Faits-divers

Adjointe au maire de St-André et employée de la FCPE : Elle est soupçonnée de se servir dans la caisse


Adjointe au maire de St-André et employée de la FCPE : Elle est soupçonnée de se servir dans la caisse

Marie-Anne Ferrère est l'ancienne présidente de la coordination FCPE de Saint-André, devenue ensuite employée. Elle est également 10ème adjointe au maire de Saint-André, déléguée aux sports et à la jeunesse. Mais c'est son activité associative qui fait qu'elle se retrouve aujourd'hui dans le collimateur de la justice.

Selon le Journal de l'ile, elle fait l'objet d'une plainte pour détournement de fonds et abus de confiance au préjudice de la fédération de parents d'élèves. Une plainte déposée le 6 janvier dernier et qui tombe au mauvais moment pour la majorité municipale en pleine campagne pour les cantonales.

C'est la trésorière de la section FCPE de Saint-André qui dépose cette plainte à l'encontre de l'ex-présidente et employée, Marie-Anne Ferrère, et du nouveau président Joël Olivier. Les faits dénoncés par la trésorière sont sans équivoque. Marie-Anne Ferrère, qui gère l'association depuis plus de 20 ans même si elle n'en est plus la présidente, garde avec elle les carnets chèques et la carte bancaire et réalise les achats sans jamais fournir de factures ou pièces justificatives. Idem pour les courriers, relevés de comptes et autres factures qui arrivent au domicile de l'employée.

Mais ce n'est pas tout. Selon le Jir, dans sa plainte, la trésorière est particulièrement précise sur les différents achats qu'auraient fait Marie-Anne Ferrère avec l'argent de l'association. Matériel de photographie et hi-fi, un assistant personnel, retraits en métropole notamment auprès de la SNCF ou pour la location de véhicules, achats en duty free, retrait de 12.000 euros en un mois... autant de sorties d'argent jamais justifiées. A l'enquête de déterminer si cet argent a été dépensé à des fins personnelles.
Jeudi 3 Mars 2011 - 11:00
Lu 3216 fois




1.Posté par LeMakiMaské le 03/03/2011 11:59
OUAF ! Commençons par faire le ménage dans "nos" collectivités :
combien de "cellules", "comités de pilotage", "commissions", "associations bidons", et de "sociétés d'économie mixtes" dont les "vocations" (de vœux pieux et non d'actions) se chevauchent ou sont redondantes ? Des milliers... et des millions d'euros qui sont "distribués" grassement pour asservir un peu plus notre "économie assistée".
Pour finir sur une note d' humour :
je répond à un appel d'offres du Conseil régional pour une installation de climatisation et suis convoqué pour discuter mon devis. Le "décideur" me reçoit et attaque d'emblée :
"Votre devis est bien plus élevé..." (silence) "mais vous savez que ce n'est pas un problème en soit..." (re-silence)
Et le PROBLÈME n'est pas réservé aux collectivités publiques... Partout c'est le même refrain des "intermédiaires" : et MOI qu'est-ce que j'y gagne ???
En plus de cela lorsque l'on attaque les "fonctionnaires" Réunionnais (sur leur sur-rémunération par exemple) on assiste à une levée de boucliers : vous ne vous rendez pas compte ? 1 fonctionnaire à La Réunion suffit à faire VIVRE 3 familles (soit une moyenne de 12 personnes) !!!
Nou lé pa pliss, nou lé pa mwoen....

2.Posté par ANIN le 03/03/2011 12:15
C'est très courageux de la part de la trésorière et maintenant laissons la justice faire son travail

3.Posté par XY le 03/03/2011 12:32
Je ne savais que la FCPE Réunion était aussi riche. Que fait de concret la FCPE avec la cotisation des parents? Et puis comment la FCPE peut-elle être crédible quand beaucoup de ses représentants dans les lycées ou le département sont professeurs syndiqués?

4.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 03/03/2011 12:55
On comprend mieux pourquoi les PÈRES ne doivent surtout pas pouvoir faire prévaloir la LOI FRANÇAISE et leurs DROITS par la FCPE....
Il n'y avait pas que les connivences avec le rectorat a dénoncer.... que du Propre...

5.Posté par Choupette le 03/03/2011 13:32
Elle se présente sur quel canton ?

6.Posté par le congo chez tintin le 03/03/2011 13:44
Encore un créole injustement privé d'un poste à responsabilité par le pouvoir colonial....

7.Posté par pseudo jetable le 03/03/2011 14:10
Il a un an de cela mr fruteau et l’autre comique conseiller général (nativel), la majorité zembrocal du CG avec comme cheftaine nassimah criaient sur les ondes que dans le dossier arast, la direction (DG,DGA) avaient abusé de fonds publiques. Force est de constater qu’a ce jour aucune mise en examen ou enquête n’ont été diligenté contre le CA ou la direction arast. Ce n’était que du vent pour justifier la casse sociale de votre zembrocal au cg ,1200 personnes au chômage et le partage du gâteau pour vos proches. Casses a laquelle mrs fruteau et nativel ont participé activement avec les licenciements à la redetar, l’adi, l’arast et le sdis.
Par contre Mrs les conseillers généraux, l’actualité me fait dire que votre garde rapprochée nésite pas à tremper dans les affaires. Après l’affaire de l’ingénieur, voici venu le temps du duty free. Les masques tombent et plus que quelques jours à attendre la fin d’un règne.

8.Posté par sa a mwen sa le 03/03/2011 14:16
Comment peut on être salariée et dans le même temps présidente de la même association? Que prévoient la loi 1901 et les statuts de la FCPE ?

9.Posté par laluno le 03/03/2011 14:41
Ne parlons pas des CE....? qui sont des vaches (bien entendu à cornes,) mais surtout à lait ...pour certains membres (pères et mère noêl) des syndicats...

10.Posté par 1901 le 03/03/2011 15:01
On ne peut être président d une assos et employé de l'assos la loi de 1901 l interdit: c est un abus caractérisé

11.Posté par Eric Fruteau et Ferrère même bande le 03/03/2011 15:14
Cela n'est pas étonnant le Maire en cumulant des mandats s'entourent des gens qui sont malhonnêtes. Comme dit créole "a force fréquente carapates ou gagne le puce"

12.Posté par standré le 03/03/2011 17:16
Avec tous ces supers élus on peut être fière de nos mairies! Ils protègent l'intérêt du peuple ou de leur compte en banque?

13.Posté par Gilbert LA PORTE le 03/03/2011 17:42
Le nom de la FCPE est encore une fois trainé dans la boue. Cette boue qui éclabousse sans discernement des bénévoles, des militants, ou des parents d’élèves qui ont tout simplement la foi en l’action collective pour gérer l’intérêt collectif. Pour avoir participé pendant six ans à la reconstruction d’un Conseil Départemental de la FCPE 974 moribond, ravagé par le même type d’affaires, où des ex-"dirigeants" s’étaient goinfrés en tapant dans la caisse de l’association, je peux témoigner, en tant qu’ancien Secrétaire Général de ce conseil Départemental FCPE 974 entre 2005 et 2010, que la FCPE n’a rien à voir avec ces malfaisants et ces malotrus, déguisés en Présidents de ceci ou Trésoriers de cela, que l’on ne voit jamais là où doit se dérouler l’action des associations de parents d’élèves, mais plutôt dans les campagnes électorales politiques et les cabinets occultes.

Pour eux, la FCPE est un paillasson pour servir leurs visées politiques. Ces gens là ont, pendant toute la durée du mandat que j’ai exercé au sein du CDPE-FCPE 974, à le reconstruire avec d’autres militants totalement désintéressés et qui ont été débarqués comme des malpropres lors du dernier Congrès, continué à faire tourner leurs coordinations, qui n’avaient de FCPE que le titre - usurpé bien sûr -, et leurs petites affaires florissantes devrais-je dire, sur le dos des parents d’élèves et des enfants, en faisant commerce de manuels scolaires et autres cotisations forcées. En renvoyant à la Fédération et au Conseil Départemental de la menue monnaie pour faire bonne figure, contrairement aux règles fédérales qui prévoient des quotes-parts bien précises de ce qui doit revenir au Conseil Départemental et à la Fédération sur les cotisations des adhérents, mais en se goinfrant avec le reste.

Souvent les parents d’élèves cotisant à ces coordinations pensant être à la FCPE, ne l’étaient même pas car le CDPE ne voyaient pas arriver leurs quotes-parts de cotisations. Ni vus, ni connus. La Justice aura fort à faire.

D’autres, au sein de l’équipe que je co-administrais au sein du CDPE-FCPE, ont fait des rapprochements avec les malfaisants de ces Coordinations, en prenant le risque d’écarter les empêcheuses et les empêcheurs de touner en rond qui ne voulaient pas dîner avec le diable, même avec une longue cuillère. Je ne fais pas de procès d’intention. Mais je les crois trop intelligents pour être naïfs à ce point, et découvrir tout d’un coup, aujourd’hui, la vraie nature de ces malotrus, et aller porter plainte.

Vivement que la Justice fasse son travail.

Mais je demande au CDPE-FCPE 974, si ses dirigeants sont réellement étrangers à cette affaire de St-André, de se porter partie civile ; car c’est le nom de la FCPE qui est trainé encore dans la boue. Ce sont le vrais militants de base qui sont bafoués. Nous ne pouvons pas laisser tant d’années de travail de reconstruction être piétinées par ces usurpateurs et ces malfaisants.

Gilbert LA PORTE, Président de la CN-FCPE 974

14.Posté par edith974 le 03/03/2011 17:54
mais bon sang de bonsoir quelqu'un a lu qu'elle était inculpée et condamnée ???? alors avant de faire vos commentaires sur cette affaire qui arrive à point pour les élections rappellez vous qu'elle a droit à la présomption d'innocence avant de la pendre à un arbre !!!!!

15.Posté par Cambronne le 03/03/2011 19:09
6.Posté par le congo chez tintin le 03/03/2011 13:44

Le problème classique de l'élu gauchiste une fois au commande il ne résiste pas à la tentation d'en croquer les choses pour eux sont logiques le modèle jacobin suceur de sang perdure depuis 222ans

16.Posté par Gilbert La Porte le 03/03/2011 20:47
A edith974,

Les militants et adhérents FCPE ne comprennent pas l'usage qui est fait par le personnel politique, d'un mandat ou de l'étiquette FCPE - car cela s'arrête à l'étiquette, souvent la FCPE ne voyant pas la cotisation d'adhérent de ces personnes - pour faire leurs combines politiques.
Lors de règlements de comptes d'un bord politique envers l'autre bord, c'est la malheureuse FCPE dont le nom a été usurpé, qui est trainé dans la boue, et les militants et adhérents FCPE embarqués dans l'opprobre.

Alors, il y en a assez ! Que ces politiciens aillent faire leurs sales besognes dans le marigaud qui leur est familier. Qu'ils laissent une organisation comme la nôtre à son travail pour la défense de l'Ecole publique et la réussite scolaire de nos enfants.

Chère edith974, allez pendre vos amies ou amis politiques à d'autres arbres quand ils seront reconnus coupables un jour, si la Justice fait son travail. Mais pour le moment, c'est nous, les militants de la FCPE qui payons le lourd tribut du scandale.

Gilbert La Porte, Président de la CN-FCPE 974

17.Posté par pseudo jetable le 03/03/2011 22:13
monsieur le president du CN FCPE974 suite au post 8 et 10 que disent les statut de la fcpe sur la double casquette de cette personne? d'aprés mon peu de connaissance de la loi 1901, il me semblait aussi qu'on ne pouvait etre salarié et président de la meme association. par contre rien n'empeche un ca d'avoir un représentant des salariés lors des reunions du meme CA.

18.Posté par fabrice412 le 03/03/2011 22:28
La honte pou St-André.
36 ans de mandat avec Virapoullé, aucun élu mis en examen
36 mois de mandat avec Fruteau,un élu mis en examen pour agression sexuelle en 2010 et qui n'a plus le droit de venir en ville et cette fois-ci une adjointe à la jeunesse et aux sports qui détourne l'argent des pauvres parents d'élèves.
Bientôt sera le tour de out responsable du lotissement Lamarque , que la prend l'argent des vieilles personnes pou organise voyage jamais réalisé et que la pas rembourse ces pauvres gramounes .
Fruteau l'exemple i vient d'en haut .
Pauvre tit maire i vaut mieux que ou sauve vite parce que la population va fait avec comme en Tunisie.

19.Posté par Gilbert La Porte le 03/03/2011 22:38
@ pseudo jetable

A ma connaissance, les statuts de la FCPE ne prévoit pas expressément ce point qui paraît effectivement relever de l'abus caractérisé comme le dit 1901, et en l'occurence quand il y a embauche comme salarié d'un précédent président d'association, on serait dans le conflit d'intérêt patent.

Au plan de l'éthique, il appartiendrait aux adhérents de l'association de ne pas accepter ce genre de pratiques, sauf à devenir complices de ces agissements et de leurs auteurs, car l'association loi 1901 n'est pas la propriété privée d'une poignée d'individus... Encore moins s'agissant d'une association de parents d'élèves fédérée.

En l'espèce, en tant qu'adhérent de base depuis plus de 20 ans à la FCPE, et quelques années de militantismes, c'est l'utilisation abusive de l'étiquette FCPE qui m'insupporte.

Mais il appartiendra à la Justice de faire son travail et de mettre au jour les malversations éventuelles ou de blanchir si elles n'ont pas existé.

Gilbert LA PORTE - Président du CN-FCPE 974

20.Posté par zoreole le 03/03/2011 22:45
@ 17 : l'article de clicanoo précise qu'elle a quitté la présidence avant d'être salariée. c'est une combine classique... les indemnités de président ne valant pas le salaire d'un gestionnaire, on quitte le bureau et on se fait embaucher.

21.Posté par LIAM le 04/03/2011 07:57
un petit rappel pour ceux qui ont la mémoire qui flanche:

_L'affaire IMAZOUTE enbaucher sur un faut diplome à plus de 4000 euros à la mairie de St Andre.
_Le centre de vacance de S t Gilles laisser en ruine par la mairie de St Andre.
_Un conseiler de St Andre condamné pour viol sur une handicapée.(toujours elu).
_Eric Fruteau fait voter 5 taxes sur l'eau en une seule session du comité de bassin.
_Une adjointe au maire de St Andre vole l' argent de la FCPE ( l'argent des enfants)

Que nous reservent cette majoritée de bras cassés et d'incompétants encore???


22.Posté par Observateur le 04/03/2011 11:43
Oui, la campagne est bien lancé, ça essaye de mordre à tout vas, ils ont raison de s'indigner de cette salle gestion. Profiter de l'argent de parents qui se serrent la ceinture pour payer des études à leur enfants, voyager, consommer, s'éclater avec cet argent est insupportable, ne pas rendre les chèques cautions à des parents dont les enfants ont quitté l'établissent depuis des années est infecte, mais laissons à la justice de diligenter et de condamner. Par contre avancer que sous le règne de Virapoullé personne n'a été condamner, c'est faire manque de discernement, la bande à Virapoullé à bénéficier des entrées et des appuis d'un Sénateur Maire très puissant et qui arrivait à faire enterrer des dossiers, ne parlait-on pas d'un certain procureur à la botte de JPV, ne circulait-il pas les bruits d'enrichissement personnel, de ceux qui aujourd'hui ont des immeubles sur saint andré ou belles villas dans l'ouest, des responsables administratifs qui ont su faire fructifier leur patrimoine..... Mais c'était une autre époque, celle du far west ou le sherif véreux ou le financier omnipotent savait tenir son monde, si aujourd'hui les vilains petits canards de Fruteau succombent et chutent ce n'est pas parce qu'ils sont plus nombreux, mais parce qu'il n'y a plus de passe droit, plus d'injustice et de marcotage. Juste pour pour dire de ne pas faire d'amalgame entre une condamnation et une équipe, je ne suis pas pro Fruteau, je n'ai pas voté pour lui, je ne sais pour qui je vais voté, ben voilà je me trompe moi aussi de débats, puisqu'il n'est nullement question de politique ou d'élection ici, serai-je devenus aussi pervers que ces politiciens à l'affut de faire passer un message intéressé quelqu'un soit le prix, toujours est-il veuillez garder à l'esprit ce petit proverbe : "quand le vent de la colère souffle sur l'esprit, les lumières de l'intelligence s'éteignent ".

23.Posté par A LIAM le 04/03/2011 20:49
Jean Paul VIRAPOULLE convoqué devant la chambre régionnale des comptes pour s expliquer sur des abus sur une assos de St André : ce n est pas très bien non plus pour un sénateur maire car cette procédure reste exeptionnelle et donc la prochaine fois ce dossier se retrouvera chez le Procureur de la République et là des vérités jailliront également .










24.Posté par agent communal le 05/03/2011 11:05
Pour compléter la remarque de zoréole, "oui tout comme le directeur de cabinet de Fruteau, qui était d'abord sur la liste aux municipale et ensuite a démissionné de son poste d'élu pour être embauché en tant que directeur de cabinet"

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:53 Le CROSS évacue un marin philippin par hélicoptère

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales