Société

[Actualisé] Insécurité à l'Université: Frédéric Miranville organise une réunion publique à 14h


Le nouveau président de l’Université de La Réunion, Frédéric Miranville, interviendra publiquement ce mercredi au sujet de l’insécurité. Ce temps d'échange est prévu ce mercredi sur le parvis de la faculté des Lettres et Sciences Humaines dès 14 heures.
 
La tension reste en effet palpable après la tentative de viol sur une étudiante survenue hier au sein de la cité universitaire du CROUS. La communauté étudiante attend des autorités qu'elles répondent à leur inquiétude.

Lounys Saibi s'apprête à lancer le mouvement "La Réforme" au sein de l'Université
Lounys Saibi s'apprête à lancer le mouvement "La Réforme" au sein de l'Université
Pour Lounys Saibi, étudiant élu à la Commission et formation de vie universitaire et ancien vice-président de la Fédération des étudiants de la Réunion, les syndicats universitaires ont leur part de responsabilité dans le manque de sécurité au sein de l’université : "Ils sont là pour leur intérêt personnel plutôt que celui des étudiants", affirme celui qui a pu s'entretenir avec Frédéric Miranville ce matin alors que d'autres manifestants étaient reçus par la direction du CROUS. Preuve aussi d'une scission entre les organisations syndicales.
L'Université informe, via un communiqué, que le président de l'Université, Frédéric Miranville, a rencontré dans la matinée de mardi une délégation d'étudiants pour évoquer la sécurité au sein et aux abords du campus Nord.

"La direction de l’Établissement souhaite, dès à présent, ouvrir un dialogue avec l'ensemble de la communauté et ses partenaires. Etudiants et personnels sont invités à se réunir pour un temps d'échange. Cet espace sera l'occasion de donner la parole aux étudiants et aux personnels souhaitant s'exprimer. Le Crous et à la direction de l’Établissement seront présents et à l’écoute car ce moment d’échange privilégié servira de base à l’audit sécurité par ailleurs déjà programmé.
Pour rappel, l’Université de La Réunion dispose d’un service de sécurité sur ses campus, week-end compris, et travaille en synergie avec les forces de l’ordre. Ses agents peuvent également intervenir sur les sites du CROUS, à la demande de cet organisme." 
Mardi 27 Septembre 2016 - 15:32
SH
Lu 1562 fois




1.Posté par noe le 27/09/2016 16:44
Syndicats invisibles ... ça on le connaît depuis des lustres ... ces élus ne pensent qu'à leur bien être tout simplement !
Les autres problèmes pour eux ne sont que du pipi de chattes !

2.Posté par JORI le 27/09/2016 18:49
Mais que fait Stéphane Maillot?.

3.Posté par La vérité vraie... le 27/09/2016 19:16
Purée, Stéphane Maillot sera là ? Il paraît que les étudiants de Infocom vont sortir un numéro spécial de Varangue...J'espère que B. Idelson soutiendra cette initiative et que S. M sera enfin présent pour traiter de cette affaire. Qui sait ? Ce qu'il n'a pas pu traiter en tant que zélu il pourra le traiter en tant que journaliste en zerbe...
Bon courage aux étudiants de ce campus ! Un conseil : FUYEZ !!!

4.Posté par Mwa la pa di le 27/09/2016 19:17
Son dalon de l'UNEF va sûrement le soutenir, c'est plus facile que de soutenir une thèse ou une maîtrise.....

5.Posté par Révolution le 27/09/2016 21:19 (depuis mobile)
La sécurité est inexistante sur ce campus et ce malgré la presence de vigiles. Il y a pleins de voyous qui passent leur temps à matter les étudiantes, les insulter...les siffler et parfois sous le nez des vigiles qui ne réagissent même pas, par peur.

6.Posté par môvélang le 27/09/2016 22:59
Il y a plus de 50 caméra et tout le système de surveillance pour humilier inutilement ABDELSLAM, il ne va pas s'échapper, pourquoi ne pas les réclamer pour sécuriser cette citée U ?????????????

7.Posté par Question? le 28/09/2016 01:36
20 fois vous passez devant les vigiles à l'entrée (portail prés de la Région), vingt fois, vous les voyez téléphoner, boire du café, causer entre eux mais la paie tombe.....

8.Posté par Papangue974 le 28/09/2016 07:22
On devrait appliquer une castration totale pour ce genre d'animal dès qu'il sera attrapé...

9.Posté par De La Giroday le 28/09/2016 11:07
Insécurité sur le campus universitaire de La Réunion?
Possible et même évident...
Mais allez sur les campus de métropole, à Paris, à Strasbourg ou à Marseille...: Rackets, viols, agression et aussi meurtres.
Vous verrez que La Réunion a du "retard"...
Cela dit, il faut réagir...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 10:02 Cap requin: Trois requins prélevés

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales