Société

Aéroport Roland Garros: Fin 2012, le nombre de passagers total chute

Voici les derniers résultats de trafic commercial de l'Aéroport de La Réunion Roland Garros pour l'année 2012:


Aéroport Roland Garros: Fin 2012, le nombre de passagers total chute
International ( 2 % )
Métropole ( 59 % )
Régional ( 39 % )

Les capacités offertes pour le trafic aérien de l'aéroport de La Réunion Roland Garros sont en baisse par rapport au mois de décembre 2011. En effet, les indicateurs que sont le Tonnage Atterri Décollé (TAD) et le nombre de mouvements d'avion diminuent respectivement de -5,4% et de -2,5%. Cela s'explique par un nombre de mouvements de moyens porteurs et de gros porteurs moins importants que l'année dernière alors que les mouvements des petits porteurs augmentent ce mois-ci.

Les capacités offertes se sont réduites en 2012 comparées à l'année dernière, en effet le TAD et le nombre de mouvements d'avion varient de -4% et de -6,5%. Cela se traduit par une baisse plus importante du nombre de mouvements des gros porteurs et petits porteurs par rapport aux moyens porteurs.

Evolution du nombre de passagers totaux (arrivée + départ + transit*)
AIR AUSTRAL ( 50 % )
AIR FRANCE ( 21 % )
AIR MADAGASCAR ( 4 % )
AIR MAURITIUS ( 12 % )
CORSAIRFLY ( 13 % )

Le nombre de passagers total chute de -5,8% sur ce mois de décembre 2012. Le nombre de passagers en transit à Roland Garros baisse de -39,2% par rapport à décembre 2011 et s'élève à 954 transits. Ils concernent des transits comptabilisés sur la ligne Paris-Réunion-Maurice desservie par Corsair, ainsi que la nouvelle ligne Dzaoudzi-Réunion-Marseille desservie par XL Airways.

Le nombre de passagers locaux dont l'origine ou la destination finale est Roland Garros diminue de -5,5% . L'aéroport a enregistré une baisse de trafic sur la plupart des destinations. L'axe principal de trafic sur la métropole décroît de -4,9%. Cette dernière compte désormais quatre opérateurs : Air Austral, Air France, Corsair et XL Airways qui a opéré sa première liaison le 6 décembre 2012 et dont les vols auront lieu deux fois par semaine en provenance et à destination de Marseille.

Dans la zone océan indien, le trafic profite à Maurice +8,9%, les Seychelles +13,4% et l'Afrique du Sud +2,5%. Alors que le trafic est en recul vers les autres destinations de la zone : Madagascar -4,3%, Mayotte -9,7%, les Comores -24,5% . A l'international, le trafic vers la Thaïlande chute de -44,8%. De plus, l'arrêt des dessertes vers la Nouvelle-Calédonie et l'Australie creuse l'écart de trafic entre décembre 2011 et 2012 (- 4 778 passagers). Quant à la liaison de pré-post acheminement d'Air Austral entre les aéroports de Pierrefonds et de Roland Garros, elle se dégrade de -30,1%. A noter que depuis le 10 décembre, cette liaison est désormais ouverte au trafic local en vol sec ou en correspondance.

L'aéroport Roland Garros a accueilli 2.067.764 voyageurs en 2012

L'aéroport Réunion Roland Garros a accueilli 2 067 764 millions de passagers en 2012. Le trafic n'atteint pas le record de trafic de l'année dernière et recule de -3,3%. Il se décompose de 1 999 133 passagers locaux, en baisse de -4,1% et de 68 631 passagers en transits dont le trafic s'améliore de +26,5% (principalement lié à un afflux de transits sur la ligne Paris-Réunion-Plaisance). Ce repli du trafic passagers touche toutes les destinations à l'exception de Madagascar qui affiche une croissance de son trafic de +11,6%. Ainsi, la destination métropolitaine comptabilise moins de passagers que l'année dernière et perd 4,2% de trafic passagers.

Dans la zone océan indien, le trafic passagers se réduit avec une légère baisse pour Maurice -0,2% et des diminutions plus marquées pour Mayotte -11,8% , l'Afrique du Sud -18,8%, les Comores -16,7% et les Seychelles -2,7%.

Concernant le trafic international, il est affecté par l'arrêt des dessertes vers l'Océanie à compter du mois d'avril qui dégrade davantage les résultats de trafic de cette année. Le nombre de passagers transportés vers la Thaïlande fléchit de -4,9%. La liaison entre les aéroports de Pierrefonds et Roland Garros réalisée par Air Austral enregistre 29% de trafic en moins.

Le tonnage fret aérien transporté en 2012 reste en-dessous des tonnages de 2011 de -11% même s'il s'améliore grâce aux résultats des mois de novembre et décembre . Ce repli des tonnages transportés est plus marqué sur le tonnage fret débarqué (-12,3%) que sur le tonnage embarqué (-7,6%). Les résultats par type avion montrent un recul important du tonnage fret sur les vols cargos qui baisse de -35,7% tandis que les vols mixtes affichent une diminution de -3,2%.
Export ( 29 % )
Import ( 71 % )

Le tonnage de fret aérien en décembre est légèrement en dessous des tonnages transportés en décembre 2011 de -1,5%. Cela est dû à une augmentation du tonnage fret embarqué de +18,1% alors que le tonnage fret débarqué diminue de -16,9%.
Vendredi 25 Janvier 2013 - 05:39
.
Lu 1622 fois




1.Posté par mwa la padi le 25/01/2013 06:09
Normal, aucune politique menée n'est attractive pour les touristes ou même pour les familles réunionnaises souhaitant venir au pays. Avec des taxes aéroportuaires aussi élevées, le coût du billet d'avion est plutôt un message du style : " ne venez pas nous voir". Un peu comme dans la politique de Christophe ¨Payet qui a tout fait pour freiner la venue "d'étrangers" dans son pays....
Je crois que si nous voulons attirer le touriste et avoir des chiffres de passagers avec retour financier, il faut que la CCIR où l'organisme qui gère l'aéroport accepte de gagner moins pour avoir plus en retour : Etablir pour ceux qui viennent avec un "pakage" hôtel, voiture et plus d'une semaine une réduction sensible de la taxe aéroportuaire sous la forme d'un remboursement lors de l'achat des billets. Il n'y a pas trente six solutions, il faut faire un geste financier sensible. Si le nombre de touristes avec la pakage augment, c'est toute l'économie du département qui sera gagnante. Il faut savoir perdre un peu pour gagner beaucoup ! Ce n'est pas la venue du Prince de Monaco qui fera évoluer le nombre de touristes.

2.Posté par tanguy947 le 25/01/2013 08:32
pour attirer le touriste il n'y a pas de mystère
- d'abord un billet d'avion avec des prix attractifs
- une infracstructure adaptée (transports, locations, animations,...)
- des circuits touristiques
....
- et un effort à faire sur l'accueil et l'amabilité.

3.Posté par billet trop cher le 25/01/2013 08:45
c'est une des actions de didier robert pendant sa campgane. Faire baisser le prix du billet d'avion depuis Paris et ouvrir e ciel à l'aerien.
Il a simplement rien fait. Ah si sauver une compagnie avec nos sous pour 35 millions d'euros qui de toute façon d'ici 2014, déposera le bilan.

en attendant merci pour votre super mensonge et le développement economique de la Réunion, inexistant depuis votre palais de la Région

ou sont les 615 000 touristes ? pfuuttt

misérable

4.Posté par WQS le 25/01/2013 10:29
Le prix du billet n'est PAS décisif pour le succès d'une destination.Les tarifs sur Maurice sont à peu près les mêmes que sur la Réunion et le tourisme y est 5 fois plus développé ( je parle des vrais touristes , pas des afinitaires ).Il en est de même avec les seychelles.
Quelle est la raison ? Leur package est cohérent , hotels de luxe et billet chers pour une clientèle
pour qui le prix n'est pas un élément de décision , alors que la destination Réunion n'attire que des clients aux moyens plus faibles parce que l'offre hotelière est plutôt moyen-bas de gamme.
Le package est donc incohérent avec un billet d'avion cher par rapport aux prestations sur place.
Comme la Réunion se trouve à 11000 Km de l'Europe , il est difficile de baisser le prix du billet sans
le subventionner directement , ce que les autorités européennes ne nous laisseraient pas faire car
cela créerait une concurrence déloyale avec des destination " européennes " comme les Canaries ,
Madère et les Açores qui disposent , elles , d'un package cohérent prix du billet/prestations.

5.Posté par web le 25/01/2013 11:51
A La Réunion nous avons un tourisme plus familiale et ceux qui viennent pour découvrir l'ile vont dans des petites structures. Diminution de ces personnes moins de choix en partance de ville de la métropole qui fait un rajout aux prix et fatigue supplémentaire.La propagande les chiens comme appât, les requins, les plages fermé, les feux, la délinquance certains viennent faire un tour sur les journaux de l'ile et ont peu pas dire que cela soit franchement attractif, je ne dit pas qu'il faut dire que tout va bien. Je pense que cela joue. Quand je part en France pour des raisons professionnelles c'est ce qui m'est rapporté. Attirer les client riches maintenant c'est notre système hôtelier qui n'est pas trop à la hauteur. Une différence avec Maurice ceux qui vont dans les 4 ou 5 étoile à Maurice Ne pourrait pas y aller ici. Il viennent à La Réunion dans des gites

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales