pour la famille du marin


Affaire Carl Davies : Un dossier d'enquête en français pour la famille du marin
On savait que les relations entre la famille du marin anglais Carl Davies et la police française étaient tendues... Et elles ne risquent pas de s'améliorer. Vraisemblablement assassiné en novembre 2011, le corps de Carl Davies avait été retrouvé dans une ravine près du pont Vinh-San, à Saint-Denis.

Le Journal de l'île révèle que "la famille du marin anglais (...) a récemment reçu le dossier d'enquête des mains des autorités françaises. Le hic, c'est que celui-ci est justement en... français !". Et, d'après le journale Kent, en Angleterre, la famille n'est pas autorisée à faire traduire le document car elle aurait signé "une clause de confidentialité" qui leur empêcherait de transmettre le dossier à une tierce personne, sous peine de payer une amende de 14.000 euros. Une situation terrible pour la famille du défunt.

Le Jir constate que "les proches n'ont maintenant plus qu'à espérer un geste des autorités françaises'. Vont-elles accorder "une dérogation à la fameuse "clause" pour que le dossier puisse être traduit sans devoir débourser une pareille somme ?", se demande le journal.
Samedi 13 Octobre 2012 - 08:48
Lu 1201 fois




1.Posté par noe le 13/10/2012 09:11
Beaucoup de zones d'ombre sur cette affaire !

Saurra-t-on un jour la vérité ?

2.Posté par Ces inaptes du ministère de l'intérieur le 13/10/2012 12:19
La réalité est à des années lumières de celles des "Les Ronds de Cuir".
Aujourd'hui, Courteline écrirait "Les cervelles des fonctionnaires inaptes".

Dans ce contexte où la Police "réyoné" a fait preuve de son incompétence, transmettre un document en français pour le dossier d'un étranger tué par des français, c'est très fort ....et on en ajoute encore en impolitesse dans cette ambiance de quasi faute professionnelle, et en ajoute encore plus en empêchant quasiment à la famille de faire traduire le dossier...
Il y a des moments où les personnes normales ont honte d'être françaises et encore plus honte d'être réunionnaises.

3.Posté par L''''Homme Trouble le 14/10/2012 09:09
Ridicule. A aucun moment, les polices étrangères ne font l'effort de traduire leurs documents pour les autres. Encore moins des documents d'enquête.
Quelqu'un pense-t-il sérieusement que la Justice française va vouloir poursuivre cette famille endeuillée parce qu'elle aura traduit des documents envoyés par elle?
Arrêt di nimporte kwé don...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales