Politique

Adoption de la proposition de loi sur l’habitat indigne en Outre-mer

Marie-Luce Penchard, Ministre chargée de l’Outre-mer, se félicite de l’adoption en première lecture par les députés de la proposition de loi sur l’habitat indigne en Outre-mer. Une loi qui doit améliorer la conduite "institutionnelle" des opérations de résorption de l’habitat insalubre et favoriser l'instauration de plans départementaux d’action sur les situations d’habitat indigne dans les départements ultra-marins.


Adoption de la proposition de loi sur l’habitat indigne en Outre-mer

L’Assemblée nationale a voté, hier, à l’unanimité, la proposition de loi de lutte contre l’habitat indigne en Outre-mer qui fait suite au rapport que le gouvernement avait confié à Serge Letchimy (actuel député et président de la Région Martinique) sur cette question. Les dispositions adoptées en première lecture sont de nature à permettre de compléter les outils à disposition de l’Etat et des élus pour apporter une réponse durable aux situations de mal-logement et d’urbanisation spontanée. Marie-Luce Penchard se félicite du consensus qui a présidé aux débats autour de cette question majeure pour les Outre-mer.

Relance de la production de logements sociaux


Face à l’ampleur du phénomène de l’habitat précaire Outre-mer et à sa persistance en dépit des moyens massifs engagés notamment par l’Etat, le gouvernement avait missionné Serge Letchimy, urbaniste de profession, afin de poser un diagnostic sur les procédures en vigueur pour la lutte contre l’habitat insalubre et proposer des pistes d’action.

Marie-Luce Penchard, ministre chargé de l’Outre-mer, à qui Serge Letchimy avait remis son rapport en octobre 2009 en présence de Benoist Apparu, secrétaire d’Etat chargé du logement, a inscrit la refonte de la politique de lutte contre l’habitat indigne et insalubre parmi les deux priorités de son action en faveur du logement Outre-mer, au même rang que la relance de la production de logements sociaux. Cette priorité figure parmi les conclusions du Conseil interministériel de l’Outre-mer du 6 novembre 2009 présidé par le Chef de l’Etat.

Des outils adaptés aux spécificités des Outre-mer

A ce titre, dès le premier trimestre 2010 et sans attendre les évolutions législatives proposées dans le rapport, des actions ont été engagées pour améliorer la conduite des opérations de résorption de l’habitat insalubre et préparer des plans départementaux d’action sur les situations d’habitat indigne. Avec l’appui du Pôle national de lutte contre l’habitat indigne, pleinement associé à l’élaboration d’outils adaptés aux spécificités des Outre-mer, une vaste campagne de formation sur le terrain des acteurs locaux a été engagée.
Jeudi 27 Janvier 2011 - 15:21
Ludovic Grondin
Lu 2382 fois




1.Posté par kokolokinson le 27/01/2011 16:45
Encore des lois, encore des plans.
L'attirail officiel existant est pourtant suffisant.
Il ne manque que les volontés.
Alors, complexifier les dispositifs par un Xème plan départemental (sans effet comme les autres) ne résoudra rien au delà de l'effet d'annonce et des faire valoir.
Et on justifiera à nouveau (dans 2, 3 ans, tient, en 2014 pour les conseillers territoriaux) "la pa gagné, foncier lé tro cher, y mank ......"

2.Posté par noe974 le 27/01/2011 17:00
"Dan ti caze en paill ...." comme dit la chanson .... C'est beau et intime avec de la paille comme lit , retour aux sources ... Quelle belle vie ! Se laver dans les rivières , faire cuire son manger aux feux de bois , élever ses cochons , ses poules-la-cour , planter ses légumes (ses brèdes patate et chouchou ...)

On veut nous mettre dans des immeubles (pétrole) , on s'ennuie , les enfants font du bruit (ils n'ont plus l'eau à charroyer ...) , le loyer à payer et on n'a plus qu'à suivre la messe à la TNT ....
Le modernisme détruit les fondements de la cellule familiale .

On peut tj rêver aux temps "lontan" , où on allait pêcher cabot dans le fond des rivières !

3.Posté par le taz le 27/01/2011 17:28
qui va encore payer cette fois ?
l'autre clown hier soir à la tivi - ségolène : je ne veux voir aucun 18-25 ans au chomage.
qui va payer les emplois jeunes de ces irresponsables ?
depuis 30 ans, le rôle du politique s'est lentement, mais surement, transformé d'un role d'actions ("je vais appliquer telle solution à tel problème") à un role d'annonces (et donc d'effets).
La dernière présidentielle avait déjà montré deux champions dans ce jeu démagogique ou le par élimination du plus mauvais, on s'est retrouvé avec le roitelet aux commandes de la france; je vais redonner du pouvoir d'achat, je vais faire baisser le chomage, je vais régler les problèmes d'insécurité... je vais relancer le logement social..... pour quels résultats ?

4.Posté par Mayrig le 27/01/2011 21:15
OUI, MAIS!
D'accord pour la rénovation de l'habitat insalubre, et (ou) la construction de nouveaux logements.
Mais, lors de mon voyage à La Réunion, j'ai constaté que nombre d' habitants vivaient dans des taudis mais possédaient des voitures flambant neuves, surtout des pics-up.
Alors, il faut savoir ce que l'on veut: on ne peut avoir "le beurre et l'argent du beurre".
Personnellement je possède une maison confortable, mais je roule ds une Clio, vieille de 13 ans!
Que me faut-il demander? Que l'état m'offre une voiture neuve ou d'occasion, munie de la clim. qui m'est indispensable à mon âge?
Dans la vie, il faut assumer ses choix!
Même si ce fait ne relève pas de l'ensemble de la population, il est récurrent

5.Posté par Mayrig le 27/01/2011 21:32
@ le taz: je suis en plein accord avec vous. Je n'aurais pas su trouvé de tels propos. Vous avez "tout juste"
Pas "un seul jeune de 18 à 24 ans au chômage"? et les autres non plus d'ailleurs! En revanche, que les vieux, comme moi, puisse bénéficier de la retraite à 60 ans! Si "les vieux" ne partent pas, où les "jeunes" trouveront-ils du boulot?
Des cotisations "vieillesse" payées par les jeunes équilibrent bien le budget des "RMI" RMA", chômage et je ne sais quoi d'autre!
Les bonnes habitudes, se lever de bonne heure pour se rendre "au boulot", on les prend lorsqu'on est jeune, sinon, on traîne et "on" fait des con......".
Travailler est encore , me semble-t-il une valeur sûre, pas tjrs épanouissant, mais source de fierté.
Dans ce cas, on peut accéder à un logement salubre, confortable sans doute et éventuellement à des voitures convenables, mais pas hors de pris.
Chacun sa vie, chacun son chemin, réfléchissez! Que l'on offre des emplois, des rémunérat° convenables, que les personnes soient raisonnables : avant de posséder une voiture, il faut avoir un toit, pour ses enfants surtout. Une voiture, c'est accessoire on n'a pas besoin d'épater ses voisins au volant de voitures hors de prix!

6.Posté par Bank le 01/02/2011 15:15
Je vis dans un taudis mais roule dans une belle voiture neuve...car les banques ont accepté de me suivre dans un crédit à la consommation, mais pas dans un crédit immobilier! A moins d'un C.D.I!

7.Posté par Mayrig le 01/02/2011 23:39
Mais, pour quelle(s) raison(s) mettre de l'argent sur une voiture neuve et ne pas garder la différence pour payer le loyer d'un appartement convenable, même si la surface en est réduite? ou mieux encore, le mettre de côté pour améliorer son propre logement, remplacer, peu à peu, les tôles ondulées par des matériaux convenables, poser des sanitaires, mettre l'eau courante, une SDB, des toilettes etc...
Au lieu de "glander", surtout lorsqu'on est au chômage, on bosse pour se construire sa maison ou plutôt améliorer son habitat!
Je sais "de quoi je parle", nous avons, mon mari et moi, rénovée une vieille maison en pierres du 19° siècle, et nous continuons à l'améliorer (J'ai 61 ans mon mari 69 !)
Mes enfants font de mm . ma fille et son compagnon ont construit leur maison en bois"seuls", avec parfois l'aide d'amis... et de mon fils. Mon fils a acheté un appartement à bas pris et l'an entièrement rénové pour....... le revendre et acheter plus spacieux. Nous ne roulons pas sur l'or: au lieu d"employer l'argent pour des voitures neuves, nous "le mettons" sur les maisons ou appart. Et CE N'EST PAS PARCE QUE LES BANQUES VOUS PRÊTENT DE L'ARGENT POUR ACQUÉRIR UNE VOITURE NEUVE, que vous êtes obligés d'accepter!!!!!! ça C la meilleure!!!!!
Faites ce que vs voulez, mais prenez-en la responsabilité et ne vous plaignez pas de vivre ds des conditions misérables, ou...... dormez dans votre voiture!
Non, mais quelle idée empruntez de l'argent pour une voiture neuve, habiter dans un taudis, sous prétexte que les banques vous le prête !!!
FAITES LE SI VOUS VOULEZ, MAIS NE VOUS PLAIGNEZ PAS! VOUS AVEZ FAIT UN CHOIX.....ASSUMEZ! L'État n'est pas une vache à lait, la Métropole de surcroît!!!
Aides-toi, le ciel t'aidera!
te!!!!

8.Posté par Mayrig le 01/02/2011 23:47
@Bank : je relis votre commentaire, franchement je trouve vos propos et votre état d'esprit ahurissants, et c'est un euphémisme!
J'aurais acheté une voiture "d'occase", C le cas, et avec la différence sur les mensualités, acheté peu à peu les matériaux nécessaire àl a rénovation de mon habitat ! Non, vraiment je ne peux concevoir un tel comportement, mm si je le tolère, après tout c'est votre choix!
Mes enfants auraient fait de même, "je leur aurais passé un sacré savon" !!!
Heureusement, ils n'ont pas cet esprit... celui de frimer!
Tout compte fait, je dois "m'estimer heureuse", mais ça vient peut-être de l'éducation qu'ils ont reçue !!!!!

9.Posté par nicolas de launay de la perriere le 06/02/2011 03:00
l'habitat insalubre ultra marin est il plus condamnable et répréhensible que l'habitat insalubre métropolitain..?

10.Posté par Mayrig le 06/02/2011 14:04
Absolument pas.Et ce n'est pas ce que j'ai écrit ou vous l'avez mal interprété!
La Palissade :"L'habitat insalubre est ..... insalubre où qu'il soit !" Ceci dit (ou écrit)lorsqu'on est locataire, C au propriétaire d'engager des travaux de restauration. D'ac! Les familles métropolitaines, en difficulté financière, n'ont déjà "pas le soleil", mais ont la charge du chauffage l'hiver et les logements poisseux, ruisselant d'humidité ont bien peu de chance de s'assécher.Les salaires et allocat° sont destinés au paiement des loyers (exorbitants pour certains), à l'alimentation, et au strict nécessaire, mais bien peu ont la mauvaise idée de faire l'achat de voitures "flambant neuves" SOUS PRÉTEXTE QUE LA BANQUE A ACCEPTé D'ACCORDER LE CRÉDIT;
Il me semblait raisonnable alors que la réponse me faisait dresser les cheveux sur la tête, de déconseiller, alors qu'il y a plainte d'habiter en logement insalubre, de jeter l'argent par les fenêtres pour l'achat de quoique ce soit d'ostentatoire, y compris "fringues", voitures, etc...
Encore une fois "L'ÉTAT N'EST PAS UNE VACHE A LAIT", et on ne peut pas attendre "la bouche ouverte", qu'il résolve les problèmes à lui seul!
Ce sont des subventions, de l'argent, qui appartient aux concitoyens (quoique certains puissent en penser et précisément "ne pas penser") et les deniers publics ne sont pas destinés à être distribués à fond perdu!
Que l'habitat ait besoin d'être rénové, je n'en doute pas. Mais que chacun de ceux qui sont concernés soit responsabilisé est encore plus évident.Ce n'est pas en jetant l'argent par les fenêtres, que l'on a des chances, ou même une seule chance, d'améliorer sa situation. En revanche, l'économie effectuée sur un crédit à la conso (voiture, chaînes h-fi, télé dernier cri....), permet de placer l'argent sur LA RÉALISATION D'OBJECTIFS PRIORITAIRES, tel fut, et est encore, notre cas!
D'autre part, si l'habitat insalubre, est insupportable des deux côtés des terres et océans, ............... "ON" s'en occupe bien peu en Métropole et des familles entières croupissent dans des taudis. Les reportages des médias s'accumulent, mais RIEN N'EST FAIT POUR AMÉLIORER LA SITUATION.
Maintenant, que vaut-il mieux, crever dans un taudis à Paris, dans le froid, l'indifférence en payant des loyers exorbitants, ou à l'île de La Réunion (avec ou sans voiture!!!!), au soleil (la plupart du temps)?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales